- 115 vingt – Vous aimez Jean-Louis MURAT ? Pourquoi ? Dites le moi ! (suite) …

Depuis un mois, non pas que ma passion pour MURAT et son œuvre soit moindre, mais j’ai volontairement levé le pied … Je pense avoir fait le tour de l’œuvre et de l’homme … Je reste cependant à l’écoute de tout et de tous. Sur ma page « Facebook » c’est Hervé BOULAIS qui s’est manifesté. Le jeune homme, retraité, demeurant en Loire Atlantique est un passionné de la chanson Française. Ses préférences vont à Léo FERRE et François BERANGER … Comme je le comprends ! MURAT n’est pas loin.

436 – Hervé BOULAIS …

hervé boulais

Voici ce qu’écrit Hervé sur son blog, relatif au « Berger de Chamablanc »

« Mon voyage dans l’univers de MURAT, n’est pas terminé. Comment finir une ballade avec ce personnage si passionnant  et  si riche professionnellement ? Et puis, rentrer ( découvrir complètement un album …) dans un CD, c’est, quelques fois (mais pas toujours.: ça dépend de l’artiste..) comme découvrir un livre, un film ou une peinture. D’ailleurs, c’est toujours le cas avec les bons, non ?  Allez, deux ou trois exemples: FERRE,  BERANGER ou LEPREST …(ou d’autres) sans chauvinisme aucun.   C’est passionnant et l’intérêt c’est que, parfois, lors d’une nouvelle écoute, on redécouvre un truc pas pigé ou peu entendu à la précédente. Avec Jean-Louis MURAT, c’est çà. Pendant un mois et demi, j’ai écouté des CD, des interviews et lu des articles.

Je connaissais ce mec depuis quelques années avec quelques morceaux (Le baiser, La croix de la croix-Morand et quelques trucs en duo en la FARMER …) et quelques coups de gueule à la télé, que j’avais appréciés. Et puis, un déclic pour moi. Jean-Louis, en 2009, à un contact avec Madame FERRE (si, la femme de Léo). Je raconte rapidement Léo, avait, avant son décès, mis en musique des poèmes de BAUDELAIRE et sa femme a contacté, quelques années après, Jean-Louis Murat pour faire un CD de ces poèmes. Magnifique et magique ce CD !. Et, je me replonge dans cet univers, dans quelques morceaux que j’avais écoutés sur internet et dans quelques CD achetés : « Tristan », « Cheyenne Autumn », « Mustang » et le dernier « Le cours ordinaire des choses » et, évidemment le « Charles et Léo » cité plus haut. Six albums ! C’est peu par rapport aux nombreux CD sortis par le forçat du boulot ! Dingue ! 25 CD ! Il dit, lui-même, que  » Faire des chansons et de la musique est une façon de ne pas m’emmerder! ». Il y a des périodes ou deux CD de MURAT sortent par an. Son dernier est magnifique. En tout cas, j’adore. Il tourne, il tourne sans arrêt sur la platine. Il parle assez souvent de la première chanson  de ce disque : « Comme un incendie ». C’est une chanson qui me correspond bien … dit-il. Mais, j’ai eu du mal a rentrer dans cette chanson, mais un peu rock et avec des mots et des paroles qui lui correspondent bien.  Il y a, aussi, une chanson qui le décrit pas mal, je trouve: c’est « Chanter est ma façon d’errer ». Et puis, je parlais de ces coups de gueule et son côté impulsif:  « Selon la direction de la Bouche d’Air (une salle de spectacle Nantaise, ou le chanteur s’apprêtait a chanter) Jean-Louis MURAT a  piqué un coup de sang en apercevant un homme battre une femme sur le trottoir en arrivant à Nantes. Du coup, il est descendu de sa voiture pour calmer l’histoire ». Du MURAT pur jus. Car il est aussi attachant et sympa, évidemment.   Son coup de gueule chez RUQUIER et ses positions par rapport a sa maison de musique qui lui reprochait de ne pas donner assez d’interviews …  Et puis aussi un MURAT fataliste qui pense et qui dit que son dernier CD, est « un gouffre et qu’il n’est plus sur de refaire un CD ». Il va faire quoi, alors?  Peut-être des musiques de films, une chanson pour le dernier album de Françoise Hardy, dit-il. Pourquoi pas ? Mais continue de chanter pour errer, Jean-Louis. Merci.              

