- 13 – Voyage au pays de JLM … en chansons et en images … 1ère partie.

Les premièrtes chansons  de Jean-Louis MURAT (période 1981/1984) nous révèlent un artiste … tourmenté … ombrageux … qui visiblement cherche sa voie …

 

… Suicidez-vous … le peuple est mort …

Manille respire encore

Ma mère dépouillé de son or

(…)

Suicidez-vous le peuple est mort

 (…)

 

… Masque d’or …

Toi t’es sûrement belle quelque part

(…)

Ton visage fragile comme un décor

(…)

 

… La débâcle …

Pour la première fois nous quittons Paris

Les chiens ne suivent pas

Je sais que tu m’oublies

(…)

 

… Murat … 

Murat

C’est le héros d’un cinéma

Où la caissière se bat

Personne n’entrera

(…)

Je ne sais pas si vous êtes comme moi … mais les premières chansons de JLM … je n’y comprends trop rien. Je ne sais pas où il veut aller.

A partir du « Cheyenne »  on sent que,  MURAT  qui est heureux en amour grâce à MARIE,  va puiser dans son Auvergne les beautés de tous ordres pour y emplir ses ritournelles. Partons donc à la rencontre de ces endroits que le chanteur Auvergnat cite dans ses chansons … 

 

« COL DE LA CROIX MORAND »…

coldelacroixmorand2.jpg

croixmorand181205.jpg

croixmorand41.jpg

                      

                         « Par mon âme et mon sang 

                      Col de la Croix Morand

                             Je te garderai »

Je vous invite à une promenade Col de la Croix des « mourants » …  

Image de prévisualisation YouTube

 ***

               … « Le mendiant à Rio » …

Dans cette chanson, hommage au maître de la bossa nova, Murat évoque le village de Ceyrat …   dont vous trouverez ci dessous la même vue prise de jour et de nuit …

                                          Ceyrat … 560 m.

  ceyratjour.jpg

 ceyratnuit.jpg

                            « La neige qui tombe à Ceyrat

                             A du être pluie là-bas

                         Pour que l’émotion de Joao

                                Me colle à la peau ».

Ci-dessous, une visite de Ceyrat … 

Image de prévisualisation YouTube

 

  ***

                    … Le matelot …

  Incontestablement l’un des plus beaux textes de MURAT  … celui qui marque la rupture avec Marie

                            Roc du Cuzeaux à 1737 mètres …

cuzeaux.jpg

                          « Viens ma vie viens clémence

                        J’attends roc de Cuzeaux

                   Viens de cette même nonchalance

                    Qui sait toujours me mettre KO ».

Je vous invite à une rando : dans le massif du Sancy … Nous y verrons tour à tour, la Grande Cascade, Roc du Cuzeau, Vallée de Chaudefour, Dent de la Rancune, Crête du Coq … La montagne   y est si belle, le bruit du vent si prégnant …

Image de prévisualisation YouTube

 

 ***

                  … Perce-neige …

           Nous sommes en plein coeur de la Muratie …

Le village de La Godivelle est à une altitude de 1220 mètres.

              La Godivelle … Lac d’en haut (1239 m)

LELACHAUT1

                La Godivelle … Lac d’en bas (1200 m)

lelacdenbasdelagodivelle70010938.jpg

                    Compains  … 989 mètres.

COMPAINS11

                           « Alors de la Godivelle à Compains

                       On me jure que c’est sortilège

                  Que si Belzébuth habite mes reins

                   Je peux dire adieu à perce-neige »

  ***

              … Au Mont Sans Souci …

 C’est l’occasion pour Jean Louis MURAT d’évoquer  les Thermes de La Bourboule et plus précisément celles  … de CHOUSSY créées en 1872 … Je sais, ce n’est pas d’un grand romantisme mais les stations thermales participent grandement à la vie économique de la région … procurent du travail pour des centaines de personnes … Ce n’est pas rien …

choussy.jpg

        thermb.jpg

                             « Les enfants forment une ronde

                                Les monos sont jolies

                           Allez suer belles têtes blondes

                                Aux thermes de Choussy

                                  Allez soigner à l’arsenic

                                      Vos souffles affaiblis

                            L’air est si doux dans la bruyère

                                      Au Mont Sans-Souci ».

