- 115 vingt deux – Vous aimez Jean-Louis MURAT … Pourquoi ? Dites le moi ! (suite) …

La barre des 500 se profile à l’horizon. Je sais que je vais atteindre ce cap. Je vous remercie tous de la confiance accordée.

481 – Pierre ROUSSEL …

pierre roussel

Il est directeur des écoles, à Paris je crois. Il n’y  a sans doute pas de plus beau métier … Hélas pas toujours reconnus à sa juste valeur … Mais revenons à  MURAT, voici ce que m’en dit le jeune homme  : « Je faisais mes études à Clermont quand « Clara » était actif. C’était notre groupe local. J’ai redécouvert MURAT avec « Cheyenne Autumn », suis revenu en arrière quand les premières chansons sont reparues et ne me suis jamais détaché au point d’avoir tous ses albums y compris certains devenus rares. Et puis il y a eu la scène : j’ai le souvenir par exemple de la tournée géniale « Muragostang » et de cette version apocalyptique de « Nu dans la crevasse ». Les textes de MURAT sont essentiels pour qui aime la chanson et sa musique indispensable pour une génération comme la mienne qui a navigué entre Krautrock, Americana et parfois variété. MURAT est à part mais il est bien là ». Et moi de titiller Pierre sur cette période « Clara ». Pierre de préciser : « La période Clara je m’en souviens bien  parce que les affiches fleurissaient partout à Clermont (à Dolet, la cité U, au Rio le cinéma d’art et d’essai). C’était pour tout le monde « branché » le groupe local à voir sur scène. J’étais en fac et j’ai réussi l’exploit d’en entendre parler énormément mais sans jamais les voir … Et quand Murat a connu le succès avec Cheyenne, je me suis tout de suite rendu compte  que j’avais loupé  un truc à l’époque ». Je remercie Pierre de sa gentillesse et de sa patience, nous nous quittons sur ces mots : « MURAT est pour moi un pilier. J’ai beaucoup d’affinités avec l’Auvergne mais ce sont ses textes et cette subtilité musicale qui m’ont toujours emporté« . Grand merci monsieur le Directeur d’école. 

Il se trouve qu’il y a peu sur le net Annick CLAVAIZOLLE a mis à disposition de tous cette affichette de la période « CLARA » agrémenté de ce commentaire qui vaut explication : « En triant mon grenier, je retombe sur mes cours de sciences éco et je tombe sur ce tracts (nom des flyers de l’époque) que l’on avait fait chez Arachnée concerts ». L’occasion faisant le larron, je me suis servi … J’espère que vous ne m’en tiendrez pas grief Madame CLAVAIZOLLE …

clara11

***

482 – Delphine DARVERNE …

delphine darverne

Qui me confie : « J’aime Jean Louis MURAT depuis : « Si je devais manquer de toi ». A 20 ans j’ai eu mon 1er lecteur CD c’était en 89 et « Cheyenne Autumn » a été un des 1er CD possédé. J’y retourne toujours. Emotion intacte. Tout y est dit. J’ai presque tout suivi, tout aimé. Pour moi c’est : « pluie d’automne sur les hommes » comme Rhône à la Saône », « Le verrou » (essentielle) je voudrais me perdre de vue. J’adore « Mme DESHOULIERES ». Je n’ai convaincu personne de cette passion. C’est je pense trop intime, et je n’ai pas trop essayé. Je n’ai pas été emballée par la seule prestation sur scène que j’ai vue à Massy il y a 5 ans peut être. Peut importe. Ses albums sont mes trésors. Ma mystique sans doute. Je suis attentive en interview écrite à ses propos sur la littérature. Il nous invite à nous élever. Je ne prête aucune attention aux colères médiatiques « buzz » et autres. L’essentiel est dans les albums. Cette dimension poétique à ma mesure, même quand je ne comprends pas, me donne le souffle de vivre … Voilà !« . Grand merci de cette émotion partagée Delphine. je ne sais d’où vous êtes, mais il me semble que nous sommes devenus des « amis ».

