- 81 – Jean-Louis MURAT … Moi …

Dernièrement, j’ai découvert un titre de la période « Clara » (1979) intitulé : « Moi je te donne toujours raison ». Voilà qui résume parfaitement l’énergumène. MURAT est capable de tous les excès, mais au bout du compte, il a le cœur sur la main. De son propre avoeu,  la fidélité envers …  « ses amis » est le trait positif de sa personnalité qu’il met le plus facilement en avant. Autre  constat qui va dans le même sens : il a su rester l’ami de toutes les femmes qu’il a aimées.

Dans plusieurs de ses interviews il va même jusqu’à dire que dans ses chansons, il ne parle que de lui. MURAT égocentrique ???  Certainement mais n’est-ce pas le propre de tous les artistes ???

Le terme « Moi » a été utilisé 301 fois par l’Auvergnat dans ses chansons. Le « je » à 1485 reprises … Les deux sont souvent liés. Par ailleurs, il est à noter que le « Toi » et le « Tu » chez BERGHEAUD s’accordent souvent avec le « Moi »

***

murat22

 

… MURAT …

(Murat 82)

(…)

« Enroule toi autour de moi« 

(…)

***

passions11

 

… Cargo de Dieu …

(Passions privées/1984)

(…)

« Ta vie se passe sans moi« .

(…)

***

cheyenne11

 

… Paradis perdus …

(Cheyenne Autumn/1989)

(…)

« Oh Cathy aime-moi« 

(…)

***

… Pluie d’automne …

(Cheyenne Autumn/1989)

(…)

« Pluie d’automne

Sur les hommes

Comme le Rhône à la Saône

Tu te mêles à moi « 

(…)

***

… Si je devais manquer de toi …

(Cheyenne Autumn/1989)

(…)

« Garde moi si tu m’aimes

Mais si tu doutes, oublie-moi « .

(…)

***

… Te garder près de moi …

(Cheyenne Autumn/1989)

(…)

« Je me fous du destin

Je veux te garder près de moi « .

(…)

***

manteau1991

… Col de la Croix Morand …

(Le manteau de pluie/1991)

(…)

« Je sens monter en moi

Un sentiment

D’abandon « .

(…)

***

… Cours dire aux hommes faibles …

(Le manteau de pluie/1991)

(…)

« Cours dire aux hommes faibles comme moi « 

(…)

« Dis que le chagrin est sur moi « 

(…)

« Cours dire aux hommes fiers comme moi « 

(…)

***

… Le mendiant à Rio …

(Le manteau de pluie/1991)

(…)

« Je ne te fais pas d’illusion sur moi « 

(…)

« Je vis d’un amour trop lourd pour moi « 

(…)

« Vas tu peux te moquer de moi « 

(…)

***

… Gorge profonde …

(Le manteau de pluie/1991)

(…)

« Quel est ton nom

Es-tu la fille d’un roi ?

Je veux bien mourir pour toi

Mais réponds-moi « .

(…)

***

 venus1993

… Comme au cinéma …

(Vénus/1993)

(…)

« Quand l’ennui s’empare de moi  »

(…)

« Il ne se passe plus rien entre toi et moi « 

(…)

« Quand le vide s’installe en moi « 

(…)

« Je mets en scène nos émois « 

(…)

***

… Le monde caressant …

(Vénus/1993)

(…)

« Offre-moi amour un abri »

(…)

« Laisse-moi être celui

Que tu aimes tendrement ».

(…)

***

… Montagne …

(Vénus/1993)

(…)

« Comprends-moi »

(…)

« Moi je suis malheureux

Que tu n’aimes pas la montagne ».

(…)

***

… Tout est dit …

(Vénus/1993)

(…)

« Les banales trahisons

Les cruelles ascensions

Ont eu raison de moi« .

(…)

***

dolores11

… Aimer …

(Dolorès/1996)

(…)

« Dis, as-tu aimé chanter : aime moi ? »

(…)

***

… Brûle moi …

(Dolorès/1996)

(…)

« Reine des bois, des ronces et des genêts, brûle moi« .

(…)

***

… Saint Amand …

(Dolorès/1996)

(…)

« Aime-moi« .

(…)

***

MLLE PERSONNE11

… Si c’est ça le bonheur …

(Live Mlle Personne/1996)

(…)

« Il paraît qu’on en meurt.

Moi j’ai jamais vu ça.

Vivez vos bonheurs,

Mais vivez les sans moi« .

(…)

« Que la vie vous sourit

Me laisse froid.

S’il en est ça de ma vie

Ne comptez plus sur moi« .

***

mustango11

… Bang Bang …

(Mustango/1999)

(…)

« Mais qu’auriez-vous fait sans moi mes petits chats ! ».

(…)

***

… Le fier amant de la terre …

(Mustango/1999)

(…)

« Dans ce monde moderne je ne suis pas chez moi« .

(…)

« Dans ce rapport de force apparent contre moi

J’ai bâti ma raison, oui méfie toi de moi« .