 ***

                   … Peu me chaut …

Je ne connaissais pas le … puy de l’Ouire. J’en ai trouvé trace sur un blog réservé aux randonneurs. Ceux ci parlent de MURAT et de l’Auvergne que le chanteur défend dans ses chansons.  Concernant le puy de l’Ouire ils disent :

« Le magnifique volcan arrondi comme un ballon duquel on peut voir le clocher d’Orcival et la Roche Sanadoire dans un seul regard ».

vueducoldelouire70010852.jpg

puydeluire11

                        

                            « Aujourd’hui deux février

                Surement levé du mauvais pied

                   Bouh … Quel mars attaque

                   L’Ouire est blanc, il a neigé

                          Vivagel nous a livré

                 Tous les skieurs sont enchantés

                             Mais peu me chaut …

                                 Peu me chaut … »

 ***

        … Tu n’auras pas le temps …

                              Le Sancy … 1886 m

                              constitue le point le plus haut du Massif Central.

cretes20sancy.jpg

                                               

                                « Si j’attends

                                        Au Sancy

                                         Sur le fil …

                    Tu n’auras pas le temps de te poser

               Tu n’auras pas le temps de nous présenter

                      Tu n’auras pas le temps de respirer

                   Tu n’auras pas le temps de marivauder »

Nouvelle promenade dans le Massif du Sancy …

 Image de prévisualisation YouTube

 ***      

                            … L’au-delà …

Le Vendeix est un ruisseau qui prend sa source à l’Ouest du massif du Sancy, puis se jette dans la Dordogne à La Bourboule. La vallée du Vendeix comprend plusieurs lieux-dits que Murat cite dans ses chansons : Vendeix haut et bas ainsi que Chamablanc.

La roche de Vendeix porte encore la trace des ruines d’un ancien chateaufort, occupé pendant la guerre de 100 ans par Aymeric Marchès et ses routiers. Il se murmure qu’avant de mourir ces brigands auraient caché leur trésor dans le ruisseau de Vendeix …

rochevendeix.jpg

Quant au « Servière » … il s’agit du lac … niché à 1200 mètres d’altitude … né d’une explosion volcanique. Quasi circulaire, d’une superficie de 15 hectares, d’une profondeur maximale de 26 mètres c’est le royaume des truites.

servire.jpg

                                « J’avais fait le job

                      Je rentrais chez moi

                       Le plexus tout chose

                      Comme à chaque fois

                     J’allais prendre à droite

                          Direction Vendeix« 

                                                   (..)

                            »La vie en plein air

                                 Il n’y a que ça

                              J’allais au Servière

                              Me rafraîchir le moi »

                                                     (…)

 ***

          … Acccueille-moi paysage …

  Cette chanson qui fait partie de l’album « Taormina » mentionne à deux reprises des noms de paysages familiers au chanteur …

                                       « Dernier nuage

                       Aperçu sur l’Aiguiller

                              Derniers feux »

                        Puits de Baudet – l’Aiguiller et Corde.

puydebaudetpuydelaiguilleretpuycorde70010842.jpg

                                

                                           (…)

                              »Dernière étoile

                    S’enfuyant vers le Fohet

                           Derniers voeux »

                                         (…)

                                     Le menhir du Fohet

FOHET11

Haut de 4m75, approchant les 15 tonnes, ce monolithe est l’un des plus grands d’Auvergne. Appelé par les habitants « la pierre longue », ce menhir fut pendant longtemps le point de départ des convois mortuaires. Celà permettait de déposer le cercueil pendant la lecture des prières. Après être resté couché sur le sol pendant plusieurs siècles, ce menhit fut redressé en 1991.

Je pensais que les menhirs et les dolmens étaient l’apanage des Bretons et des Celtes … détrompez-vous …

http://dolmen1.free.fr/auvergne/puy_de_dome_do.html

 ***

     … Elle était venue de Californie …

Extrait de l’album « A bird on a poire », il est indéniable que Jean-Louis nous parle de la belle Jennifier … qu’il invite à une excursion dans les petits villages où jeune homme … il allait sans doute au bal … Dans ces années là … lorsqu’il y avait bal au village … souvent avec orchestre, les jeunes filles restaient sur le bord de la piste attendant qu’un garçon vienne les inviter à danser … « Vous dansez mademoiselle » ???

Souvent c’était « non »… Ce tour de piste à la recherche de l’âme soeur a peut-être un gout suranné mais d’une indicible douceur …  

                          « Hello I am Jen

             Bonjour moi c’est Jean-Louis

                       Sont-ce vos parents ?

                       Ou est le Mont Dore ?