 Puis Hervé de nous conter son ressenti lors d’un concert de MURAT qui se produisait à « La Bouche d’Air » à Nantes je crois …

« Une soirée exceptionnelle avec Jean-Louis MURAT, mais avant, dans l’après-midi, une exposition qui, je crois, suit les concerts de Jean-Louis. Plutôt deux films qui tournent autour de lui.           Le premier est une récitation d’un poème du sieur Murat. Ce poème qui dure 45 minute est agrémenté d’un image de l’Auvergne ou un soleil grossit de plus en plus et on l’on voit, de temps en temps apparaitre un homme déguisé en … lapin (ou en grand lièvre). Pas vraiment le lieu pour écouter ce texte très très « MURAT » ! Le second a été réalisé aux Etats-Unis pour l’enregistrement du CD : « Le cours ordinaire des choses », qui je crois,  figure sur la nouvelle édition de « TOBOGGAN », le dernier de Jean-Louis.  Quant au concert. Magnifique! Jean-Louis avec sa guitare (et quelle guitare!) et sa batterie tenue par son fidèle batteur, Stéphane REYNAUD. Pas mal de titres de « Toboggan » mais aussi des titres plus anciens … Un concert assez rock mais aussi, avec des moments plus calmes et doux. Jean-Louis m’a fait penser, de temps en temps musicalement a BASHUNG. Physiquement un peu aussi avec ses lunettes noires ! Plutôt causant aussi, l’animal ! Un bonjour discret et pas mal de « Merci » entre deux chansons qui tombaient pendant les applaudissements du public donc , il fallait tendre l’oreille. Et puis des blagues aussi… Il a remercié les Nantais d’être sympa de manger du poisson qui vivent dans les eaux qui viennent de « La Sioule » ou je pisse assez souvent! Vous êtes formidables les Nantais ! ». Je l’ai trouvé plus sympa et ce qui est vrai en tout cas, c’est que Jean-Louis, vit sa musique et ses textes sur scène. Très belle soirée, vraiment ! (Renseignements pris, le poème dit pendant le film passé dans l’après-midi, date de 2005 et a un rapport avec le titre « 1451″, entendu en fin du film.) J’ai discuté rapidement avec Jean-Louis après son concert : Question: « Ton projet avec Gérard MANSET ? »  Après quelques secondes et un petit sourire :  »Ca dépend de lui … » Espérons alors ? ».

Merci Hervé de promotionner ainsi la chanson Française et d’accorder à MURAT la place qu’il mérite. 

Voici le lien qui donne accès au Blog que Hervé consacre à la chanson Française bien moribonde hélas … http://herve44.meabilis.fr/

***

 437 – Stéphane LAVERGNE …

LAVERGNE STEPANE

Sur la page « Facebook » réservée au groupe « Jean-Louis MURAT » parlant du chanteur Auvergnat Stéphane écrit : « Incomparable, du bal musette au firmament de son univers suave et de glace le volcan MURAT répand  sa lave a qui saura la butiner . MURAT Jean-Louis,  c’est un artiste « rock and moon spleen », pas un chanteur d’amour . Indéfinissable, inclassable, incomparable, iconoclaste Jean-Louis, auteur compositeur interprète, c’est juste une comète qui traverse le monde de la musique qui reconnaîtra sa trace trop tard  : un Gainsbourg à la campagne en tenue de chant ». Voilà qui me ravit … merci Stéphane

***

438 – Martine SANTHOIRE …

martine santhoire

Sur la même page « Facebook » Martine SANTHOIRE répond à Stéphane LAVERGNE « Il est unique et comme tu dis inclassable, et ce que je n’arrive décidément pas à comprendre c’est que dans ce pays où dans le domaine de la chanson française le niveau actuel est plus que médiocre, les programmateurs et les médias s’obstinent à snober MURAT, alors qu’il est sans conteste notre meilleur auteur compositeur interprète, c’est comme si la génération d’avant s’était passé de Gainsbourg, Ferré, Brel ou Brassens ». Voilà un avis tranché auquel je souscris entièrement. Merci à vous Martine.  

***

439 – Nathalie ESTRELLITA …

nathalie estrllita

Qui m’écrit : « Il est poète et ses mots me touchent beaucoup … Un grand monsieur qui se fait discret, et qui mérite bien le meilleur … Je suis fan, voilà tout de la poésie et des beaux mots, si bien dits et écrits. ». C’est vrai qu’avec MURAT on est servi ! Merci Nathalie.