***

483 – NORA NIAGARA …

nora niagara

Voila un avatar et un nom d’emprunt qui laissent place à l’énigme. J’ai d’abord pensé que c’était un homme. En fait, c’était une femme belle, Canadienne, qui nous vient de l’Ontario. Elle me confie : « Je suis tombée amoureuse de l’Auvergne il y a 27 ans et comme je suis fan de volcans je suis à ma place … » . Concernant MURAT elle écrit : « J’aime Jean-Louis MURAT pour sa poésie, ses prises de positions, et aussi parce que, heureusement ou malheureusement, il n’est pas le genre de star qui se fait mousser sur les chaines de télé, de radios ou autres. En plus j’habite à coté de chez lui enfin à 5 kilomètres. Il y a peu, je l’ai croisé dans un petit super marché : il ‘est d’une grande simplicité, abordable et très agréable. Un vrai humain quoi ! ». Et oui, ainsi est Jean-Louis. Merci de nous le rappeler belle amie, qui venez de si loin, d’un pays où il fait si froid !

***

484 – Nathalie BANDELIER …

Nathalie Bandelier

Qui nous vient de Suisse et m’assure  : « J’aime son côté mystique Ses paroles et les mélodies On se retrouve toujours dans l’une ou l’autre de ses composition. Une personne humble sincère et sans retenues.  Il est encore un de ces personnages qui reste digne de la chanson française. Il est excellent ». Merci à vous Nathalie.

***

485 – Fabrice NAPIERALA …

fabrice napierala

Monsieur est d’origine Polonaise. Il aime MURAT. A la question : « Pourquoi ? » il m’assène : « Parce qu’il y a un tas de jolies filles qui assistent à ses concerts ! ». Je dois reconnaître que cette réponse ne m’avait jamais été faite. Et Fabrice d’ajouter : « J’avais été l’applaudir, il y a quelques années, au théâtre DEJAZET et c’est la remarque que je m’étais faite ! ». Merci jeune homme de votre franc parler.

***

486 – Jean CLISSON …

clisson1

Voila qui résume le travail de Jean CLISSON (43 ans) artiste visuel basé non loin de NIORT dans le marais Poitevin entre brume et silence. Il aime MURAT, un peu, beaucoup … Il me le dit avec un sens extrême de la synthèse : « J’aime le timbre de sa voix … Qui porte des textes magnifiquement écrits ». Puis d’ajouter : « Avec la musique il va à quelque chose d’existentiel « . Puis de conclure : « Son vertige de vivre ! Qui frôle parfois le désespoir … Son lien à la terre … Sa solitude aussi probablement « . Tout est dit, si bien dit, que ça en donne froid dans le dos. J’entends déjà les grenouilles du marais Poitevin qui croassent de plaisir tellement le propos trouve sa place entre ombre et lumière. Voilà qui ressemble au travail de ce jeune homme que je trouve admirable ….  https://www.facebook.com/profile.php?id=100012234153288&sk=photos&pnref=lhc …

Merci Jean de ces quelques instants passés à discourir sur une époque tellement vaine qui ne fabrique plus que des sots …

***

487 – David CHANTERIE …

david chanterie

Les doigts dans le nez ? Je dois avouer que j’adore ! David originaire de Lille, résidant dans les Pyrénées Orientales me confie : « Il est une phrase qui m’a marqué dans l’écriture de Jean-Louis MURAT, en 1990 : « Je  jette une orange vers l’astre mort« . J’ai demandé l’explication à mes amis à l’époque, personne n’a su m’en donner une valable justification ». C’est vrai que cette phrase est énigmatique. Et David d’ajouter : « Cela fait 27 ans que je traîne derrière les basques de MURAT ». Belle fidélité que voilà ! David de se désoler que dans son entourage peu de gens partagent son attirance pour les mots et la musique de MURAT. David de conclure : « Mustango a été réellement la transformation du personnage mélancolique et romantique, Lilith l’a téléporté, le son a agréablement agrandit l’artiste ». David de s’excuser d’une aussi faible argumentation. Je trouve le propos non adapté. Merci jeune homme.  

***

488 – NIC BLANCHARD Thibault …

 nic blanchard thibault

Ainsi que son avatar l’atteste, Nic aime les loups, comme je la comprends. Elle elle  aime aussi MURAT et me le dit : « Il y a maintenant quelques années … séduite par sa voix, sa façon de chanter l’amour … l’amour des femmes … de son pays … sa façon de rester libre … C’est toujours avec beaucoup d’émotion que je l’écoute ». Voilà qui est clair et me comble d’aise, belle Dame.