                                      (…)

                            I love you my Jen

                     I love you my Jean-Louis

                           Un bal à Champeix

                            Un bal à Herment

                            Puis un bal à Giat

                             Armé de courage

                              J’ai dit je t’aime

                                  Et tout ça »

                                          (…)

                                Champeix sous la neige …

champeixneige.jpg

                       Château de Marchidial …

chateauchampeix1.jpg

Champeix est un petit village sité à environ 500 mètres d’altitude, sur les bords de la rivière La Couze. Le nom de la ville vient de « Campellis » (petit champ).

La photo ci dessus est donc celle du château de Marchidial (509 mètres), ruine d’une fortereresse médiévale érigée sur un piton rocheux.

                Herment … 830 mètres.

hermentautomne.jpg

sullyarbre.jpg

L’une des particularités d’Herment … ce tilleul planté en 1601 par le Duc DE SULLY afin de célébrer la naissance de Louis XIII le fils du roi Henri IV. Depuis 2006, il est inscrit à la base de données des arbres remarquables d’Auvergne. Haut de 31 mètres, il présente une circonférence de 5,65.   Photos prises en automne et en hiver …

 Ci dessous une carte postale du début du 20ème siècle … 

                         La grande rue d’Herment  …

hermentcp.jpg

 GIAT … autre petit village e cette région d’Auvergne … situé à 11 kilomètres d’Herment … En 1909 il comptait 1793 habitants … en 2006 il n’en restait plus que 932 …

                        Carte postale du chateau de GIAT …

 giatchateau.jpg

La ville est réputée pour ses foires et possède un bel arboretum dont voici une image …

arboretum.jpg

Qu’il est doux de se promener au pays de MURAT !!!

 ***

  … Entre TUILIERE  et SANADOIRE  …

 Ils avaient tout pour être heureux dans cette vallée fertile. Du gibier à profusion, de belles truites argentées ondulant dans les torrents d’onde claire et miroitant dans le soleil argenté du matin. Oui, ils avaient tout pour vivre heureux, les hommes de cette contrée et pourtant …

Écoutons ce que nous dit légende …

« Au loin, sur deux petits promontoires de basalte et de lauze un grand cerf roux fier et fort ainsi qu’une tendre biche fragile, doux et paisibles fiancés, aiment à regarder la grande lune s’élever dans la vallée.

Mais, l’homme avide de ce qu’il ne peut avoir, affamé de sang et de chasse, se mit en quête de nouvelles saveurs plus sauvages encore. Deux coups de lance suffirent à terrasser le cerf et la biche. Ce que l’humain ignorait c’est que le dix cors était le fils de Taranis Dieu du feu et des cieux et la biche fille de Sianna, Déesse des animaux.

Alors, dans un grondement terrible, que l’on entendit au plus profond de l’Auvergne, les deux montagnes s’élevèrent et le ciel devint plus noir qu’une nuit sans lune. A l’aurore, le peuple de la vallée avait disparu, broyé entre les mâchoires de la terre d’où s’écoulait encore la lave figée et le sang des massacreurs sur deux canines aiguisées à tout jamais”.

rochestuiliresetsanadoires3gallery.jpg

      “L’inconvénient d’être né quelque part

             Entre Tuilière et Sanadoire

Des paroles simples s’il en est mais qui veulent dire tant et tant de choses … Un monde qui se meurt … Il me semble que MURAT soit le dernier chantre de ce monde là … Il est le seul qui ne soit pas dans l’apparence … le paraître … si loin des … bobos … si proche des paysans … si proche de la terre …

tuilires.jpg

La Roche Tuilière à gauche 1288 mètres et la Roche Sanadoire à droite 1286 mètres dominent la vallée du Chausse (vallée glaciaire où affleure le granit sous-jacent).

 

 ***

     … La petite idée derrière la tête …

Ce titre extrait du CD/DVD “Parfum d’acacia au jardin” (2004) nous donne l’occasion d’aller nous promener à Pessade, hameau situé à proximité du village de Saulzet le Froid. Murat y a passé plusieurs mois, début 1990, pour y écrire “La Manteau de Pluie”

Situé à 25 minutes de Clermont Ferrand, Pessade se situe sur le flanc nord est du massif du Sancy, entre le Lac Servière et les contreforts de La Croix Morand. Une des richesses de Pessade est la diversité des paysages …

pessadeneige.jpg

pessade.jpg

Courbange est un des neuf  hameaux qui constituent la commune de Saint Victor la Rivière dont vous avez une vue ci-dessous …

saintvictorlariviere34672villagedecourbangesenautomne.jpg

  (…)

“Elle a visité la Toinette, on l’aurait vue près de Sancy

(…)

“Allant Passade Courbanges à pied, je marchais pourtant sans répit”

(…)

J’imagine que Murat a du effectuer de nombreuses fois ce parcours à pied, dans la neige, dans le froid, sous le soleil, au gré des saisons …

 

***

            … Le Berger de chamablanc …

 Ce titre fait partie de mes préférés. Son enregistrement s’est effectué dans la chapelle de la Roche Charles pour rendre hommage au grand-père disparu que Jean-Louis aimait tant. Cette chanson fait partie du court métrage“Murat en plein air” (été 1991).

