- 125 – Au revoir « BABEL » …

En écrivant « Babel » Jean-Louis MURAT nous a conduit jusqu’au profond de son intime. Plusieurs titres de cet album trouvent leur origine dans les souvenir d’enfance du p’tit BERGHEAUD. Il y a les bons et les mauvais côtés, des parents séparés, des disputes violentes, l’alcoolisme est le quotidien de tous, celui qui le vit, ceux qui le supportent et en souffrent.  D’autres chansons évoquent  la mort du père, jusque ses derniers instants. MURAT est allé très loin. Pour autant il ne fait pas de doute que cette enfance a été heureuse. BERGHEAUD le revendique d’ailleurs haut et fort. « Aimer ce qui nous a fait » ce message de MURAT je l’ai pris en pleine poire en 2009 à l’occasion de la sortie du « Cours ordinaire » 

L’enfance ce sont des lieux où l’on a eu plaisir à jouer, à s’ébattre dans la rivière, à courir dans les champs, à voir paître les bêtes. Ce sont aussi des images, des paysages qui ne sont plus hélas, broyés par les machines, la modernité, la productivité …

carte-babel-271x300

En nous gratifiant de cette carte, griffonnée à la main MURAT se fait plaisir, mais il sait surtout qu’il nous fait plaisir. C’est un clin d’œil à ses plus assidus admirateurs ou lecteurs dont je suis. MURAT est resté un enfant, il en a gardé les réflexes. Il est boudeur, il est râleur, il est moqueur. MURAT se défie du temps. Pourtant il sait que le temps passe. Auprès de ses enfants et de Laure il trouve l’énergie  d’aller chercher plus loin encore. Dépasser le temps c’est : « Morituri » … Nous qui allons partir, c’est pour les générations futures que nous devons consacrer le temps qu’il nous reste. Protéger la nature, enseigner nos enfants et petits enfants, leur apprendre que ce monde est cruel et demain, le sera plus encore sans doute.  Ce que nous avons appris du passé, c’est à : « ceux qui feront demain, qui le vivront » que nous devons l’enseigner. Rien ne sert de faire des grands discours, personne ne vous écoutera. Les promesses ne sont jamais tenues. Nos politiques, vils qu’ils sont, en sont le meilleur exemple. Ces gens là ne pensent qu’à eux. Non, c’est dans notre entourage immédiat, que nous devons transmettre, individuellement, cet héritage. Disant cela, deux proverbes me viennent à l’esprit : « Pierre qui roule n’amasse pas mousse » et « Les petits ruisseaux font les grandes rivières » … Souvent je les dis aux enfants du foot puisqu’à mes propres enfants j’ai été incapable de l’expliquer … Ils restent me regarder médusés. Je sais qu’ils ne comprennent pas. Mais je ne doute pas  qu’un jour, ces mots leur reviendront à l’esprit. « Semer, il en restera toujours quelque chose »  …

Voilà qui nous a éloignés quelque peu de « Babel » (?)  même pas en définitive !

Pendant deux années, vous les amis que je ne connais pas, vous m’avez apporté vos témoignages de vos voyages en Auvergne. Je n’y ai jamais mis les pieds. Ne le ferai sans doute jamais. Mais grâce à vous,  j’ai l’impression de connaître ce beau pays d’Arverne. Sur cette page nouvelle, je vous propose de nous promener, à travers les saisons, dans les endroits ou le petit BERGHAUD nous convie au fil de ses chansons …

***

… CHAMABLANC …

***

Commençons par ce que je considère être le cœur de la « Muratie » le pays de Chamablanc … C’est David ROMEUF Auvergnat pure souche, passionné d’astres et d’étoiles qui, le 26 décembre 2015 m’y a mené …

Pour commencer un peu d’orientation, ces panneaux et cartes nous y aideront …

cha1

chamablanc2

Les commentaires sont ceux de David : « En avant plan, Chamablanc, en arrière plan la montagne de Bozat »

chamablanc3

Concernant le cliché qui suit David écrit : « C’était ce soir après le coucher du Soleil, et après la rando du Lac de Servières. Sur le fond en lumière rougeâtre, la Banne d’Ordanche (presque au centre), et à sa droite le plateau le Puy Gros. Chamablanc est le plateau vert entre les deux et en-dessous, au-dessus et à droite des fermes de Vendeix-bas. La pointe dans le prolongement de Chamablanc vers la gauche est le Rocher de l’Aigle. Sur la gauche de la photo, les fermes de Vendeix-haut ».

cha4

Concernant ce dernier cliché, David précise : « Et enfin, la Croix, la ferme de Chamablanc. Le lieu est juste derrière la croix ».

chamablanc5

***

Pêle-mêle, je propose à votre œil, les endroits qui ont fait l’enfance de Jean-Louis BERGHEAUD, sans aucun souci d’ordre ou de logique … Ils sont mentionnés sur la carte « Babel », c’est volontairement que je vous laisse mettre un nom sur chacun de ces lieux …  Je remercie Armelle, Armand et Muse pour leur coup de main. C’est « Mirza » qui va être contente de se retrouver sur l’un des clichés …