***

489 – Edith Marguerite Angélique …

edith

Trois prénoms pour une belle Dame du Poitou qui aime la poésie et la manie à merveille. Elle aime aussi MURAT, le dit avec des mots simples et s’en excuse presque : « J’aime MURAT et n’ai pas grand chose à en expliquer … Peut-être comment on me l’a fait connaître … une personne qui voulait vraiment me charmer en virtuel , il y a quelques années déjà, m’envoyait des textes de MURAT et j’ai été séduite … Par MURAT seulement … C’était sur l’album « Taormina » … puis j’ai continué à découvrir et à aimer MURAT. Voilà, c’est tout ! Ah,  j’ai eu la chance d’aller le voir et l’écouter près de chez moi et cela n’a fait que rajouter au plaisir de l’écouter. Je dois préciser qu’il est également charmant !« . Voilà qui est dit. J’aimerais bien connaître cet entremetteur qui pour vous charmer vous a conduit jusqu’aux mots de BERGHEAUD dit MURAT.    

***

490 – Hubert GD …

hubert GD

Hubert travaille à Londres dans l’import/export d’antiquités … Voilà qui doit être passionnant. Hubert aime MURAT et me le dit : « J’ai découvert MURAT grâce à Bernard LENOIR sur « France Inter » fin des années 80. Je n’étais pas fan de « Cheyenne Autumn » que je trouvais beaucoup trop pop, mais j’ai adoré : « Le Manteau de pluie » … et MURAT ne m’a plus quitté depuis. Peu d’autres chanteurs m’ont marqué comme Jean-Louis, évidemment BASHUNG, et puis les autres: « Passion Fodder », « les Berus », « la Mano », « Noir Désir » et plus récemment MIOSSEC. J’ai quitté la France pour Londres il y a 15 ans, mais ça ne m’empêche pas de continuer de suivre Jean-Louis et ses productions. Bien évidemment Jean-Louis n’existe pas en Angleterre. Pour exister ici, il faut chanter en anglais. Christine and the Queens l’a très bien compris et c’est pourquoi sa carrière monte en flèche maintenant. Elle a fait plus près de 100 concerts en Angleterre en 2016, tous complet. Beau succès. Mais revenons à Jean-Louis,  il a toujours le mot juste dans ses chansons, comme si il était un révélateur de nos émotions les plus enfouies, les plus secrètes. Jean-Louis est incontestablement un immense poète, ses mots me bouleversent à chaque fois. Les mélodies de Jean-Louis sont aussi magnifiques, et même sur des albums un peu monotone et acoustique comme « Lilith » et « Mockba », le charme opère inlassablement. Chaque nouvelle chanson est comme les retrouvailles entre amis de longue date, on ressent des frissons et on se laisse porter par sa voix si personnelle. J’aime entendre ce chant qui vient du plus profond de la France, ce chant de la campagne fière qui nous rappelle des périples de la vie en ville et de ses impasses. Jean-Louis est unique et c’est cela qui fait notre chance« . Bel avis que le vôtre ami Londonien  ! Grand merci de la confiance accordée Hubert. 

***

491 – Patrick DESTENAY …

patrick destenay

Journaliste outre Quiévrain, Patrick DESTENAY aime MURAT et me l’assure : « Je suis fan de MURAT que j’ai vu une trentaine de fois en concert … Une énergie toute sportive se dégage également chez ce garçon, un type assez intelligent pour savoir que pour durer (à haut niveau de prestation), il est également indispensable de conserver une bonne condition physique ». Voilà un propos que Patrick veut anti conformiste sachant par avance que tout a été dit sur le talent de MURAT. Le jeune homme de compléter cependant son premier jet par cette phrase : « La force d’un tel talent, tu peux ne pas l’aimer, mais tu ne peux pas précisément le nier tant il saute aux yeux ! ». Voilà qui est dit et bien dit … Puis Patrick de m’indiquer qu’en 1998 il a interviewé MURAT après la coupe du monde remportée par la France. MURAT aimait encore le foot. Patrick d’ajouter les références de cet entretien : « Radio RTBF, émission sportive « Droit au but« , à mon avis complètement introuvable ... ». Pour ma part je n’ai pas trace de cette interview. Avant de me quitter Patrick de m’avouer avec tristesse : « C’est quand même malheureux de se dire que Murat est un peu le Van Gogh des chanteurs français ... ». Puis d’enfoncer le clou par ce constat : « Je l’ai quand même vu deux-trois fois dans des salles clairsemées, j’étais assez gêné pour la force de son talent … ». Triste réalité en effet. Ainsi va le monde ! Merci à vous jeune homme et vive la Belgique.

