- 31 – Jean-Louis MURAT … cinéphile …

MURAT  est un cinéphile averti. En 1989 pour « Paris 1ère » il déclare :  » Les films m’ont émotionellement formé ». Pendant sa période Parisienne (de 1973/74 à 1977) il fréquente avec assiduité les salles de cinéma. En octobre 2000 pour « Les Inrockuptibles » il déclare à Olivier NICKLAUS  : « Quand j’aimais le cinéma et que j’habitais à Paris, je tenais bien trois ou quatre films par jour, pas de blague. Je me faisais tous les LUBBITSCH  et après je passais à TARKOVSKI, comme un étudiant, je n’ai pas fait d’étude, donc je mange des chapitres ». (…)Dans cette même interview il fait une révélation étonnante : « A mon arrivée à Paris, j’ai regardé dans l’annuaire  des cinéastes qui y étaient. Il y avait Claude SAUTET, je l’ai appelé, je suis tombé sur lui directement, on s’est vus, on parlait cinéma. J’ai écrit des papiers dans des revues de cinéma amateur. Maintenant je ne vais voir que des films qui cartonnent ». A la question « Pourquoi ? » il répond : « Pour travailler. Là, j’ai vu Gladiator. Je m’installe et je sais que je vais bosser pendant deux heures.. Je refais la musique, je refais le montage, je recadre, je revois les dialogues. En général je ressors épuisé ».   Cette révélation concernant SAUTET  ne manque pas d’étonner. BERGHEAUD , le fils de paysan, sorti tout juste du Moyen Âge qui se permet d’appeler un cinéaste aussi réputé que SAUTET et qui, comble des audaces, obtient rendez-vous et discute en tête à tête avec un des chefs de file du nouveau cinéma Français. Avec BERGHEAUD  on n’en n’est pas à un paradoxe près …

Toujours pour « Paris 1ère » (1989) MURAT  nous parle du cinéma … Il y a ce :

  • Qu’il n’aime pas :

« Le testament d’Orphée »de Jean Cocteau (1960).

« Je n’aime pas Jean COCTEAU … C’est un bon faiseur, un bon publicitaire de lui-même. Il y a un côté Séguéla chez COCTEAU  qui m’énerve un peu ».

testament.jpg

***

« La porte du paradis »de Mickaël CIMINO  (1981).

« Ce que je garde surtout en mémoire, c’est le viol d’Isabelle HUPPERT qui est beaucoup trop long. Je n’aime pas les viols dans les films, donc je n’aime pas ce film ».

laporte.jpg

***

« Les dents de la mer »de Steven SPIELBERG  (1976).

« Aucun instinct, je n’aime pas ça en cinéma. Je n’aime pas le cinéma de divertissement. Pour moi, un bon film, c’est un film chiant ».

affichelesdents.jpg

***

« Le faucon Maltais » de John HUSTON  (1941).

« Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé ».

affichelefaucon.jpg

***

Il y a ce :

  • Qu’il aime :

« M le maudit » de Fritz LANG (1931).

Image de prévisualisation YouTube

***

« Une autre femme » de Woody ALLEN (1977).

« C’est un chef-d’oeuvre absolu ».

afficheuneautrefemme.jpg

Image de prévisualisation YouTube

***

« Les hauts de Hurlevent » de William WIYLER  (1939).

« Adolescent, j’ai lu « Autant en emporte le vent » et « Les hauts de Hurlevent » et c’étaient mes deux romans préférés. J’ai bien aimé le film peut-être à cause de ce romantisme exacerbé, de ces paysages qui ressemblent beaucoup à ceux de l’Auvergne ».

affiche.jpg

***

« My darling Clémentine »de John FORD (1946).

Image de prévisualisation YouTube

« C’est le film qui me touche le plus avec  … »L’homme qui tua Liberty Valence »

              affichemy1946.jpg

affichelhomme.jpg

http://www.dailymotion.com/video/x5emx7

***

« Stalker » d’Andreï TARKOVSKI (1981).