Il y a peu … “Acacia” … membre du forum … s’est rendue à la Roche Charles … Elle avait pour guide “IMASSU”. Voici  donc les photos de cette promenade au coeur du pays de Murat …

larochecharlesciel.jpg

eglise44

eglise11

eglise22

eglise33

Cette Vue prise du ciel laisse présager la difficulté d’accéder à cette chapelle du 12ème siècle. Elle est située aux environs de Valbeleix, le hameau le plus proche étant celui de “Boslabert”. J’imagine le bonheur que l’on peut ressentir à entrouv’rir les portes de cette chapelle comme “Acacia” … nous y invite. Merci “ma grande” pour tes photos … j’espère en avoir fait bon usage.

                          ”Saurez-vous m’attendre

                               Une année entière

                             De jours de novembre

                           En longues nuits d’hiver

                            Viendrez-vous aux fêtes

                                   De la Saint Jean

                        Nous rejoindre comme avant

                               Amour, amour amour”.

 Cette chanson est superbe ! Le berger de cette ferme de Chamablanc … qui existe dans la réalité … n’est autre que le beau Jean-Louis … 

Image de prévisualisation YouTube

Cette vidéo que je viens de découvrir ce jour (22 février 2011) est grandiose … elle vous donne la chair de poule … 

 http://www.dailymotion.com/video/x4hgim_saint-jean-en-plein-air_creation        

***

          … Le voleur de rhubarbe …

 Extrait de l’album Lilith “Le voleur de rhubarbe” nous mène vers la source de La Compissade puis vers Saint Donat au lieu dit “Lusclade”

                                           (…)

                           Je prends alors par

                         La Compissade où je

                        M’étais crû à liquider

                                        (…)

                               Alors mon esprit

                             Prend par Lusclade

                            Grisé par les senteurs

                                      De Juillet

                                            (…)

A la recherche de renseignements sur “La Compissade” voici le document que j’ai découvert. Il s’agit d’un recueil qui a pour titre :  “La nature – Revue des Sciences et de leurs applications aux Arts et à l’Industrie”.Le nom de” La Compissade” y est évoqué. En 1898/1899 des travaux pour implanter une ligne de chemin de fer sont effectués. En cet endroit de “La Compissade” sur une zone réduite des serpents en nombre anormalement important sont découverts … Auprès des sources  … ils trouvaient le réconfort de la chaleur… J’ai également recherché dans “les sources” mais n’ai pas retrouvé ce nom … C’est notre cher Imassu qui m’a confirmé qu’en ce lieu-dit se trouvait effectivement une source d’eau chaude …

0196t1929661417.gif

La recherche de la signification du mot  “Lusclade” n’a pas été chose aisée non plus. En fait il s’agit d’un lieu-dit situé sur la commune de Saint Donat… Ci dessous une vue de St Donat “vallée de la fontaine salée” … et d’une cascade située dans le même secteur.

stdonatvalledelafontainesale.jpg

       cascadestdonat1.jpg

                                             (…)

                       ”Je la revois tenant mes ailes

                              Entre rocher de l’aigle

                                      et eaux salées

                        Tiens … le voleur de rhubarbe”.

Le ravin de l’eau saléedoit son nom à une petite source minérale qui sort d’un tuf ponceux comme ceux de La Bourboule. Il est situé près du hameau de Fenestre, sur la pente escarpée d’une montagne qu’on appelle “Rocher de l’Aigle” lequel surplombe donc le ravin de l’eau salée. Petite explication : le tuf ponceau est une roche à structure vacuolaire qui peut être volcanique ou calcaire.

                      Carte postale “Le rocher de l’aigle” …

rocherdelaigle1.jpg

Yves AUDIGIER  (je ne pense pas qu’il y ait de lien de famille avec Marie … (?) peintre autodidacte né à La Bourboule se présente ainsi : “Je suis né un jour de printemps, aux abords fleuris de la source Clémence, entre la roche des fées et le rocher de l’Aigle, quelque part dans le massif du Sancy. Depuis ma tendre enfance, j’ai vécu dans mon monde, car celui que je découvrais ne paraissait pas être le mien. Je ne me sentais bien qu’au milieu des montagnes et des forêts, sous les étoiles”.

