- 77 – Jean-Louis MURAT … use de la contrepèterie …

Jean-Louis MURAT a une plume « espiègle » … sans doute celle de l’enfant BERGHEAUD qu’il est toujours resté …

Ce jour, dans ma boîte mail, je reçois un post d’une amie fidèle du chantre Auvergnat, m’invitant à deviner une contrepèterie ingénument dissimulée dans les vers de la chanson « Extraordinaire Voodoo »  extraite du dernier « Toboggan »… Et voilà qu’à nouveau MURAT m’ouvre de nouveaux horizons, me conduit à chercher et découvrir des choses que je ne connaissais pas, ne soupçonnais même pas …

La « contrepèterie », également appelée « contrepet » est un jeu de mots qui consiste à permuter les mots ou syllabes d’une phrase, pour donner à cette dernière un tout autre sens que celui écrit et donc supposé. Souvent dans ce cas,  le sens caché est indécent, voire peu recommandable, il a toutes les raisons de se dissimuler sous l’apparence anodine du propos initial , de ne pas montrer son vrai visage. Joël MARTIN écrivain et physicien Français (né en 1941), spécialiste du « contrepet » définit ce dernier comme étant : « L’art de décaler les sons que débite notre bouche ». Toute la finesse de l’auteur se retrouve dans cette définition derrière laquelle se cache une « contrepèterie » puisque dans son esprit il pense à : « L’art de dessaler les cons que débouche notre bite » ! Excusez du peu … Il est à noter que c’est le son et non l’orthographe qui compte, mais la correspondance phonétique doit être stricte.

C’est l’illustre RABELAIS qui est à l’origine de ce procédé. En 1532 dans son 1er livre intitulé « Pantagruel », il nous conte les « ribaudes » du fils de Gargantua. RABELAIS  écrit : « Folle à la messe », il faut comprendre : « Molle à la fesse ». Il ajoute : « A BEAUMONT LE VICOMTE » … il sous entend : « A beau con le vit monte ». Il fallait la trouver celle-là, nous sommes au 16ème siècle … !

  • RABELAIS …

- 77 - Jean-Louis MURAT ... use de la contrepèterie ... rabelais

C’est au poète Etienne TABOUROT né à Dijon en 1547 que l’on doit le 1er emploi du terme « contrepèterie ». Au préalable on disait : « antistrophe » ou « équivoque ». Le sieur TABOUROT, Procureur de son état, avait la plume légère. C’est ainsi que, dans le cadre de son œuvre poétique il écrit : « Toutes les jeunes filles doutent de leur foy » … Il faut comprendre : « Toutes les jeunes filles foutent de leur doigt ». Là j’adooooooooooooooooooooore … Je suis certain que JLM s’est délecté de ces détails … Se trouvant dans l’obligation d’être inventif pour ne pas froisser  les esgourdes de Justine et Gaspard, il va user à son tour de ce type d’argutie … Bien joué l’artiste !

Ils ont été nombreux nos poètes à imiter RABELAIS. C’est ainsi que Victor HUGO use du stratagème lorsqu’il écrit : « J’ai fait le bossu cocu » en lieu et place de : « J’ai fait le beau cul cossu ». Il évoque également : « Le vaincu de son cœur » … alors qu’il pensait davantage au : « Vainqueur de son cul ». Nous voilà dans la perversion la plus complète … ce qui n’est pas pour déplaire au « Berger de Chamablanc » …

Voilà, vous en savez autant que moi sur la « contrepèterie ». Mais avant de revenir à MURAT, au titre des expressions anodines qui ont souvent cours lorsque l’on évoque le sujet, il y a lieu de retenir : « J’aime vachement ton frangin«  en lieu et place de : « J’aime franchement ton vagin »« Salut Fred » pour « Phallus raide«  (trop bien !) et enfin : « La feuille d’acanthe » pour « La fente d’accueil ». Voilà qui ne donne pas dans le « subtil » … mais de temps en temps il faut savoir se divertir, s’arroger de toute contrainte … n’est-ce pas ???

Retour sur « Le toboggan » et le titre si mystérieux à la limite du compréhensible : « Extraordinaire Voodoo »

(…)

« OMAHA BEACH CHARENTON

C’EST PLUTOT BIEN TROUVE ».

(…)

Ne voila t’il pas que MURAT nous fait dans l’autosatisfaction …  Que faut-il comprendre ???