(…)

***

… Viva Calexico …

(Dolorès/1999)

(…)

« Oui, je vois mieux qui je suis moi, là

Avec Calexico … »

***

le moujik11

… L’amour qui passe …

(Le Moujik et sa femme/2002)

(…)

« Aime moi

Mets ton souffle court

Ne vas pas te dérober

Aime moi

Si l’amour ne dure

Moi je voudrais … ».

(…)

***

L4AUDELA11

… La surnage dans les tourbillons d’un steamer …

(L’au-delà/2002)

(…)

« Que le fils de Dieu s’incarne en moi« .

(…)

***

lilith2003

… Lilith …

(Lilith/2003)

(…)

« Hello Lilith

Sur ton cresson

Quelle contumace

Ma Lilith

Hello Lilith

Gonfle le sein

Un lac pareil

Tout à moi« .

(…)

« Comme un fox

Dans ton terrier

Tout à moi

Hello Lilith

Quel amour propre

Ne faire qu’un

Avec toi »

(…)

***

… Le désarmement intérieur …

(Lilith/2003)

(…)

« Désarme moi ça

Militaire

Désarme toi »

(…)

***

… La nature du genre …

(Lilith/2003)

(…)

« C’est la nature du genre, dur d’être soi

Quand viennent en avalanche, tant d’autres moi« .

(…) 

***

parfum2004

… Elle avait le béguin pour moi …

(Parfum d’acacia au jardin/2004)

(…)

« Elle avait le béguin pour moi

Ce petit bout de divin solitaire.

Elle avait le béguin pour moi

Tout me revient au souvenir d’icelle ».

(…)

***

… Qu’entends-tu de moi que je n’entends pas ? …

(Parfum d’acacia au jardin/2004)

(…)

Qu’entends-tu de moi que je n’entends pas ?

Qu’entends-tu de moi ami, réponds-moi.

Qu’entends-tu de moi, qu’aurai-je oublié ?

Qu’entends-tu de moi, devrais-je en pleurer ?

Qu’entends-tu de moi que je n’entends pas ? 

(…)

« Que vois-tu de moi que je ne vois pas ? »

(…)

« Que sais-tu de moi que je ne sais pas ? ».

(…)

***

mockba2005

… Ce que tu désires …

(Mockba/2005)

(…)

« Ce que tu désires t‘emporte loin de moi« .

(…)

***

… L’amour et les Etats-Unis …

(Mockba/2005)

(…)

« J’aimais par elle tout ce qui n’est pas moi« .

(…)

« J’aimais par elle « fonce ave moi« 

J’aimais en elle ce qui agit en moi« .

(…)

***

taormina11

… Taormina …

(Taormina/2006)

(…)

« En gabardine

Dieu mesure

A la tasse

Mon chagrin.

Sors avec moi

Forge l’éclair

Coupe la mort

Coupe la mort ».

(…)

***

… Est-ce bien l’amour ? …

(Taormina/2006)

(…)

« Haussant mon vol

Bien au delà des prairies

Chantant : « Je meurs, aime moi« .

(…)

***

… Au dedans de moi …

(Taormina/2006)

(…)

« Au dedans de moi amoureux

Au dedans de moi de tes grands yeux

Au dedans de moi tes pensées

Au dedans de moi ta beauté

Au dedans de moi ».

(…)

« Au dedans de moi de mon mieux

Au dedans de moi petit Dieu

Au dedans de moi ta fontaine

Au dedans de moi tes merveilles

Au dedans de moi« .

(…)

***

… Accueille moi paysage …

(Taormina/2006)

(…)

« Acceuille moi paysage

Accueille mon vœu.

Fais de moi paysage

Un nuage aux cieux ».

(…)

***

lcodc111

… La mésange bleue …

(Le cours ordinaire des chose/2009)

(…)

Je pense à part moi

Je n’aime plus ».

(…)

***

gd lievre11

… Les rouges souliers …

(Grand lièvre/2011)

(…)

« Ce soir qu’est-ce que tu fais ?

Malgré moi je t’aurais oublié ».

(…)

***

toboggan11

… Amour n’est pas querelle …

(Toboggan/2013)

(…)

« Renforce moi le cœur

De couleurs immortelles »

(…)

« Garde moi le premier ».

(…)

***

… Extraordinaire Voodoo …

(Toboggan/20113)

« Transfuse moi ton Dieu »

(…)

« Mais moi j’existe aussi »

(…)

« Dégage, laisse moi mourir

Quitte moi en chantant ».

(…)

***

babel11111

… Chacun vendrait des grives …

(Babel/2014)

(…)

« Quel étui de moi/Vient rouler dans cette nuit ».

(…)

***

… Chant Soviet …

(Babel/2014)

(…)

« Corps perdu dans la forêt arctique/Ayez pitié de moi »

(…)

« Chromosomes d’état soviétique/Ayez pitié de moi ».

(…)

« Revoilà la putain soviétique/Ayez pitié de moi« 

(…)

« Mais que fait la putain d’Amérique/Ayez pitié de moi« .

(…)

« La personne légèrement humide/Fait ce qu’elle veut de moi« .

