- 18 – Jean-Louis MURAT … et la nature sous toutes ses formes dans ses chansons … 1ère partie.

Ayant passé en revue les endroits et  lieux que MURAT évoque dans ses chansons (page n° 13 à 17), je me propose à présent de relever tous les éléments de la nature cités par l’Auvergnat au fil des textes de ses chansons. Je ne cherche pas à respecter la chronologie de sa discographie. Je ne sais où ce voyage va me mener, mais je m’y jette avec délectation … Murat aime à parler des choses qui le touchent au quotidien. Ce sont des couleurs, des saveurs, des senteurs, des animaux, des insectes, des oiseaux, des fleurs … Le plus simple est de se jeter dans le bain … ça y est … c’est parti …

… Le cri du papillon …

MURAT aime à se promener (chaque matin ai-je lu)  autour du lac de Guéry endroit où a été tourné le clip de cette chanson extrait du double CD « Lilith » (2003). Il y rencontre des hérissons … il y rencontre des papillons … c’est ce qui nous vaut cette chanson …

L’Auvergne est classée au 5ème rang des régions Françaises pour la diversité de peuplement en papillons. 140 espèces diurnes sont dénombrées en Auvergne. Parmi elles, 39 espèces menacées.  Dans les espèces phares de la région Auvergnate on peut citer : l’apollon, le semi apollon, le cuivré de la bistorte, l’azuré des mouillères, l’azuré des orpins, le satyrion et le moiré variable. Les espèces en gras sont représentées ci dessous …

                                                           L’apollon …

 lapollon11

                                               Le semi apollon …

semiapollon11

                                             L’azuré des orpins …

           azurdesorpins.jpg

« C’est le cri de la terre

Des oiseaux et des poissons

Depuis toujours il opère

Dans toute imagination

Il t’arrache les bruyères

Mais tu connais même pas son nom

Croix de bois croix de fer

Oui c’est le cri du papillon« .

La bruyère aime l’Auvergne et le Puy de Dôme. Il est même une chanson folkorique d’Auvergne qui en fait état. Il s’agit de « La danse des auvergnats » chantée par le groupe « Serpentins » (1982) … 

« Les chansons d’Auvergne sont les plus jolies

Elles nous parlent du pays

Les refrains d’Auvergne sont les plus sympas

Pour la danse des Auvergnats.

  

(…)

  

Plus que les rues de Paris, elle aime ses bruyères

Car c’est là qu’elle a grandi, au pied du côteau joli.

Quand la bruyère est fleurie au flanc des Monédières

Qu’ils sont loin les soucis qu’on les gens de

Qu’ont les gens de qu’ont les gens de Paris ! ».

          Bruyère en Puy de Dôme …  Parc régional du Livradois Forez  …

bruyres.jpg

Autant que peut l’être la Bretagne, la région Auvergne est également celle des croix …

« Croix de bois

Croix de fer …

Si je mens

Je vais en enfer ».

Il s’agit d’une formule de serment en forme de comptine employée par les enfants …

Au pays de MURAT les croix sont souvent implantées à la croisée des chemins. Jusqu’à la révolution, les hommes d’église en Auvergne étaient des hommes de pouvoir.  Je ne vais pas vous faire un inventaire des croix remarquables du Puy de Dôme. Choix plus subjectif, je vais vous conter l’histoire de quelques croix de village …

                                     L’église d’Augerolles et sa croix …

augerolcroix03.jpg

Nous sommes à Augerolles petite localité du Puy de Dôme nichée à 525 mètres d’altitude. Augerolles tire son nom des augères, sorte de longue fougère à larges feuilles qui couvraient sans doute une bonne partie de ce territoire. La particularité de ce village situé près du lac d’Aubusson ? Une croix de fer !  Vous la voyez sur ce cliché. Il s’agit de la croix des morts fixée au mur de la maison, marquant la limite où le curé accueillait les cercueuils avant de les amener jusqu’à l’autel.

Sur la commune d’Aveze, une croix de bois solitaire, plantée au bord d’un chemin creux entre bois et prés.

