Archive pour le 10 décembre, 2010

Jean Louis MURAT … « MURAGOSTANG » … 2000 …

Jean Louis MURAT ...

Sorti le 10 octobre 2000, ce live (qui suit celui de 1995) marque les 20 ans de carrière de Jean Louis MURAT. Sur ce double CD sont regroupés les extraits de ses concerts :

  • Istres 3 mars 2000

  • Cannes La Boca 4 mars 2000

  • Bruxelles 8 mars 2000

La production se borne au strict minimum :

  • CD double cristal « Labels/Virgin » n° 8503712 2

  • CD promo – double pochette cartonnée – « Labels/Virgin » visas n° 6220 & 6221.

  • 1 films de Serge BERGLI sur le concert de Bruxelles http://www.youtube.com/watch?v=0GTzdouh0W4 … 6 chansons y figurent dont « Jim ». Cette vidéo montre tout le côté électro d’un Murat en pleine évolution qui n’a pas peur d’aller de l’avant.

Sur ce double album priorité est donnée aux derniers titres : « Jim – Bang bang – Le fier amant de la terre – Polly Jean – Les hérons – Nu dans la crevasse ». S’y ajoutent des inédits : « Washington – New-Yorker - Ami, amour, amant ». Murat fait l’impasse totale sur les succès du passé. « Johnny Frenchman » fait exception à cette règle. Force est de reconnaître cependant qu’il ne s’agit pas du titre le plus emblématique de l’Auvergnat. Encore une fois, peut-être même plus que jamais, le Brenoï semble faire fi des réalités commerciales.  

La journaliste et critique Sacha REINS  jette un regard froid sur ce second live :

« Muragostang est empreint d’une énergie à laquelle même le muratophobe le plus convaincu aura du mal à résister. Sans doute parce qu’il s’git d’un  album live et que souvent les albums live dégagent une magie particulière. Ce double CD contient treize très longues chansons … mais curieusement l’ennui ne pointe jamais. Les mélodies à l’encéphalogramme assez plat, sont constamment relancées par des arrangements étonnants, parfois minima-listes, parfois compliqués, quelquefois violents, toujours sophistiqués. Jean Louis MURAT  a trouvé sur scène un juste équilibre entre déprime et éclats de folie ».

Effectivement, sur scène MURAT  semble trouver son bonheur. C’est à Zoé LIN qu’il déclare :  » Je fais des disques pour pouvoir faire une tournée. D’accord, je vous ai dit le contraire la dernière fois que nous nous sommes rencontrés, qu’est-ce que je pouvais être bête de ne pas aimer la scène … Maintenant c’est tout le contraire. Si changement il y a, il est là. Autrefois je chantais pour moi, aujourd’hui, je chante pour les autres« . 

La phrase est forte … tout MURAT  est résumé là !

 

***

 

Publié dans:Non classé |on 10 décembre, 2010 |1 Commentaire »

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1