***

440 – Murielle POYETTON …

murielle poyetton

Qui me confie : « Oui j’aime Jean-Louis MURAT depuis longtemps déjà : sa voix, ses textes que je ne comprends pas tout le temps, la musique … J’apprécie qu’il soit Auvergnat et qu’il soit bien loin de la vie parisienne. Ce qui,  est en ce qui me concerne un paradoxe puisque je déteste la campagne et la nature« . Puis d’ajouter : « J’aime bien aussi sa façon de prononcer les « O ». Voilà qui me comble d’aise. Merci Murielle.

***

441 – Liliz SAND …

liliz sand

Je sais très peu de choses d’elle … si ce n’est qu’elle aime la nature et l’Auvergne. Elle aime aussi MURAT et c’est elle qui via mon blog m’a invité à être son ami sur « Facebook« . Je me suis empressé de lui dire « Oui ». Lorsque je lui demande : « Pourquoi vous aimez MURAT ? » . Elle se fend d’un énigmatique : « Un brin de réponse à votre question : De ses mots et par sa bouche :  » Il faut aimer … prendre le train bleu des songes« . Voilà une réponse au goût de trop peu qui me donne envie d’en savoir plus … Merci belle Dame de la confiance accordée.

***

442 – Daniel THENADEY …

daniel thenadey

Pendant 8 années il aura été directeur artistique de la salle « Glenmor » à Carhaix. C’est à ce titre que le 2 avril 2005 il accueille Jean-Louis MURAT au festival dit : « Les Vieilles Charrues ». Il n’en est pas peu fier et m’assure évoquant le chantre Auvergnat : « Pour  moi c’est le plus grand de la chanson française  actuelle : textes et mélodies.  Je l’ai rencontré  une fois car je l’ai fait venir dans ma salle à  Carhaix ». Voilà un avis autorisé !

AFFICHE CARHAIX

***

443 – Emmanuel GEORGES …

emmanuel georges

Ce soir, sur ma messagerie je reçois un écrit qui ma touche au plus haut point. Emmanuel est prêtre, il aime MURAT  … Il me le confie … Je vous laisse découvrir …

« J’ai découvert MURAT en pleine adolescence, au moment de « Regrets », le duo fantastique avec Mylène FARMER. Puis peu de temps après, j’écoutais « Col de la Croix-Morand », qui faisait référence à un lieu mythique que j’avais découvert 3 ans plus tôt au lever du jour sur le GR4. Quel émerveillement avec les sons du troupeau et le chien de berger ! Enfin, je vis un jour stupéfait dans les bacs de la fnac le CD 4 titres « Murat en Plein air », qui me soutint fortement dans la morosité de ma vie citadine.

J’aime MURAT pour trois raisons. MURAT est un excellent compositeur, qui sait jauger le poids des mots. Quelle force dans ses vers !! « Comme un lichen gris sur le flanc d’un rocher, comme un loup sous la voie lactée, je sens monter en moi un sentiment profond, d’abandon ».

Deuxièmement, c’est un auvergnat comme moi, fier de l’être, et qui défend notre terre sans vergogne. Il est qui il est et qui il doit être. Il défend aussi la réalité du monde paysan, ce peuple de la terre de France, vestige d’un monde disparu. Il me rappelle étrangement un vieux paysan des bords de Sioule, qui vivait comme au XIXème siècle, mais jouissait d’une force intérieure extraordinaire. Murat condamne aussi les compromissions d’un monde sans foi ni loi. Son positionnement m’a toujours soutenu dans mon identité, dans une vie d’exil en ville. « Dans son collier de laiton, o que ce monde est con. » L’affiche de la tournée « Grand Lièvre » possédait par exemple une puissance extraordinaire, placardée dans la grisaille ! Car Jean-Louis a perçu une dimension de l’Auvergne que peu connaissent. Elle a une âme qui se découvre peu à peu. On le voit bien sur cette affiche : il regarde vers un paysage infini de pâturages, avec une certitude absolue, que là se trouve l’essence du monde. Ceux qui sont allés un jour à la Godivelle comprendront … MURAT de Chamablanc a fait cette expérience mystique, qui ressort dans toutes ses chansons. « Ma femme Jauconde, mon unique au monde, Dordogne… » A partir de cet instant, je ne voyais plus que trois choix possibles : être paysan, ou bien être chanteur, ou bien prêtre. J’ai choisi la dernière … Pourquoi ?