                                 Croix de bois à Aveze …

croixdeboisaveze.jpg

                      Croix de Saint Bonnet Lès Allier …

            croix111

Au sommet d’une colline boisée sur la commune de St Bonnet lès Allier, près du chateau construit en 1330 par Louis De Mezel se trouve une jolie croix en fonte, peinte. De nombreux symboles y sont visibles :

  • Trois épis de blé, ils représentent la vie. Le blé doit être coupé pour donner la farine puis le pain et nourrir l’homme.

  • Trois feuilles de lière symbole d’éternité et d’attachement.

  • Un coeur qui représente la charité et l’amour.

 

La faune en Auvergne est très diversifiée. S’agissant des oiseaux, il existe dans cette région pas moins  de 545 espèces dont 95 sont aujourd’hui menacées. Celà va du milan royal dont l’Auvergne constitue le bastion de nidification français au plus petit des passereaux qui trouvent en ce paradis de quoi se rassasier. Vous trouverez ci-après une galerie de portraits …

                                                   Le milan royal …

63fauneauvergnemilanroyal.jpg

                                                        La grive …

                      grive.jpg

                                           La mésange bleue …

                      mesange.jpg

                                   Le moineau friquet …

mesballadescom63faunemoineaufriquet.jpg

                                                        Le pic épeiche …

                               picpeiche.jpg

                                                       Le rouge gorge …

rougegorge11

Le même constat de diversité vaut pour les poissons. Le domaine halieutique du Puy de Dôme est particulièrement diversifié. Sur les 74 espèces de poisson d’eau douce que compte la France, 44 peuvent être pêchées en Puy de Dôme. Ceci résulte de la diversité des sites naturels dont certains sont exceptionnels.

C’est le cas du mythique Lac Pavin – du Chambon – de la Sioule, les Couzes ainsi que les étangs des Combrailles. La truite fario y est le poisson roi.

                                                     La truite fario …

truitefario.jpg

La truite est présente dans la majorité des ruisseaux et rivières mais aussi dans les lacs de montagne où elle peut cotoyer l’omble chevalier …

                                   l’omble chevalier …

omblechevalier1.jpg

Dernier poisson roi des rivières du Puy de Dôme « l’ombre commun » qui fréquente les eaux de l’Ance, de l’Allier, de l’Alagon et le bas des Couzes.

                                               L’ombre commun …

ombrecommun1.jpg

Quant aux carpes, brochets et sandres les bords de l’Allier et le bas de la Dore sont leur royaume de prédilection…

La terre et plus globalement l’agriculture  ont toujours occupé une place importante en Auvergne. C’est toujours le cas. En effet, avec 41000 emplois, l’agriculture représente 8,5 % des emplois régionaux soit le double de la moyenne nationale.

Dans sa partie montagneuse l’Auvergne est surtout une région d’élevage orientée vers la production laitière. Autre production importante pour le secteur : le fromage AOC qui comprend 5 appellations (Cantal – St Nectaire – Fourme d’Ambert – Bleu d’Auvergne et Salers).

Le cri de la terre que chante Murat ne résonne pas du ronflement des grosses machines agricoles … Non, c’est le pas d’Emile (le voisin qu’il aimait tant) qui tranquillement, va chercher ses vaches, c’est la fenaison à même la fourche, c’est la traite des vaches à la main. Une agriculture où la productivité n’est pas le 1er des critères. Les deux poèmes qui suivent évoquent aussi bien que des images cette agriculture qui n’est plus … cette terre … qui fait vivre  son homme … cette terre … qui sera sa dernière demeure  … après tant de jours de labeur …

« Le Laboureur » publié par « Espoir » le 24 février 2008 :

« Le brouillard matinal musarde au pâturage

La lune encore un peu vieille d’un oeil gibbeux

Que déjà l’on entend au creux des champs herbeux

Le cri du laboureur s’étant mis à l’ouvrage.

 

 

C’est au pas cadensé qu’il besogne avec rage

Conduit la vieille houe attelée à deux boeufs

Et fait aller le soc en grands sillons bourbeux

Qu’il a les gestes beaux tant il a du courage.