Voilà des propos que ne renieraient pas Murat.  Deux autres phrases de cet artiste :L’homme a oublié d’enseigner le bonheur, ainsi il cultive ses propres malheurs” et …  “La nature m’a enseigné ce qu’il faut faire : rechercher l’équilibre. L’homme m’a enseigné ce qu’il ne faut pas faire : engendre des déséquilibres”.

 

***

           … Fille d’or sur le chemin …

Sur ce titre qui fait partie du CD/DVD “Parfum d’acacia au jardinMURAT nous conduit aux “Essarts” et fait référence au “Valbeleix”

                  “Hier aux Essarts, m’ont dit les Valbeleix

                        Hier aux Essarts, la belle s’est levée

                      Dans le brouillard qui noyait la vallée

                               Fille d’or sur le chemin”

                                                  (…)

                    “Hier aux Essarts un pendu s’est trouvé

                          Folie, amour avaient partie liée

                          Haut le soleil inondait la vallée

                                Fille d’or sur le chemin”.

                                                   (…) 

Lorsque l’on est poète chanteur comme MURAT  on peut utiliser les noms les mots pour faire de la rime. Lorsque l’on évoque un lieu-dit comme “Les Essarts” c’est peut-être qu’on y a laissé des souvenirs bien précis … une partie de sa vie … une promenade ? Un baiser ? Ça peut être un souvenir morbide aussi … Un pendu ? comme l’évoque Murat dans la chanson … A la campagne on parle souvent des morts avec un détachement relatif. On voit mourir les animaux … On sait pertinemment pour en avoir la preuve tous les jours … que la mort fait partie de la vie.  Un noyé au fond du puis ??? On allait le chercher au crochet et on le reposait dans son lit … Point d’information au Gendarmes. C’était la vie … c’était la mort … qui n’est que la fin de la vie. En ville, dans notre société embourgeoisée les rapports avec la mort sont bien plus compliqués … tarabiscoté …

Alors … “Les Essarts” … ??? C’est un lieu-dit situé sur la commune de LA TOUR d’AUVERGNE dans le Puy de Dôme, non loin de La Bourboule. En 1990 cette petite agglomération comptait 778 habitants, en 1999 on n’en dénombrait plus que 719. Ainsi va la vie de nos campagnes … Sur cette commune est implantée l’église de St Pardoux qui date du 11ème siècle.

                                    La Tour d’Auvergne

 latourdauvergne.jpg

                  La Tour d’Auvergne sous un autre angle …

tourdauvergne.jpg

                  Carte postale de l’église de St Pardoux

eglisestpardouxcp.jpg

Quant au “VALBELEIX” … il s’agit d’un village de 200 habitants également situé dans le parc régional des volcans d’Auvergne … à 16 kilomètres de la station de Super Besse.

                                Au bas … Le Valbeleix …

VALBELEIX11

                   Un pont romain sur La Couze sur la de VALBELEIX.

pont valbe11

Qu’il doit être paisible de se promener en ces lieux … Pour preuve cette ballade entre champs, prés, forêts et chemins creux qui mènent à Valbeleix … Les vaches y sont si belles ! 

Image de prévisualisation YouTube

 ***

                              … Avril …

Cet inédit fait partie de ceux mis en écoute sur myspace par JLM en 2009. Nous quittons la campagne (ce n’est pas courant) et suivons l’Auvergnat sur le chemin de la ville … tout en restant dans le Puy de Dôme …

                  ”Connaissez-vous si gente chérubine

                              Aussi habile, aussi câline

                Vous qui allez fringuer près de Cournon

                   Pauvres amis, au bonheur des cons”.

                             Bord de rivière …

cournon.jpg

                             A la fontaine …

cournonfontaine.jpg

                   Madame a mis ses habits du dimanche …

              cournonfemme.bmp

COURNON est la 2ème ville du département du Puy de Dôme, elle est située à 12 km de Clermont Ferrand. Les cartes postales ci-dessus sont celles du siècle passé (un bord de l’Allier – une fontaine -  une jeune femme portant fièrement la tenue locale).

             “Quand l’artilleur de Thiers en garnison

                          Rêve de fesses et de toison

                       Sachez bien qu’il ira en vérité

                   Au bord de mer pour vous baiser”.