C’est en raison de la troisième raison pour laquelle j’aime MURAT. En stage de fin d’études à Clermont, j’ai découvert avec des amis la sous-région du Cézallier, paysages magnifiques semblables à ceux de l’affiche… Un jour, un vieux monsieur me propose de m’emmener vers l’endroit le plus extraordinaire du secteur, selon lui. Je monte dans sa voiture et nous roulons 3 heures dans ces paysages magnifiques, visitant tous les villages, en ces après-midi de fin septembre magnifiques. Puis au fond d’une vallée il arrête la voiture et me dit de tourner la tête vers la gauche : « là, regarde… C’est le seul endroit où on peut la voir ». C’était la chapelle de Roche-Charles, perchée à 100 mètres de haut sur un rocher. C’est un lieu à découvrir seulement à pied me dit-il… L’année suivant j’y allais pour de bon, partant en expédition. Quelle révélation… Quelle magie ! Pourquoi les hommes ont-ils construit cela ? J’aurais aimé m’y installer sur le champ pour y finir mes jours… Des années plus tard je découvris par hasard sur Youtube la VHS de « Murat en Plein air » (trop chère à l’époque pour un ado, je n’avais que le CD). Et, o stupeur, je vis que ma chapelle était là dans le clip !! Jean-Louis était venu là vingt ans plus tôt avec ses potes pour un rush artistique. J’allais désormais me consacrer à un autre art, celui de comprendre Qui se cache vraiment derrière cette mystique qui vous prend aux tripes … ».

Grand merci Emmanuel de ce moment de partage. Je suis tellement heureux que MURAT ait permis ce type de rencontre. Sans doute que nous ne nous verrons jamais, mais il me semble vraiment avoir découvert « un ami » ce soir …

***

444 – Maria IVANOVA …

maria ivanova

Elle a un nom qui fleure bon les steppes de Russie … Son père est d’origine Macédonienne, elle demeure Paris, elle aime MURAT et me le dit : « Cela fait très longtemps que j’aime MURAT, depuis « Cheyenne Autumn », quand  j’étais encore ado. Je le suis depuis cette époque et j’ai tous ses albums. J’ai eu ma phase méga-fan où j’étais sur la liste de diffusion « Dolorès » avant que FB existe. Je dois avoir un ou deux inédits ». Puis de m’expliquer : « J’ai aussi fait le Murat-Tour, en Auvergne, avec mari et enfant (2 ans à l’époque). Je garde un souvenir ému de la basilique d’Orcival car ma fille avait très mal au coeur en voiture et en Auvergne, les routes tournent. Bref, arrivés devant la basilique, elle a vomi tout son déjeuner sur le parking.  Donc, Orcival m’évoque aussi tout ça !  En fait, j’aime MURAT parce qu’il fait partie de ma vie et que chaque album arrive à répondre généralement à mon état d’esprit du moment. Il y en a tellement qu’il y a toujours quelque chose à écouter. J’ai bien sûr des phases où je n’écoute plus de MURAT (j’aime beaucoup d’autres choses, qui n’ont rien à voir), mais j’y reviens toujours, comme vers un ami ».

Puis Maria de concéder : « Bon, c’est un ami un peu compliqué, et je lui en veux pas mal pour les concerts. Il est trop égoïste et n’en fait qu’à sa tête. Et après, je passe mon temps à le défendre dans les fêtes de famille ou les soirées entre amis … MURAT est un sujet relativement inépuisable et tout le monde a son avis dessus, c’est très marrant. Sinon, que dire d’autre : que je ne comprends pas toujours ce qu’il veut dire, mais que je ne cherche surtout pas à comprendre. Que j’aime la sonorité des mots qu’il choisit, la manière dont il les agence. Sa musique bien sûr, pas du tout hermétique et très mélodieuse, sa voix, reconnaissable entre toutes, son humour (on rigole bien quand même dans beaucoup de chansons). Que ça me désespère qu’il adopte une attitude désagréable, qu’il vaut mieux que ça et qu’il frôle parfois l’insupportable. Qu’on n’est pas obligé de faire de la lèche pour faire carrière, mais qu’on n’est pas non plus obligé d’insulter tout le monde. Ca c’est vraiment la partie qui m’énerve le plus parce que ça dissuade beaucoup de monde de l’écouter. Et c’est plus que dommage.«  Maria de conclure : « Voilà ! Mon témoignage n’est pas exceptionnel, mais ça viendra enrichir votre liste  Et merci pour tt ce que vous faites ! ». 