 

 

Jusqu’à la nuit tombée il mène le licol

Qu’il tire à hue à dia pour arracher du sol

Sa pitance menue éclose de la glaise.

 

 

Quand la mort sonnera son ultime labour

Il partira bien las sans flonflon ni tambour

Poussant sur son grabat un grand soupir d’aise ».

 

En lisant ce poème écrit par un « inconnu » … j’ai tout de suite pensé à Emileparti sans rien dire … 

 Suit un poème d’Albert SAMAIN (né le 3 avril 1858 à Lille et mort le 18 octobre 1900 à Magny les Hameaux). Orphelin de père à 14 ans, il n’a d’autre choix que d’arrêter ses études. Longtemps il exercera la profession d’employé de commerce … Voici donc « Le Laboureur » version SAMAIN …

 

« Mars préside aux travaux  de la jeune saison

A peine l’aube errante au bord de l’horizon

Teinte de pâle argent la mare solitaire,

Le laboureur, fidèle ouvrier de la terre,

Penché sur la charrue, ouvre d’un soc profond

Le sein toujours blessé, le sein toujours fécond.

Sous l’infexible joug qu’un cuir noue à leurs cornes,

Les boeufs à l’oeil sanglant vont, stupides et mornes,

Balançant leurs fronts lourds sur un rythme pareil.

Le soc coupe la glèbe et reluit au soleil,

Et dans le sol antique ouvert jusqu’aux entrailles

Creuse le lit profond des futures semailles …

Le champ finit ici près du fossé bourbeux,

Le laboureur s’arrête et dételant ses boeufs,

Un instant immobile et reprenant haleine,

Respire le vent fort qui : souffle sur la plaine;

Puis, sans hâte, touchant ses boeufs de l’aiguillon,

Il repart jusqu’au soir, pour un autre sillon ».

Je lis, je relis … les mots se mêlent aux images … les mots sont des images … J’aurais tellement voulu pouvoir écrire de la sorte. A chaque fois, lorsque je relis les textes de MURAT (c’est donc souvent) … je me fais la même réflexion … 

                                              Bâtiments de ferme …

bertignatlechc3a2telet01.jpg

                                       Autres bâtiments de ferme …

bertignatlechc3a2telet02.jpg

                                                     Fenaison à Arlanc …

fenaisonarlab11

                                                Attelage de boeufs …

 galvacher.jpg

                                        Le vacher en action …

vacher.jpg

                       1912 … la traite des vaches sur la montagne …

septembre2010018582x371.jpg

Carte souvenir d’Auvergne avec une majorité de scènes sur le monde agricole …

juin2010033582x379.jpg

Image de prévisualisation YouTube

Dans ce clip on y voit  :

« un papillon …

et surtout des hérissons …

Je n’en connais pas la raison …

Qui me donnera la solution ??? »

J’ai cherché en vain … Source Auvergne Littéraire et Artistique (Jean De Quinelle – 1933Gallica) j’ai découvert ceci, que j’ai trouvé trop mignon, qui nous ramène aux hérissons …

leherisson11

Ce document était accompagné d’une fable que j’ai repris in extenso :

« Certains êtres connaissent

La plus grande détresse

Ce sont … ce sont …

Les hérissons

Qui ont une maîtresse.

Comment faire sa cour,

Risquer une caresse,

Comment faire l’amour

Et le bonheur des filles

Quand on possède un corps tout

Hérissé d’aiguilles ?

Il faut qu’ils aient l’esprit

Subtil

Comment font-ils ?

 

 L’un d’eux souffrit maintes

Tortures,

Fit épiler ses noirs sourcils,

Ses bras et ses jambes aussi,

Et, pour lisser sa brosse dure

Comme une souple chevelure,

Imagina

De l’enduire de Gomina

Argentina

Il se frotta de cosmétique,

Fut héroïque

Ne se donna point de repos

Qu’il n’eut fait une raie au

Milieu de son dos

Puis s’en alla vers sa belle,

S’étant bien rasé le museau,

Se trouvant beau.