« C’est peut-être son film le plus difficile. Et le plus beau. (…) C’est un film extrêmement prémonitoire : c’est exactement ce qui s’est passé la-bas … Dans l’esprit de TARKOVSKI, c’est peut-être son film le plus désespéré, le plus sombre, le plus anticommuniste, le plus critique … le plus symbolique aussi ».

stalker57221183699988.jpg

Image de prévisualisation YouTube

***

« Nous ne vieillirons pas ensemble » de Maurice PIALAT (1972).

« J’aime beaucoup le personnage du père de Jean YANNE joué par le père de PIALAT  lui-même natif d’au-dessus de Clermont-Ferrand, à deux pas de l’endroit où j’ai habité longtemps. Ce personnage se plaint parce qu’on ne trouve plus de champignons dans les bois à cause des ouvriers de Michelin qui les ramassent pendant le week-end (rires). Ça me rend le film sympathique ! ».

affichenous.jpg

Image de prévisualisation YouTube

***

« James BOND 007  contre Docteur No »de Terrence YOUNG (1963).

« Alors ça, quand je dis que je n’aime pas les films de divertissement … En fait je suis comme tout le monde : quand c’est James BOND , Ouais ! Pour Sean CONNERY, qui est peut-être bien le plus grand acteur vivant. S’il y a Sean CONNERY, c’est terminé ! C’est comme le Gaullisme sans De Gaulle, ça n’a aucun intérêt ».

affichebond.jpg

Image de prévisualisation YouTube

***

« Blanche neige et les sept nains » Walt DISNEY (1937).

« En fait, c’est peut-être mon actrice préférée. (…) C’est l’enfance, donc c’est sacré. (…) Blanche-neige, c’est un chef-d’oeuvre ».

1983111.jpg

Image de prévisualisation YouTube

***

« Autant en emporte le vent » de Victor FLEMING (1939).

« Mon personnage préféré. Scarlett. Mon histoire d’amour préférée. J’aime beaucoup les films sur l’incommunicabilité, sur l’amour impossible … Ce que j’aime beaucoup chez Scarlett c’est son attachement à la terre de Tara ».

affiche11.jpg

Image de prévisualisation YouTube

***

La suite …

http://didierlebras.unblog.fr/31-bis-jean-louis-murat-cinephile-2eme-partie/

***

Publié dans : ||le 8 juillet, 2011 |7 Commentaires »

7 Commentaires Commenter.

  1. le 11 juillet, 2011 à 22:58 Muse écrit:

    Cocteau, j’adore! Justement pour le côté théâtral de son cinéma, son amour du détail, des symboles et la mythologie. Je suis surprise que JLM n’aime ni Les Parents Terribles, ni l’Eternel Retour…

    Antonioni, j’aime bien mais après tout dépend des sujets qu’il développe.

    Blanche-Neige de Disney aussi. La délicatesse de l’aquarelle, la grâce des mouvements de l’animation et du teint de l’héroïne maquillé au vrai blush image par image…
    Par contre la première fois, j’ai été traumatisée par la sorcière au moment de la métamorphose de la reine. J’avais 3 ans et ça m’a fait faire des cauchemars durant des mois…
    Après, je suis pas très western même si j’apprécie les deux cités par JLM, pas du tout Tarkowski,Scarlett O’Hara est pour moi une chieuse hystérique, manipulatrice, avide et frigide, même si elle aime sa terre. Franchement tout ce que je déteste au plan humain, sa copine hyper effacée et pleureuse est aussi pathétique. Butler est le profil du macho, le rival Ashley un lâche de première classe. Tableau pathétique de l’humanité. Le réalisateur Autant Lara est un facho de première…
    Autant dire que je déteste son cinéma réac et le personnage.

    Doillon, bof…ça dépend quel film, de Woody Allen j’ai adoré Alice, Tout ce que vous vouliez savoir sur le sexe, Wyler j’aime beaucoup, quels que soient les films, Pascal Thomas, moyen. Je crois que dans le même style, je préfère Jean Becker.
    Sautet, je suis inconditionnelle et Lubitsch aussi. Pour des raisons différentes puisque l’un joue sur la drôlerie et l’autre sur l’extrême sensibilité.