  • Montagne …

bozat1-300x168

armelle 216

armelle 111

armelle 213

sancy1

roche vendeix 1

  • Forêts …

la roche 1

la tour 1

  •  Lacs …

armelle 215

armelle11

lac chambon 1

  • Rivières …

la dore

la dogne

armelle 212

riviere vendeix 1

  • Lieux …

fohet

pessade 11

le crest

clermont fd

la bourboule

 ***

… ROCHE CHARLES … 

***

Je sais cet endroit mythique n’est pas mentionné sur la carte de « Babel » … Il n’en reste pas moins que « Roche Charles » et « MURAT EN PLEIN AIR » occupent une place à part dans l’œuvre de MURAT

Il se trouve que Patrice CHANTOISEAU et son épouse demeurent dans le département du Var, leur fille dans le Cantal. Voilà qui motive certainement quelques ballades au pays de MURAT. Il y a peu ils se sont rendus à Roche Charles et m’ont conté leur périple …  Patrice est un « Muratien » qui ne fait pas de bruit.  De temps en temps il intervient sur mon blog et je lui en suis gré. Il fait partie de ceux qui, chaque matin me poussent à tracer ma route en « Muratie » … Ce jour il m’écrit ces quelques lignes : « Ma femme et moi, avions déjà « raté » un premier rendez-vous avec Roche Charles, au mois d’août 2015 (car arrivés à Boslabert, trop tard en soirée), nous nous étions promis d’y revenir…Ce lieu, apaisant a vraiment comblé nos attentes (beauté, harmonie, isolement, passés historique et muratien ) ! J ‘avais emporté avec moi un petit « mot »( photo) avec 2 extraits  de L’éphémère et du Monde intérieur , rappelant 1991 parce qu’il « fallait » laisser une trace … ».

C’est donc appareil photo en bandoulière que le couple CHANTOISEAU effectue à pied le trajet Boslabert – Roches Charles …

Nous sommes le 22 décembre 2015. C’est le début de l’hiver. On ne le croirait pas à voir les couleurs de la végétation. Départ du hameau de Boslabert … sac à dos … un œil sur le boussole (?) … On est dans la bonne direction !

roche111

roche112

roche113

roche114

roche115

roche116

roche117

roche118

roche1112

roche1111

roche119

roche1113

roche1114

Qu’il est difficile de quitter « Roche Charles » … On sait qu’on n’y reviendra pas d’ici longtemps ! Les sculptures à l’extérieur de la chapelle s’effritent.  Un dernier regard derrière nous. Voilà que nous revenons à  la vie civile … 

***

Oui, au revoir « Babel » … bel album !

« Babel »  ??? c’est par ici les amis … Je pense que souvent je prendrai la route de qui y mène … faute de pouvoir me rendre à St Babel … et d’y retrouver « La beauté »

st bab 11

***

Publié dans : ||le 15 janvier, 2016 |10 Commentaires »

10 Commentaires Commenter.

  1. le 19 janvier, 2016 à 13:53 Muse écrit:

    J’espère vivement qu’à travers Babel, JLM se sera même à minima libéré de tout ce qui lui faisait mal, peur, le hantait dans son passé. Je lui souhaite que la réalisation de l’album Babel l’ait apaisé, ne serait ce qu’un peu. Et j’ose espérer que le prochain album l’aidera aussi à passer d’autres caps intérieurs. Qu’il ne le replongera pas dans la déprime, la noirceur. Même si les temps que nous vivons sont difficiles, c’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière du matin. J’espère qu’il n’oublie pas ça.

    Répondre

  2. le 20 janvier, 2016 à 11:38 Muse écrit:

    Ce serait une belle surprise. Le titre toutefois refroidit cette espérance…

    Répondre

  3. le 21 janvier, 2016 à 9:53 Patrice Manetti écrit:

    Salut, Morituri « Ceux qui vont mourir » ,c’est à dire nous tous,les Humains,est un sujet forcément universel
    (si cela se révélait être le thème de l’album ??)dont JLM pourrait parler ,je pense ,sans noirceur »plombante ».

    Répondre

  4. le 21 janvier, 2016 à 10:43 didierlebras écrit:

    Tu dois avoir raison Patrice …
    D

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  5. le 24 janvier, 2016 à 22:56 Armelle R.G. écrit:

    Mirza et moi adorons gravir la banne d’Ordanche, hiver comme été, par le versant du Guéry ou par celui de Murat-le-Quayre… La première escapade là-haut eu lieu en 1997, avec mes deux fils encore enfants et Hopi notre husky (le prédécesseur de Mirza), lors de notre premier séjour en Muratie au camping de Chambon-sur-Lac; l’occasion de passer enfin par le « fameux » Col de la Croix-Morand!

    Répondre

  6. le 24 janvier, 2016 à 23:04 didierlebras écrit:

    Merci de ton petit mot Armelle …

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  7. le 27 février, 2016 à 10:35 Manetti Patrice écrit:

    Salut, je viens de découvrir que Martial Decoster a mis
    le 4/01/16 ,une jolie vidéo à »pas d’homme »,virevoltante
    sur YT,montrant Roche Charles en juin 2015. Le tout sur la belle chanson « En direction du Crest ». Pour ceux qui voudraient la découvrir…

    Répondre

  8. le 27 février, 2016 à 17:13 didierlebras écrit:

    je suis preneur Patrice … Le lien ???

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

  9. le 28 février, 2016 à 0:22 Manetti Patrice écrit:

    https://youtu.be/5n_LIsad1hA ,voici le lien de la chanson « Dans la direction du Crest » sur Roche Carles par Martial Decoster (7mn environ) .Bonne soirée.

    Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1