Vous me semblez, dit-elle,

Trop raffiné,

Efféminé :

Je vous aime bien mieux quand votre barbe pique.

Vous avez maintenant, l’air d’un petit cochon

d’Inde mon cher, ou bien d’un chien bichon,

Et je rêvais d’un porc épique.

 

 Le coeur a ses raisons, nous enseigne PASCAL :

Pour un bossu, pour un bancal

L’amoureuse s’enflamme,

Et, chez les hérissons,

Aussi bien que chez les garçons,

On ne sait comment plaire aux femmes ».

 

 Le mot de la fin revient à Murat

  

« Croix de bois, croix de fer

Oui c’est le cri du papillon« .

  ***

… Le contentement de la Lady …

Ce titre est également extrait du double CD « Lilith »Murat y évoque une fleur : l’anémone …

 (…)

« C’est le contentement de la Lady

Dans le contentement de la Lady …

Anémone du soir

C’est le contentement de la Lady »

(…)

          L’anémone fleur somptueuse …

fleursdhiveranemonesl1.jpg

L’anémone est une fleur inodore. C’est bien là son seul défaut ! Sa courte floraison donne le sentiment de l’éphémère. Fleur d’hiver elle symbolise la persévérance. Dans la peinture chrétienne, cette fleur est associée à la douceur du Christ et de Marie sa mère.

L’anémone veut dire « vent » en grec car elle s’épanouit aux souffles du vent. Dans ce pays on trouve une espèce bleue qui ressemble à la marguerite …

 anmonebleuedegrce.jpg

L’anémone est une renonculée qui s’appelle également « fleur aux dames » …  Je reconnais que j’ai un faible pour ce dernier nom. Une espèce semble être propre à l’Auvergne, il s’agit de l’anémone soufrée d’un jaune flamboyant …

anmonesoufre.jpg

Anémone du soir ??? Je n’ai pas d’explication … Le poète Robert DESNOS  emploie la même expression dans l’un de ses poèmes intitulé « Sirène – Anémone »

(…)

« Qui donc pourrait me voir

Moi la flamme étrangère

L’anémone du soir

Fleurit sous mes fougères ».

(…)

***

… La nature du genre …

Ce titre est également extrait du double CD « Lilith ». MURAT  y évoque la gentiane …

(…)

« Cest la nature du genre, abandonner

Jeter toutes souffrances dedans l’évier

C’est la nature du genre, en rigoler

Se faire des avances, ne plus se gerber.

 

Vivre en gastéropode, en gentiane, en Poulidor

Jouir du seul bien qu’on honore dès matin, être heureux d’exister ».

(…)

                                       La gentiane jaune du Sancy …

egentianejaune001.jpg

Elle peut vivre 50 ans et met 10 ans pour fleurir la première fois. Il s’agit d’une grande herbe robuste et vivace. Ses feuilles sont opposées et nervurées. La fleur est d’un jaune vif. Le rhizome et les racines sont utilisés à des fins médicinales. En Auvergne la gentiane entre dans la composition d’apéritifs (Suze – Salers – Avèze …) mais également bière de Fleurac et Picon auxquels elle apporte son amertume. La récolte est réalisée essentiellement dans le Massif Central par les « Gençanaïres », à l’aide d’une fourche spéciale appelée « fourche du diable ». C’est un travail pénible qui s’effectue de mai à octobre.

La gentiane fleur des montagnes pousse également dans les Alpes  et les Pyrénées …

                              La gentiane bleue des Alpes du sud …

fleurdulac11

                      La gentiane champêtre aux couleurs violettes  …

gentiane20champetre.jpg

      Et voici la gentiane de Bavière … dont j’aime le bleu clair …

gentiane20de20baviere.jpg

La gentiane symbolise le mépris, le dédain et la douleur. Offrir de la gentiane permet d’ouvrir son coeur et de faire part de son malaise vis à vis de l’attitude d’une personne.

Le mot gentiane vient du latin gentiana, qui serait issu de Gentilus roi d’Illyrie qui vivait aux alentours de 150 avant Jésus Christ. Il aurait recommandé cette plante pour guérir la peste et les troubles intestinaux.