***

492 – Michel BERGER …

michel berger

Un sourire franc, Michel BERGER est animateur et producteur radio. Il voudrait inviter MURAT à l’émission qu’il dirige : « Les artistes ont la parole », émission produite au niveau national par une quinzaine de stations. Je lui ai promis d’intercéder en sa faveur auprès de Laure BERGHEAUD. La promesse sera tenue mais rien ne dit que cette demande fera sortir le « Berger de Chamablanc » de son refuge de Douharesse …  Michel aime MURAT et me confie : « Je kiffe le titre : Col de la Croix Morand« . Voilà un motif  suffisant pour prendre place sur cette page. Merci à vous Michel. Il ne me reste donc plus qu’à tenir ma promesse. ce sera fait ! 
http://michelbergeranimateurradio.fr/les-artistes-ont-la-parole-avec-georges-beller/?fb_action_ids=10210603345873037&fb_action_types=news.publishes

***

493 – LANGEVERT …

langevert

Elle a connu MURAT avec le titre : « Si je devais manquer de toi » … Fidèle donc la belle Dame ! Pour autant elle n’a jamais vu MURAT en concert. Elle me confie : « J’aime Jean-Louis  pour ses textes , leur sens , ses doubles sens , sa musique et le personnage qu’il est« . Merci à vous.

*** 

494 – Marie Jeanne BIANCHI …

marie bianchi

J’aime ce chat qui se prélasse ! Marie qui nous vient de Lyon, me confie aimer MURAT  pour : « L’homme qu’il est,  son état d’esprit,  son talent« . Trois raisons qui sont autant d’évidences pour qui se donne la peine de connaître le personnage et son œuvre. Merci à vous Marie Jeanne. Voilà qui me fait penser au titre emprunté à Joe DASSIN et chanté par l’Auvergnat …

***

495 – CHRIS MAM …

chris mam

De la simplicité, un beau sourire qui nous cache une belle personne. CHRIS MAM est presque voisine de Jean-Louis MURAT. Ce n’est donc pas sans raison qu’en réponse à la question : « Qu’aimez-vous chez MURAT ? «  elle m’assène un : « LUI«  sans ambiguïté aucune. CHRIS apprécie particulièrement les albums « Babel » et « Morituri ». Je suis du même avis.  

***

496 - Laurent MARTIN …

laurent martin

Il nous vient de Dieppe et me confie : « J’ai toujours eu un peu de mal avec l’homme … Et pourtant, sans être accro ni collectionneur, je me laisse facilement envoûter par sa musique, ses mélodies, et les paroles. Un style que je peux retrouver chez BIOLAY, même si là encore j’ai du mal avec le personnage ». Merci à toi Laurent

***

497  – Annick JEAN …

Annick Jean

Annick aime tant la lecture que ce goût du livre et des mots qu’elle en a fait une émission radio diffuée sur « Radio Territoire Ventoux –  102.2″.

annick jean 1

Ce goût du livre ne pouvait que conduire à Jean-Louis MURAT que notre présentatrice radio affectionne. Le titre : « AIMER » est programmé pour une l’émission prochaine du mois d’Avril. Voilà ce qu’Annick me confie à brûle pourpoint sur le chantre Auvergnat : « Murat c’est un poète et j’aime sa poésie , j’aime ses mots , et il interprète admirablement ses chansons ! ». Ce soir je suis content, je crois que je me suis fait une amie, presqu’une complice …

***

498 – Anna CHABERT …

anna chabert

Photographe et artiste, Anna aime le personnage MURAT depuis 18 ans. Voici ce qu’elle m’en dit : « J’apprécie la poésie de ses textes, les lieux qu’il chante, sa démarche artistique en général et sa personnalité franche entre autre … ». Voilà il n’en faut pas plus  pour que je sois heureux. Merci Anna. 