(…)

***

… Les ronces …

(Babel/2014)

(…)

« Je suis sur le grand lit tendu entre moi et la nuit

Je m’abandonne alors à la mélancolie ».

(…)

***

… Vallée des merveilles …

(Babel/2014)

(…)

« Moi Amba tigre ai cessé de courir ».

(…)

***

… Passions tristes …

(Babel/2014)

(…)

« Maîtresse à moi que tes passions sont tristes »

(…)

« La fille et moi tout au cochon qui brille »

(…)

« Maîtresse à moi nous n’aurons pas d’enfant ».

(…)

***

disque140

… La pharmacienne d’Yvetot …

(Morituri/2016)

(…)

« Mais dites-moi enfin ma mie/Pourquoi dans la cuisine ».

(…)

***

… Le chant du coucou …

(Morituri/2016)

(…)

« Ma nature reste fidèle/A ce que j’aimais un jour

Et moi nature/Je reste fidèle/A ton amour ».

 ***

inedits11

… La vie des bleuets …

(Inédit/1992)

(…)

« Descends penche toi sur moi

Regarde moi« .

(…)

***

… La valse des adieux …

(Inédit/1998)

(…)

« Les alizés t’auront guidée vers moi

Quand l’heure des adieux sonnera ».

(…)

***

… Que restera t’il de moi ? …

(Inédit/1999)

« Dis, que restera t’il de moi ?

Il ne restera rien.

Dis, que te restera t’il de moi ?

Il ne restera rien.

Dis, qu’en restera t’il de moi ?

IL ne restera rien ».

***

… La prière du soir …

(Inédit/2012)

(…)

« Au milieu des épines

Donne moi le baiser ».

(…)

***

… Opéra …

(Inédit tournée/2004)

(…)

« Aime moi

Baise moi« .

(…) 

***

BOULA11

… Dieu des amours …

(Les grands espaces/2008) 

(…)

Ô mon amour

Dieu des amours

Ô mon amour, aide moi« .

(…)

***

Ajout le 14 septembre 2016 …

Il y a deux ans, je crois, un ami me fait parvenir l’enregistrement d’un titre de MURAT (époque CLARA) : « Moi je te donne toujours raison »MURAT qui va mal, n’y parle que de lui et de celle (Marie AUDIGIER) sans qui il ne serait rien … à qui en définitive : « Il donne toujours raison »Les paroles sont éminemment sombres … La voix particulière de MURAT qui n’est encore que BERGHEAUD rend le texte difficilement compréhensible en certains endroits, j’ai donc préféré n’inscrire que les paroles dont j’étais certain …

… Moi je te donne toujours raison …

(Période CLARA/1979)

murat5

« Glacé dans la baignoire

Bourré d’ amphet’ et de cafards

Moi je te donne toujours raison

Tes petits yeux cernés de noir

Ta p’tit chérie tout en bagarre

Tu ferais peur, bon »

(…)

Suivent 4 vers qui font état de la « prison » …

 (…)

« Glacé dans cette baignoire

As tu brûlé la mémoire

Moi je te donne toujours raison

Nanana de désespoir

Barbare, déchirant, et con

Moi je te donne toujours raison

Mais tu reste là à découvert

Quand sont les raides bourdons

A finir ta prison

Ah mon tout petit petit don ».

 

« Et pour, avancé dans l’histoire

Tu m’laisserais dans le car

Ou est jusqu’a la gare, gare

Et pour, avancer dans l’histoire

On peut y laisser en écart

Blesser jusqu’a la gare, gare ».

 

« Les entassés et le sang noir

Qui le matin restent au front

Ah te donne toujours raison

Les chants comme le désespoir

Barbare, déchirant, et con

Moi je te donne toujours raison

Moi en équilibre et sûr de toi

Mon art dans ses mains

Contre toi, donnait raison

Je suis le tout petit con »

 Et pour, avancer dans l’histoire

On peut y laisser en écart

Ou est jusqu’a la gare, gare

(…)

Et pour, avancer dans l’histoire

On peut y laisser dans le noir

Blesser jusqu’a la gare, gare

Nos délires, c’est trop tard

C’est le tout petit con ».

Noir c’est noir. Il est question d’amphet et de cafard, de prison, de petit con. Le « moi » qui ne suis que chanteur à la con dépend tellement de « toi »Marie AUDIGIER. C’était il y a longtemps. Aujourd’hui ce sont à nouveau les doutes. Clap de fin ou non ? La réponse à la question ne dépend plus de l’artiste. Le marché fait loi. C’est bien triste, mais c’est comme ça … Aujourd’hui  MURAT a la chance de pouvoir compter sur LAURE  DESBRUERES dont une amie qui la connaît bien me dit le plus grand bien … Je suis certain que MURAT que l’on dit « macho », encore une fois … « lui donne toujours raison » … Le « moi » ne se vit qu’à travers « l’autre » … Posséder c’est être possédé …  Je conclurai par un proverbe Islandais qui dit : « Il vaut mieux jouir en paix de peu de chose que de posséder beaucoup dans le trouble »

 

***

Publié dans : ||le 31 décembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1