***

… Parfum d’acacia au jardin …

Il s’agit du titre 1er du CD/DVD (février 200). Le titre de la chanson évoque l’illusion du bonheur … Le parfum des fleurs est évocateur … Une fois humé … le plaisir n’ a plus la même saveur … On tient le bonheur dans la main … il vous file entre les doigts … Lorsque vous prenez les phrases de la chanson une à une … vous vous apercevez de la force des mots … l’exceptionnelle qualité d’écriture de MURAT  … Il y a du Beaudelaire, du Verlaine et du Rimbaud chez cet artiste là …

(…)

« Aucun rêve ne tient ce qu’il promet »

(…)

« Que me fait la beauté des choses

Si tout doit finir en chemin »

(…)

« A quoi sert d’aimer ce qui périt ? »

(…)

« Cherchant l’idéal un peu trop haut » 

 

En fait, l’acacia n’est qu’un prétexte pour parler de tout ce qui est éphémère et Murat sait si bien le faire. L’acacia est un arbre qui appartient à la famille des fabacées. A travers le monde on dénombre plus de 1500 espèces d’acacias dont 1000 pour la seule Australie. C’est d’ailleurs une fleur d’acacia (mimosa doré) qui est la fleur nationle de ce pays. 

                   Fleur d’acacia pravissima …

acaciapravissima.bmp

La fleur est en général jaune. Suivant les variétés, les fleurs sont présentes toute l’année. Le plus beau de la floraison concerne malgré tout le printemps. Il existe des variétés roses …

                        Fleur d’acacia casque rouge …

fleursacaciarose340x256.jpg

La fleur est très parfumée … Elle promet plus qu’elle ne donne … ???  Cette fleur aime la chaleur et la luminosité.

Acacia saligna … feuillage bleuté et port tombant …

      salignableu.bmp

      En France le robinier est appelé communément « faux acacia » …

ROBINIER111

Le bouton de fleur d’acacia cardiophylla  ressemble à s’y méprendre au mimosa …

           bputpncardiophylla.bmp

***

… Tout ce qui n’est pas donné est perdu …

Ce titre est également extrait du CD/DVD « Parfum d’acacia au jardin » MURAT nous invite à humer le parfum de la violette …

« Ce qui n’est pas donné est perdu

Ce que tu gardes est foutu

Ne retiens pas les chevaux de ta tendresse

Ce qui n’est pas donné est perdu

Ce que tu gardes est foutu

Nous chuchotent au fond du bois les violettes

Ce qui n’est pas donné est perdu

Ce que tu gardes est foutu ».

La violette est une plante herbacée vivace de la famille des violacées appartenant au genre viola. La violette est parfois appelée « herbe de la trinité ». Le genre viola se décompose en deux groupes :

  • les violettes avec deux pétales vers le haut et 3 vers le bas

violette.jpg

  • les pensées avec 4 pétales vers le haut et 1 vers le bas …

medpenseesvisoflora31343.jpg

La fleur de violette est synonyme de modestie, d’innocence et d’humilité. Offrir un bouquet de violette peut vouloir dire que notre amour doit demeurer caché.

Dans le langage des fleurs, plus la couleur est pâle, plus le sentiment se veut léger et discret. Les tons plus sombres sont empreints de tristesse. Les couleurs vives décuplent la force de l’émotion.

Le blanc incarne la pureté, la virginité mais aussi le raffinement et l’élégance. les fleurs blanches expriment l’admiration que l’on ressent envers quelqu’un. Symbole de naïveté, une fleur blanche sera parfaite pour une « jeune fille ».  

Le violet c’est de la délicatesse et la profondeur des sentiments. On enverra des violettes pour montrer à la personne aimée que l’on pense tendrement à elle, pour lui signifier son amour en toute discrétion. Cette couleur évoque également la douleur.

Le rouge est une couleur violente et agressive (celle qui excite le taureau dans l’arène). Elle exprime l’ardeur et la chaleur des sentiments, la passion. Le rouge donne du courage. Il s’impose pour faire une déclaration passionnée à la personne aimée. Trop foncé, il se teinte de la jalousie.