                            Pont sur la rivière …

thiers11

THIERS  est une ville chef lieu d’arrondissement qui compte plus de 12000 habitants. Elle est située à 430 mètres d’altitude et traversée par La Dore et la Durolle.

                     La rivière “La Durole” qui traverse THIERS …

 durollethiers.jpg

Pour être de la campagne,  je peux vous assurer que pour un paysan,  le passage par la grande ville  ne pouvait résulter que d’une obligation. Dans les années 60, l’agriculteur n’allait en ville que pour un motif impérieux. C’était rarement de gaité de coeur … L’achat d’habits neufs faisait partie des obligations par exemple. C‘était le passage chez le tailleur pour acheter ou mieux se faire faire une veste, un pantalon ou une chemise sur mesure. Le prêt à porter n’existait pas. Pour un mariage dans la famille on ne pouvait pas y déroger.

 Par contre je n’ai pas trouvé trace de régiment sur la commune de THIERS.

*** 

                    … Oncle Vania …

       … L’excursion au Mont Dore  …

 Le Mont Dore culmine à 1050 mètres d’altitude au pied du massif Sancy. Initialement, le nom du village était “Bains” dit “Bains en Auvergne”, plus tard “Bains du Mont Dore” puis au fil du temps, devenu par abréviation “LE MONT DORE” traversé par la rivière DORDOGNE.

La ville est réputée pour ses eaux chaudes. Celles-ci sont connues depuis l’antiquité pour leurs vertus curatives. Lors des fouilles pour la construction de l’établissement thermal en 1817, des vestiges d’un établissement de même type gallo-romain ainsi que d’un temple ont été mis à jour. La façade des nouveaux thermes sera construite sur l’emprise même de ces vestiges.

C’est à l’initiative de l’intendant  DE CHAZENAT, à la fin du 18ème siècle, puis au 19ème de l’architecte LEDRU ainsi qu’au médecin inspecteur Michel BERTRAND  que l’on doit la métamorphose et la prospérité de la station du MONT DORE. La station possède 13 sources : “Madeleine” est la plus fréquentée et “César” la plus ancienne.

Depuis quelques années, l’activité thermale est en baisse mais la ville a su développer ses nombreux atouts touristiques.

                              “ Oui tu m’interdis

                                 De refaire ma vie

                 Pour une excursion au Mont Dore

                             Je sais que j’ai eu tort”.

                              La station vue d’en haut …

lemontdore.jpg

                      Paysage du Mont Dore sous la neige …

montdoreenhiver.jpg

La station au début du 20ème siècle …

                             Source de “La Madeleine”

montdoresourcemadeleine.bmp

                                Les baigneurs …

              baigneursmtdore.jpg

                        Et enfin … la direction à suivre …

oldmichelinroadsign.jpg

Ce voyage n’est que bonheur …

 ***

A suivre … 2ème partie

http://didierlebras.unblog.fr/14-voyage-au-pays-de-jlm-en-chansons-et-en-images-2eme-partie/

 ***

   Ci-dessous le chemin du nouveau dictionnaire « Muratien » …

http://didierlebras2.unblog.fr/

***

Publié dans : ||le 6 février, 2011 |28 Commentaires »

28 Commentaires Commenter.

  1. le 6 février, 2011 à 0:59 Armelle écrit:

    la première photo, c’est le lac de Guéry!
    sur le sujet des photos des endroits cités par JLM, tu sais que tu peux compter sur moi Didier.

    Répondre

  2. le 6 février, 2011 à 13:23 didierlebras écrit:

    Merci Armelle,
    Tu m’envoies des photos avec un petit commentaire et je les intègre … Ce s’ra un bonheur …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  3. le 9 février, 2011 à 0:55 Armelle écrit:

    superbe, j’ai l’impression d’y être à nouveau!
    concernant Compains, le clocher de l’église qu’on voit sur la photo est en bois (tuiles de Hêtre); cette information m’a été donnée par notre cher Imassu.

    je suppose que le voyage va bientôt nous amener en haut du piton rocheux de Roche-Charles, à la découverte de sa petite chapelle et de son chemin de croix sorti de la végétation qui l’a longtemps recouvert…

    Répondre

  4. le 9 février, 2011 à 12:50 didierlebras écrit:

    Oui nous y viendrons ma chère Armelle … Vu tes superbes photos … Je me suis dit je vais intégrer de suite … Je vais prendre mon temps …
    Merci.