***

499 – SEV RINE …

SEV RINE

Le beau sourire que voilà … SEV RINE est Nantaise, elle aime MURAT et me le dit : « J’aime Murat. C’est un poète fort et sensible, touchant, sa voix et ses mots me transportent« . Son album préféré ? « Dolores ». Elle m’indique avoir fait 6 heures de route pour voir MURAT aux Francofolies de La Rochelle. Elle me confie : « C’était génial ! ». Puis SEV RINE  de me révéler : « Je l’ai croisé à une terrasse de café à Nantes. Il était assis juste à côté de moi. Un moment j’ai cru que je rêvais. Je n’ai pas voulu le déranger. Par respect, je l’ai juste regardé discrètement boire son café et lire son journal ». SEV RINE n’a pas osé … Je suis certain qu’elle aurait reçu bon accueil. MURAT est un vrai gentleman !

***

500 - Julienne ATZORI …

julienne altzori1

Je ne sais rien d’elle … c’est aussi bien ainsi. Bel avatar que le sien qui la situe accrochée à un fil, entre ciel et terre … fragile édifice. Sur sa page Facebook je retiens : « Les temps sont durs pour les rêveurs ». Elle aime MURAT me le dit avec des mots simples : « J »ai découvert Jean Louis MURAT depuis l’album « Le Moujik » et depuis c est  comme une histoire d’amour. En concert c’est de la magie : la voix la guitare les mots c’est du délice … ». Il n’en faut pas plus pour que me journée s’annonce sous de bon auspices. C’était mon « 500ème » une petite victoire pour moi qui consacre tout mon temps libre à MURAT. Merci à vous Julienne.  

***

501 – Stéphanie GUBIN …

stéphanie GUBIN

Une Dame, belle et mystérieuse qui me souffle à l’oreille : « Pour moi Jean-Louis MURAT est une évidence musicale, il fait partie de ma vie depuis très, très longtemps ! Les hommes dans ma vie passent, MURAT reste« . Voilà une fidélité qui vous honore Stéphanie, voilà qui fait « frères d’armes » et je n’en suis pas peu fier. Merci à vous Stéphanie.

***

502 – Stephane FRANCOIS …

steffane françois

C’est une maman … Bretonne … du Morbihan. Elle aime MURAT et me le dit : « Je l’ ai vu en concert en 2006, vraiment extra. J’adore sa voix« . Il se trouve que toute la famille, le mari et les trois enfants aiment l’Auvergnat. C’est assez rare pour que cela soit souligné. Voilà, moi je suis content, je me suis fait de nouveaux amis, des Bretons qui vont aimer encore plus MURAT en venant butiner sur mon blog.

***

503 – Eglantine Purple …

eglantine purple

Eclectique … voilà un qualificatif qui lui convient. Elle aime MURAT mais aussi MIOSSECMORISSEY et quelques autres. Elle aime les animaux, les chats, les chevaux … Elle aime la lecture et notamment les auteurs : CIORAN – CELINE et CAMUS. Elle m’assure que passion n’est pas raison, ce en quoi elle n’a pas tort. De MURAT elle me dit : « Une âme mélancolique et sensible« . Voilà qui pour moi  suffit à décrire l’homme et l’artiste, voilà donc qui me convient. Merci à vous Eglantine, un doux nom qui fleure bon les senteurs du printemps. Je ne sais si vous êtes Auvergnate. J’aime cette part de mystère qui vous entoure, m’y complais, et ne chercher à en connaître davantage.   

***

A suivre …

http://didierlebras.unblog.fr/115-vngt-trois-vous-aimez-jean-louis-murat-si-oui-pourquoi-dites-le-moi-suite/

***

Publié dans : ||le 9 mars, 2017 |4 Commentaires »

4 Commentaires Commenter.

  1. le 9 mars, 2017 à 17:20 delphine darvenne écrit:

    bonjour je ne sais pas comment ce message est arrivé sur ce blog avec cette photo..le transit par FB a été un peu rapide pour moi..c’était un message rapide comme un SMs..est il possible de corriger les erreurs d’orthographe et de changer la photo? sur le contenur..je suis toujours d’accord avec moi même mais j’aurais pu en dire plus..c’était un SMs

    Répondre

  2. le 9 mars, 2017 à 23:39 Nora Slimani écrit:

    super boulot et très chouette de voir ce que pensent les autres admirateurs de ce Grand Monsieur

    Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1