« Pas « exceptionnel » dites-vous Maria ? C’est un bel hommage pour un : « bel animal ». Merci à vous …

***

445 – Classes bilingues du Vietnam …

classes bilingues du vietnam

En fait mon interlocuteur a pour nom : Hervé FAYET et il demeure au Vietnam ! Voici pourquoi il me dit aimer MURAT : « Parce que c’est un génie tout simplement« . Puis d’ajouter : « Qu’il a écrit de très belles choses et qu’il n’a pas fini je pense ». Voilà un avis auquel j’acquiesce volontiers. Merci Hervé d’avoir pris un peu de votre temps pour me parler du chantre Auvergnat.  

***

446 -  Jean-François GUIBOREL …

JF GUIBOREL

Sur un vélo il a une belle dégaine Jean-François, je dirais même qu’il a la classe ! Ancien champion cycliste, professionnel deux ans durant, Jean-François évoquant MURAT me confie : « J’aime MURAT depuis longtemps, j’aime sa sensibilité, son intelligence … Et puis ancien cycliste de haut-niveau j’aime beaucoup la façon dont il parle de vélo ! ». A 26 ans Jean-François arrête le haut-niveau pour diriger le service compétition « Peugeot » 13 ans durant. Actuellement il est responsable coordination du vélodrome national de St Quentin en Yvelines. Merci jeune homme …

***  

447 – Muriel ERDODY …

muriel erdody

Je ne sais comment elle est venue à moi ? Sans doute que je suis allée la chercher ! L’important n’est pas là … Muriel me parle de MURAT et me confie : « Que dire sur Jean-Louis MURAT ? Et bien je suis touchée depuis environs 4 ans lors d’un concert live à Montauban. Je faisais parti des artiste VIP régionaux du festival « Alors chante ». On m’a proposé de venir le voir jouer en trio. Ce fut une vrai révélation. C’était comme voir une personne de ma famille sur scène. La sensibilité, la simplicité et les textes. LA jubilation de jeu entre lui et ses compagnons de scène. Bref Une folle envie d’échanger avec lui. Cela m’a semblé d’une telle évidence. J’ai vu un chanteur, auteur, poète et superbe guitariste à l’oeuvre. J’étais à l’époque en train de me débattre pour faire connaitre mon travail et de le voir à l’oeuvre m’a fait du bien. Cela m’a redonné du courage et les artistes qui me donnent du courage il n’y  en a pas beaucoup aujourd’hui. je peux citer Jean-Louis MURAT mais aussi Jacques HIGELIN, ARNO, Mathieu BOOGAERTS … Des vrais aventuriers, qui suivent leurs instincts sans calcul d’après mon ressenti.  j’aime les poètes, les amoureux et les révoltés. Les autres m’ennuient. ». Comme je vous comprends belle Dame …

Muriel me donne à entendre sa belle voix … Elle compose … elle chante et le fait bien avec une vraie personnalité …

Image de prévisualisation YouTube

***

448 – Claude MEIMOUN …

claude meimoun

Qui me confie ce jour : « Je suis fan de MURAT depuis 30 ans. Je l’ai vu en concert une dizaine de fois.  Chaque fois différent. Un frère d’ âme« .   Merci jeune homme …

***

449 – Carole CADEL …

carole cadel

Cette jeune artiste peintre m’écrit : « J’aime MURAT depuis très longtemps. Pourquoi ? J’aime les gens qui « emmerdent » les autres (sans vulgarité aucune). MURAT est un personnage antipathique et je crois aimer ces personnes là … ce qui es sur c’est que son timbre de voix m’hypnotise ! Voilà ». Puis Carole de conclure : « Et ceci dit en passant certains de ses textes sont très intéressants« . Je confirme … « Les hérons » par exemple. merci à vous belle Dame.