    Fritz Lang m’a toujours fait peur…comme s’il réveillait en moi des terreurs en lien avec mon passé…Pialat me perturbe sur d’autres plans…m’inquiète, peut-être par le désespoir qui se dégage souvent de ses oeuvres.
    Les James Bond…ça reste pour moi à voir au second degré. Mais je reconnais que Sean Connery est très séduisant dans ce rôle.

    Globalement les goûts de JLM sont assez éclectiques.
    Le mélange des genres est assez drôle.

    Répondre

  2. le 11 juillet, 2011 à 23:21 didierlebras écrit:

    Merci Muse … Je n’suis pas trop cinéma … Le type de film que j’aime ??? Le vieux fusil par exemple …Autrement j’aimais beaucoup Jacques VILLERET …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  3. le 12 juillet, 2011 à 9:15 Muse écrit:

    Le vieux fusil est un film très fort et magnifique, mais que je suis incapable de revoir en entier à cause de ce qui arrive à Romy Schneider. Pour moi, ces scènes sont intolérables. La seule fois où je les ai vues, ça m’a tellement perturbée et j’avais tellement intériorisé les scènes que j’ai eu des crises d’angoisse et de terreur pendant près de 6 mois.
    J’avais eu le même problème avec des scènes du film « Bouge pas, meurs et ressuscite » de Kanevski. Film pourtant vraiment fabuleux…
    J’ai du mal avec cette violence et la violence en général je crois.

    Villeret, j’avais adoré son personnage dans les Enfants du Marais de Becker. Pour moi, c’est vraiment LE rôle de sa vie.

    Répondre

  4. le 16 septembre, 2011 à 12:47 Matthieu écrit:

    Tout d’abord, en tant qu’admirateur de JLM, je vous adresse mes compliments pour le travail que vous avez accompli sur ce site que j’ai découvert il y a quelques mois grâce à votre confrère blogueur Pierrot.
    Maintenant, en tant qu’admirateur de Tarkovski, j’ai trois observations à vous faire :
    1. Tarkovski s’écrit avec un V, pas un W.
    2. Tarkovski était russe et non polonais. je dis bien russe, pas soviétique, c’est à la Russie (sa culture, son histoire, son esprit) qu’il était attaché, pas à l’URSS.

    3. En ce qui concerne ce prétendu voyage en Pologne, je crois que vous confondez avec le cinéaste (polonais, lui) Krzysztof Kieslowski, qui a réalisé entre autres « Rouge ». On trouve sans difficulté l’évocation par JLM de leur voyage à Varsovie.

    Répondre

  5. le 16 septembre, 2011 à 13:38 didierlebras écrit:

    Merci de ces observations, positives. Quand je fais des erreurs, et j’en fais, je suis tellement content qu’on me donne le bon renseignement. Merci je vais rectifier. C’est un bonheur de ce promener dans l’univers de Murat. Merci de visiter ce Blog, je je bénéficie d’aucune pub. Si à ton avis tu peux faire fonctionner le bouche à oreille … ce s’ratrès bien.
    Amitiés. Vive le grand lièvre.
    J’ai donc rectifié. Sur la page « aimer ce qui nous a fait – 2  » je parle de ce voyage en Pologne et de la relation quasi amoureuse qu’il avait avec KIESLOWSKI … Tu as encore raison, j’avais fait la confusion … Merci de participer ainsi à la qualité de ce Blog qui n’a que MURAT comme seul justificatif.

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  6. le 27 avril, 2012 à 12:22 Jérémy Fregefon écrit:

    Bonjour,

    Je travaille à Newsring.fr, le site de débats lancé par Frédéric Taddeï, je me permets de vous contacter suite au Festival du Film chiant. Nous venons de lancer un débat auquel nous souhaiterions avoir votre contribution afin d’éclairer nos internautes :

    Ce qui est chiant peut-il plaire ?

    Pour participer, il suffit de se connecter sur le site (à l’aide de Facebook, Google+ ou LinkedIn) et de cliquer sur “contribuer au débat”. Je peux aussi vous créer un compte sur Newsring, indépendant des réseaux sociaux cités, si vous le préférez.

    Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me recontacter.

    Cordialement,


    Jérémy Fregefon
    Community Manager à Newsring.fr
    153 rue de Rome
    75017 Paris

    Facebook : Newsring.fr
    Twitter : @Newsring_fr

    Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1