Le jaune évoque la lumière, le soleil, le talent artistique. Les fleurs jaunes sont en général, la promesse du bonheur assuré.

Le rose marque la douceur et la maternité. On offre des fleurs roses pour exprimer son amitié, sa tendresse, son affection. Il nuance aussi le sentiment de l’amour.

L’orange symbolise la joie, la gaieté, la satisfaction. Du point de vue sentimental, il incarne un amour solide et confortable.

Le bleu est la couleur de la tendresse. Plus il est soutenu, plus le sentiment est passionné. Par contre un bleu très foncé évoque un souvenir douloureux.

Le vert représente l’espérance, l’optimisme. Un vert vif c’est une confiance accrue, un vert foncé, elles s’est évanouie.

                                             La violette des bois …

medviolettedesboisvisoflora9643.jpg

                                  Une pensée d’un beau rouge …

medpenseesvisoflora50422.jpg

***

 La suite … 2ème partie

http://didierlebras.unblog.fr/19-jean-louis-murat-et-la-nature-sous-toutes-ses-formes-dans-ses-chansons-2eme-partie/

***

Ci dessous le chemin du dictionnaire « Muratien » …

http://didierlebras2.unblog.fr/

***

Publié dans : ||le 31 mars, 2011 |9 Commentaires »

9 Commentaires Commenter.

  1. le 1 avril, 2011 à 19:08 Armelle écrit:

    c’est un bon début dans ces nouvelles recherches et il y a de quoi faire pour très longtemps…
    ceci-dit, concernant les fromages, le Salers est plutôt à classer avec le Cantal (jeune, entre-deux et vieux) et ne peut être associé au nom de St Nectaire.
    bonne continuation Didier!

    Répondre

  2. le 1 avril, 2011 à 19:27 didierlebras écrit:

    Merci Armelle
    je vais rectifier.

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  3. le 5 avril, 2011 à 21:53 Armelle écrit:

    difficile d’y comprendre quelque chose entre acacia et mimosa :
    Par un étrange télescopage entre les noms vernaculaires et les noms scientifiques, il existe une confusion dans les appellations de trois genres : les genres Acacia, Robinia et Mimosa. En effet, l’espèce appelée mimosa dans le langage courant a pour nom de genre Acacia, alors que ce que nous appelons acacia est en fait du genre Robinia. Quant aux espèces portant le nom de genre Mimosa, nous les appelons plutôt « sensitives ».

    Répondre

  4. le 6 avril, 2011 à 7:00 didierlebras écrit:

    Parole de spécialiste acacia. En préparant cette page j’ai pensé à toi acacia. Je me suis dit … c’est tellement compliqué qu’il faut rester simple …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  5. le 3 juillet, 2011 à 15:48 audrey écrit:

    ….quoiqu’il en soit,j’en ai encore appris un peu plus, et agréablement, beaucoup…!!! rien de mieux que la diversification des images, des noms, et des définitions pour s’élargir l’esprit et contenter le regard…merci encore Didier!!!!

    Répondre

  6. le 3 juillet, 2011 à 18:28 didierlebras écrit:

    Merci de me faire revenir en arrière Audrey … je suis étonné de tout le chemin parcouru …

    Un jour j’ai entendu la voix de Murat …
    J’ai aimé sa musique …

    Un jour j’ai pris le temps de lire MURAT …
    J’ai aimé le personnage …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  7. le 22 juillet, 2012 à 16:14 doiteau écrit:

    e

    Répondre

  8. le 22 juillet, 2012 à 16:17 doiteau écrit:

    une personne que je ne connais presque pas et pourtant un caractére .

    Répondre

    • le 22 juillet, 2012 à 16:49 didierlebras écrit:

      Une personne que je ne connais presque pas et pourtnt un caractère ??? Je ne saisis pas mais suis content de te lire et de partager avec toi … Jean-Louis MURAT …
      A + sur d’autres pages. merci de faire connaître ce Blog à tes ami(es) … je ne bénéficie que du bouche à oreille … Tous blogs confondus on approche les 60000 visites c’est bien …

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1