***

450 – Isabelle FERRON …

isabelle ferron

Voilà une lumière triste et blafarde qui me donne un peu de baume au cœur. Isabelle ? Un prénom que j’adore ! Pourquoi ? C’était la copine de « Thierry la Fronde », l’un des héros demon enfance, au même titre que « Rintintin » … Voici ce que m’écrit la belle Isabelle lorsqu’elle évoque MURAT : « J’aime son univers, les images qu’il convoque, et sa poésie. L’attitude un peu narquoise est un petit plus« . Voilà un avis qui me plaît par son originalité, tout comme le précédent d’ailleurs. Merci Isabelle, j’aime à croire que vous avez les yeux bleus …

***

451 – Matthias ORGEUR …

mathias orgeur

Il aime MURAT et me le dit : « J’adore Jean-Louis MURAT depuis quelques années maintenant et je suis « Dolores » depuis quelques années aussi ». Pour votre info Matthieu est membre de la célèbre Dolores liste ! Matthieu de me préciser concernant l’œuvre de MURAT et l’œil qu’il y porte : « J’aime ses textes, son univers et son esprit singulier« . Puis de conclure : « J’avoue que pour moi, après, il y a à boire et à manger  mais quand c’est bien c’est exceptionnel« . Voilà qui me conforte tout à fait et à quoi j’adhère totalement. Matthieu est à la tête d’un label indépendant dont l’objectif est selon ses termes : « Le concept est de faire découvrir des choses qu’on aime sans critiquer ». Avec des camarades ils tiennent un blog musique/dessin j’ai nommé : « ALOSTPAGE ». Ils n’en sont qu’à leur début et il n’est pas interdit de penser qu’un jour MURAT ait voix au chapitre. Merci de la confiance accorde jeune homme ! 

***

452 – Christophe SZYPULA …

szypula

Christophe est un fidèle de la « Muratie ». Il me confie : « La première fois que j’ai croisé la voix de Jean Louis je conduisais et le premier contact avec cette voix envoûtante et si particulière m’a transporté dans une sorte d’état second.  Oui,   »Si je devais manquer de toi » mon cher Jean Louis, tu as ce jour là changé ma vie à jamais.  Cela fait 30 ans que ta voix et tes chansons illuminent ma vie chaque jour qui passe.  J’ai un seul regret que tu ne sois pas venu à mon mariage ». Merci Christophe et bon Noël à vous.

***

453 – Laurent PIANETTI …

laurent pianetti

Qui sur « F.B. » me lâche : « Je m’évade  dans son monde« . Moi il ne m’en faut pas plus pour que je sois heureux.  Merci jeune homme, je ne sais vers quels horizons vous lorgnez (?) j’imagine la belle qui vous regarde du coin de l’œil … Bon Noël à vous Laurent.  

***

454 – Dagmar ZANHER …

dagmar zanher

Lorsque l’on a un sourire comme ça, on peut aller au bout du monde … Qui plus est, voilà ce que me confie cette princesse évoquant le chantre Auvergnat : « Son oeuvre est dans ma tête depuis ses débuts. Le timbre de sa voix bien entendu ! Ses mélodies motrices, sa mélancolie, ses paroles subtiles, son amour de la nature et du paysage montagnard« . Puis de poser cette question qui résume MURAT à mon sens, une question qui vaut affirmation : « Le dernier poète de la chanson Française ? ». Je me dépêche d’y répondre :  si ce n’est pas le dernier, c’est sans conteste le meilleur, digne héritier de Léo ! Merci à vous Dagmar et bon noël !

***

455 – Christelle LOPEZ …

Christelle lopez

Sourire mutin, sourire taquin, Christelle,  en réponse à la question : « Pourquoi MURAT ?«  sur la page « F.B. » m’écrit : « Sa voix, ses textes, sa personnalité« . Trois raisons qui se suffisent à elles-mêmes … Merci Christelle. 

***

A suivre …
http://didierlebras.unblog.fr/115-vingt-et-un-vous-aimez-jean-louis-murat-pourquoi-dites-le-moi-suite/

***

 

 
Publié dans : ||le 15 novembre, 2016 |4 Commentaires »

4 Commentaires Commenter.

  1. le 15 novembre, 2016 à 23:26 Boulais écrit:

    Merci ! Quel beau partage !
    Votre travail est remarquable concernant Jean-Louis Murat. Je suis petit par rapport à vous! Bravo !

    Hervé Boulais

    Répondre

  2. le 3 décembre, 2016 à 11:33 Armelle R.G. écrit:

    Tout simplement magnifique, le choix du destin de vie d’Emmanuel!

    Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1