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  5. le 9 février, 2011 à 22:16 Armelle écrit:

    je ne connaissais pas ce menhir mais effectivement, il n’y en a pas qu’en Bretagne… voir le site : http://prehist.free.fr/

    Répondre

  6. le 13 février, 2011 à 1:06 Armelle écrit:

    magnifique!

    Répondre

  7. le 14 février, 2011 à 23:26 April écrit:

    Cela me fait un drôle d’effet, de sentiment, de revoir en photo la chapelle Roche Charles….Mélange de tristesse, de nostalgie…..
    « Le Berger de Chamablanc » est une chanson sublime

    Répondre

  8. le 14 février, 2011 à 23:32 didierlebras écrit:

    April,
    tu ne peux pas savoir combien ça me fait plaisir de voir ton nom s’inscrire une nouvelle fois sur ce blog. Un commentaire tout en sensibilité qui te ressemble. Affection.
    Didier.

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  9. le 16 février, 2011 à 22:31 Armelle écrit:

    je sais pas pourquoi, lors de mon dernier séjour en terres muratiennes, c’est cette chanson là que j’avais tout le temps en tête… et bien voilà que ce petit air va à nouveau trottiner pour un moment dans mes méandres crâniens!
    « à part ça au pays de Giscard, ça va! »

    Répondre

  10. le 16 février, 2011 à 22:39 didierlebras écrit:

    J’ai pas été en Auvergne … J’n'ai pas eu cette chance … rien que d’s'y prom’ner via Internet … c’est un bonheur.
    On sent une terre de caractère … qui ne peut donner que des personnes au caractère trempé …
    Salut ma grande …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  11. le 28 février, 2011 à 0:19 MDP écrit:

    J’adore cette page…c’est un très beau voyage que je fais souvent le soir tard…
    Merci Didier.

    Répondre

  12. le 4 mars, 2011 à 22:57 Armelle écrit:

    moi aussi je fais souvent ce voyage le soir et grand bien me prends puisque je viens de découvrir une vidéo que je n’avais pas encore vue, « le Voyage intérieur » où j’ai retrouvé ma petite route entre Orcival et le Mont-Dore, et même de nouvelles images de Roche-Charles… un court-métrage de 2007 en noir et blanc

    Répondre

  13. le 6 mars, 2011 à 17:15 Five-r écrit:

    J’ai aimé me promener sur cette page remplie de paysages, beaux, à coloriser ces chansons.

    merci

    Répondre

  14. le 6 mars, 2011 à 17:28 didierlebras écrit:

    Merci Five-r …
    Que Five … qui a tant donné pour la muratie …
    vienne sur mon blog me dire bonjour … c’est un vrai bonheur pour moi.
    Merci …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  15. le 9 mars, 2011 à 0:55 Armelle écrit:

    plus facilement lisible, cette nouvelle présentation!
    Merci pour nos yeux Didier et continue à nous faire voyager en Muratie et dans son histoire longtemps encore!

    Répondre

  16. le 9 mars, 2011 à 1:04 didierlebras écrit:

    Salut Armelle,
    Je n’ai pas fini ce voyage … L’oeuvre de Murat est si pleine … histoire géo … amour … Ce n’s'ont pas les chansons de johnny ou de Christophe Maë …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  17. le 12 mars, 2011 à 2:51 manuH écrit:

    très belle excursion en Muratie, blog de qualité (et dense!) pour approcher l’univers mental du beau mélancolique. J’ai découvert le sauvage Cantal (ou Chantal en Occitan) il y a peu, la simplicité, la gentillesse, mais aussi la rudesse (parfois!) des habitants de zones plus agricoles que touristiques m’ont rappelé un certain chanteur…

    Répondre

  18. le 12 mars, 2011 à 8:39 didierlebras écrit:

    Manu
    merci beaucoup de ce commentaire qui me comble d’aise.

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  19. le 14 mars, 2011 à 19:21 Armelle écrit:

    et voilà, maintenant je veux aller faire une vraie visite de Clermont avec cette page pour guide!
    et puis aller dans le jardin Lecoq (j’en parle aujourd’hui sur le forum, page « bonjour ») ;-)
    quelle jolie baigneuse!