(…)

« O AH … MA BICHE REND TON CHAT

(…)

 

Rassurez moi, dites-moi que je ne me trompe pas ??? Pour qu’un contrepèterie soit bonne il faut 3 acteurs : celui qui l’a crée (MURAT) … celui qui la comprend … et celui qui ne la comprend pas … Tout ou partie de la journée j’ai cherché sans être sur d’avoir trouvé … Alors enlevez moi de mes doutes …

Il est même possible que dans le vers qui suit on trouve matière à se poser des questions …

(…)

« QUEL PAUVRE ULYSSE A LA CON« .

(…)

J’ai en vain cherché, mais n’ai rien trouvé … Si vous avez le nez plus creux que le mien, je suis preneur de toute proposition … Pour finir, une petite évocation du titre « Voodoo simple » … où l’on peut lire …

(…)

« UN HAPPENING BRUYANT

DANS SON GRAS DE LAPINE« 

(…)

Je pense qu’il devait être assez content de lui le « Jean-Louis » … et qu’il s’est précipité pour montrer sa trouvaille à Laure … Toujours il restera un enfant …

***

Publié dans : ||le 14 octobre, 2013 |9 Commentaires »

9 Commentaires Commenter.

  1. le 14 octobre, 2013 à 20:12 phil d angers écrit:

    bonsoir didier
    fait gaffe pour nantes le samedi est complet
    !!dixit la fnac
    il ne reste que dimanche avec peut etre le
    plaisir de faire ta connaissance
    a bientot

    Répondre

    • le 16 octobre, 2013 à 0:12 didierlebras écrit:

      Salut Phil,
      je dois y aller dimanche … il reste encore des places …
      A dimanche peut-être ???
      Que ce soit complet samedi … c’est une bonne nouvelle …

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

      • le 18 octobre, 2013 à 18:58 phil d angers écrit:

        salut didier
        si tu es la dimanche j ai des trucs
        a te montrer.j arrive dans apres midi
        pour l expo.suis grand avec cheveux
        blanc et sac a dos en cuir avec son
        amie
        vivement dimanche!!

        Répondre

        • le 18 octobre, 2013 à 19:56 didierlebras écrit:

          Salut Phil,
          finalement j’ai opté pour le sam’di … Tu parles de quelle expo ???
          Bon concert à toi.
          Didier.

          Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

          Répondre

          • le 18 octobre, 2013 à 20:49 phil d angers écrit:

            dommmmage
            une prochaine fois
            sinon je vais le voir
            a allonnes(pres du mans)
            le 22
            l expo ou installation sur
            jlm est en acces libre a la
            a salle de concert de 15h a 19h samedi et dimanche
            uniquement a nantes!!!
            bon concert didier

  2. le 15 octobre, 2013 à 21:43 Florence L écrit:

    Didier, c’est vachement interessant ce que tu nous dis.
    1/ parce que c’est un exercice langagier et que j’adore la langue française et ce qu’on peut en faire (je ne suis pas la seule, loin de là )
    2/ cela nous permet de comprendre des choses véritablement incompréhensibles, faut avouer que l’ »extraordinaire voodoo » c’est coton !!
    alors , je dirais ,sans ambages et sans hésitationb que ton explication de OMAHA BEACH CHARENTON … me semble très bien tenir la route et de plus, est très poétique.. ce qui ne gâte rien. De plus il dit « c’est plutôt bien trouvé » !!donc là ,clairement c’est un message envoyé aux petits malins qui se penchent sur ses textes et reçoivent (enfin) leur heure de gloire !! j’imagine Jean-Louis disant « ah quand même y en a qui comprennent ce que je veux dire  » !!!bravo Didier, je pense que tu as mis le doigt sur quelque chose d’important (ouh la la j’espère que je n’ai pas fait une contrepètrie sans le vouloir ) ;-)

    En revanche, je ne suis pas certaine que ce soient les chastes oreilles de ses enfants qui l’aient amené à faire ainsi. Plutôt tout simplement le plaisir du jeu ! il joue avec ses auditeurs, depuis longtemps, à une joute verbale, sans fin et dont peu connaissent le but final ( ?? ) donc Didier tu peux ouvir un blog entier consacré à la contrepéterie par Jean-Louis Murat ;-) … bravo !

    Répondre

  3. le 15 octobre, 2013 à 22:14 didierlebras écrit:

    Salut Flo,
    merci de ton attention et de ta sympathie.
    J’ai du mal avec les contrepèteries … il faut avoir l’esprit logique je crois … J’ai du mal avec ça …

    Amitiés

    Didier

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  4. le 16 octobre, 2013 à 11:47 Rhiannon écrit:

    J’ai du mal également Didier…la logique n’est pas mon fort…;)…je pencherais plutôt dans l’illogisme..l’incohérence..phones…phonèmes…trop peu pour moi…c’est une véritable prise de tête…j’ai l’impression d’essayé de mettre en pratique un théorème mathématique…;)

    Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1