Jean Louis MURAT … « JIM » … 1999 …

Jean Louis MURAT ...

Il s’agit du titre qui ouvre le nouveau « Mustango » made in USA. En fait, il s’agit d’un hommage à l’écrivain du Michigan  Jim HARISSON.  Dans le cadre de la promo, il répond à une question bien précise de Luc LORFEVRE sur ce titre :

 

QUESTION : Sur « Jim » qui ouvre le CD, vous chantez : « Entre Prince et Spring(steen) » c’est cela votre univers musical ?

 

JLM : C’est l’Amérique. Il n’y a aucune comparaison possible avec la France. Ici, soit on copie, soit on se contente de soigner la forme ou le fond. Jamais les deux à la fois. Tout le problème de la musique Française réside là. On ne peut pas singer Bob DYLAN en récitant des vers d’Aragon. Soit on cherche des mots qui sonnent avec le rock ou le country, soit on ne fait pas de rock.Mes mots je les choisis en fonction de leur musicalité. Ils me viennent comme ça. Cela ne veut pas dire grand chose. Derrière « Je n’ai plus le temps, le temps me dépasse, faites de la place, je suis un éléphant », il ne faut pas croire qu’il y a un message. Ca sonnait bien. C’est tout ». 

 

Pour le journal « Le Soir » le 8 septembre 1999 il parle en une phrase de Jim HARISSON : « C’est lui qui m’a donné le goût non pas de l’Amérique mais du voyage ».

 

Ce titre bénéficie de la participation de la belle Jennifer CHARLES  du groupe pop Elysean Fields qui lui apporte toute son épaisseur.

 

« Jim » bénéficie d’une production variée :

 

  • CD promo Virgin n° 8962632 – pochette carton – 2 titres : « Jim » remix Bang Bang (3’48) – « Jim (la fin de Jim) remix Demon (4’56) – livré avec le magazine « Magic »

  • CD promo Virgin SA 4759 – pochette cartonnée -mono-titre – « Jim l’héritier des Flyn » (4’34)

  • CD promo Virgin SA 6091 – pochette cartonnée – 2 titres : »Jim » remix Ban Bang (3’48) – « Jim (la fin de Jim) remix Demon (4’56)

  • CD promo Virgin (pas de n° de référence) – pochette cartonnée blanche – mono-titre – « Jim » (remix Jamaux)

  • 1 clip

 

Ce titre n’a pas vieilli. Au cours de la tournée « LCODC » Murat l’a offert à ses admirateurs lors du dernier concert à l’Alhambra.

 

 

… Jim …

 

Jim

Murmurant

A cheval

Émouvant

Dans la nuit de son âme

Ivre comme une tige

Que le monde étonne

Puis pris de vertige sous la grande étoile

Où il vit

 

Il sent dans son coeur

L’hérédité des Flynn

Ce voleur de splendeur

De concessions de mines

Entre Prince et Spring

Sur le grand domaine

Ou toute beauté prise

Sans fin se démène

Good night Jim

 

Never on such a night have lovers met …

 …

 

Publié dans : Non classé |le 5 décembre, 2010 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 23 avril, 2016 à 3:00 Pierre K écrit:

    Ce qui est dingue avec Murat, c’est qu’il a non seulement d’excellents goûts musicaux mais aussi de magnifiques lectures.

    Répondre

  2. le 23 avril, 2016 à 5:54 didierlebras écrit:

    On est d’accord Pierre. Merci pour ce « Vertigo » qui me réconcilie un peu avec les critiques musicaux ! Jim superbe titre … bel hommage à un grand ! En 2000 Murat disait qu’il voulait arrêter … Là c’est le système qui l’oblige à … ne pas poursuivre sa route ! Quelque part c’est + inquiétant … Est-ce que le système sera + fort que son acharnement à écrire et chanter des choses différentes ??? Les faits donnent raison à MURAT ! Les thèmes qu’il défend seul contre tous depuis des lustres font l’actualité d’aujourd’hui … Hélas pourrait on dire ?! Plus tôt qu’on ne croit viendra la jour ou sa perspicacité sera reconnue … Plus que jamais j’aime ce mec ! Que vive MURAT !

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

Répondre à didierlebras Annuler la réponse.

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1