    Répondre

  20. le 16 mai, 2011 à 17:18 Muse écrit:

    L’au-delà, c’est aussi l’eau de là du Servières…On retrouve cette idée développée dans le clip Papillon, une sorte de prolongement incarné au féminin à l’invitation chantée de JLM dans l’Au-delà. Et j’ai pu un été au Servières, me rendre compte qu’un monsieur aimait s’y baigner nu tôt le matin. Je n’ai pas su qui c’était (je me promenais sur la berge et prenais des photos du lac, de la végétation qui baignait dans une lumière magnifique quand j’ai aperçu au loin l’inconnu sautant nu et nageant le crawl) mais ce baigneur matinal m’a fait rire puisqu’il réalisait pleinement (sans le savoir) le contenu de cette chanson de JLM.

    Répondre

  21. le 23 janvier, 2012 à 7:10 bisserbe écrit:

    votre blog que j’ai trouve par hasard ce soir est phénoménal je vais y revenir maintenant il est trop tard !
    jc a Ottawa

    Répondre

    • le 23 janvier, 2012 à 8:56 didierlebras écrit:

      PLB,
      voilà un commentaire qui me comble d’aise, à divers titres.
      D’abord il nous vient du Canada, merveilleux pays que je rêve de visiter un jour.
      J’aime les Canadiens depuis que je suis enfant.
      Alors qu’un Canadien aime MURAT et me le dise … c’est le top.
      Je vous laisse mon adresse perso : dlebras@sfr.fr
      Je recerche des CD de JLM produits au Canada (Le Cours ordinaire) et plusieurs autres …
      Je vous souhaite bonne lecture de ce Blog consacré à MURAT … merci de le faire connaître dans votre beau pays. Je ne bénéficie d’aucun pub … seul le bouche à oreille mène les internautes jusqu’à moi … A moins que ça ne soit le hasard …
      Merci de votre commentaire.
      DLB

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

  22. le 15 mai, 2014 à 10:27 Adeline M écrit:

    Tout simplement génial, on apprend plein de choses sur cette région magnifique qu’est l’Auvergne, plus particulièrement le Puy-de-Dôme. Heureuse d’y vivre, région que je ne quitterais pour rien au monde.

    Merci pour cette belle page !

    Répondre

    • le 15 mai, 2014 à 11:46 didierlebras écrit:

      Bonjour et merci de votre commentaire …
      Je n’ai qu’un souci, ce n’est pas celui de ma petite personne … c’est de faire aimer l’œuvre de Jean-Louis MURAT … C’est lui qui m’a permis entre autre de connaître un peu l’Auvergne … où je ne suis jamais allé … J’espère combler ce manque un jour …
      Merci de faire connaître ce Blog à vos ami(es). Je ne bénéficie d’aucune pub si ce n’est le bouche à oreille …
      Amitiés.
      DLB

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

  23. le 20 août, 2014 à 18:06 Armelle R.G. écrit:

    Je viens de refaire tout le « voyage au pays de JLM en images et en chansons »(j’avais raté des épisodes). Bien m’en a pris puisque je constate que tu as là Didier, tout ce qui concerne le futur « Babel »! Je ne suis pas sûr que les photos que je devais t’envoyer apportent davantage que ce que tu as trouvé pour illustrer ce sujet en 5 parties, c’est tellement riche! D’ailleurs il y a tant de lieux qui m’ont échappés malgré mes nombreuses visites, à commencer par la jonction de la Dore et de la Dogne, qu’il va me falloir y retourner au plus vite!

    Répondre

  24. le 20 août, 2014 à 18:24 didierlebras écrit:

    Merci ma grande …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  25. le 4 novembre, 2014 à 1:08 regis écrit:

    Salut.
    Ces pages sont formidables pour tout fan de JLM.
    J’ai quelques photos de mon séjour auvergnat de l’été dernier. Puis je les envoyer? Et à qui?
    PS , Babel est une merveille. Je vois JLM en concert très bientôt, je pourrai vous faire un petit compte rendu…

    Répondre

    • le 4 novembre, 2014 à 8:26 didierlebras écrit:

      Salut Régis,
      content de ton post. Fan de Murat depuis 2000 seulement, je travaille tout seul dans mon coin sur les textes de Murat. De plus en plus de particuliers comme toi viennent me dire bonjour. Tu peux m’envoyer tes photos, me dire pourquoi, comment tu aimes Murat … Me dire qui tu es … IL n’y a pas longtemps j’ai fait une page Murat l’Africain suite à un post adressé de Brazaville … Je ne bénéficie d’aucune pub si ce n’est le bouche à oreille … merci donc de faire connaître ce Blog à tes amis. Je suis totalement désintéressé … Tu peux m’adresser tout ça à : dlebras@sfr.fr
      Si tu cherches des inédits je peux te donner un coup de main aussi … Mon seul but faire aimer MURAT !

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1