- 115 treize – Vous aimez Jean-Louis MURAT ? Pourquoi ? Dites le moi ! … (suite) …

J’ai plaisir à ouvrir cette page nouvelle par le témoignage d’un admirateur qui se trouve actuellement en Australie, (vacances ou travail ? je ne sais), qui me dit sa passion de MURAT en direct live de Sydney, alors qu’il est 4 heures du matin et que nous sommes déjà le 17 janvier à l’autre bout du monde …

222 – Cao Thien TU …

cao Thien Tu

Je commence par l’endroit ou il a terminé son message : « Mots écrits sur le vif, aux antipodes de notre Auvergne : je suis à Sydney en Australie, un 17.01.2016 à 4:34 du matin, en rentrant de Pub. ». Je reviens au propos initial : « J’ai connu Jean Louis MURAT par un hasard graphique. J’avais écouté avec beaucoup de plaisir les mélodiques « Te Garder près de moi » et « Le garçon qui maudit les filles », puis ai découvert la production du team de Pet Shop Boys et surtout  « le livret réalisé par Stylo Rouge sur Le Manteau de Pluie« . COUP DE COEUR. Depuis, rien ne pourrait me faire attendre plus de 24h à chaque sortie d’album. Ses mots sont une leçon de sexualité, ses rimes et ses mélodies sont des extases musicales. Ses râles sur « Ami, amour, amant » apaisent tout doute affectif, ses juxtapositions de mots -tel l’exemple du « frelon musicien »- me donnent raison d’avoir aimé la langue et le pays qui m’a adopté : je suis arrivé en France à l’âge de 12 ans et ai appris à manier la langue dès lors. Et depuis, je m’enrichis avec lui, avec son sale caractère qui me rend plus apaisé avec mon entourage, comme une sorte de contre-balance : je l’ai vu dans plusieurs concerts, comme ce jour où il est arrivé en bas de jogging et chemise bûcheron à carreaux pour une black session à Radio France. Monsieur MURAT, c’est une belle vieille France comme on fantasme le pays quand on n’y vit pas, mais avec une sensualité plus que contemporaine. MURAT, c’est une colère que seuls connaissent les amoureux« .  Merveilleux témoignage, qui nous vient d’ailleurs … et qui me fait aimer la France, me rend fier d’être Français. Merci à Toi ami Cao Tien. Je sais que nous resterons en contact. Profite du bout de nuit qu’il te reste pour te reposer. Nous reprendrons contact. Dieu que la vie peut être belle, même si ce monde est fou ! Cette nuit je m’endormirai avec ces mots venus du pays des kangourous : « MURAT c’est une colère que seuls connaissent les amoureux« . J’ai oublié de vous dire, dans ce texte je n’ai découvert aucune faute d’orthographe. Chapeau bas Cao Thien TU

***

223 – Françoise Gwendoline PERLE …

Françoise Gwendoline Perle

Qui : « en toute sincérité » ce sont ses mots, évoquant Jean-Louis MURAT m’écrit  : « Je ne peux pas dissocier, j’aime l’artiste pour tout ce qu’ il est : poète, chanteur, guitariste et surtout ne se vend pas dans des émissions !!! Voilà et la profondeur de ses yeux ». Merci à Toi Gwendoline.

***

224 – Lena GUERVENO …

LENA GUERVENO

Qui sur la page commentaires de mon blog laisse ce commentaire : « MURAT pour moi c’est une sensibilité à fleur de peau, des textes purs, des ballades. En se  laissant porter par l’imagination, en l’écoutant, on peut alors  se laisser envahir par des « sentiments nouveaux » ! Sa sensualité évidente, la discrétion des mots, cette farouche envie d’être et d’exister tout simplement en restant vrai. J’aime son authenticité le charme de ses mots. Il suffit de fermer les yeux, à son écoute pour ressentir tout cela, en se laissant bercer par sa musique. Juste magnifique! ». Merci Lena.

 

***

225 – Franck LUCHEZ …

franck luchez

Qui d’outre Quiévrain m’écrit : « J’aime ses chansons depuis longtemps déjà ». Et de poursuivre : « Un des vrais auteurs audacieux ». Puis de conclure : « L’accord texte et musique est parfait voire miraculeux chez lui« . Voilà un constat qui est fait peu souvent, y compris par les admirateurs de Jean-Louis. J’en fais part à Franck qui me dit : « C’est pourtant le plus évident à mes yeux ».

***

226 – Constance MAUDUIT

CONSTANCE MAUDUIT

Qui m’écrit : « J’ aime bien Jean-Louis MURAT : sa voix profonde, son côté hors du temps, ses textes très beaux et hors des sentiers  battus ».

***

227 – Yves FERRY …

YVES FERRY

Qui se prend la tête entre les mains et m’écrit : « J’adore MURAT un des meilleurs auteurs compositeurs français ». Puis d’ajouter : « Quel est ce mystère ? Mais que font les dieux ? Jim ». Cela à brûle pourpoint. Voilà qui dénote d’une bonne connaissance de l’œuvre du Brenoï. Enfin Yves de me citer ses albums préférés : « Tristan » et « Grand lièvre ».

***

228 – Fabellian DERWOOD …

fabellian derwood

En réponse à ma question : « Pourquoi vous aimez MURAT ? » malicieusement il me glisse : « Muratiens depuis « Cheyenne autumn » … c’est inexplicable ». Puis d’ajouter : « Le même frisson depuis 25 ans à l’écoute de « Le Troupeau », « Amours débutants », « Cours dire aux homme faibles », « Fort Alamo », « Jim », « Lady Orcival », …. et toutes ces face b merveilleuses que seul un très grand est capable d’aligner sans s’économiserUne écriture que l’on ne rencontre que  très rarement … « . Voilà des propos auxquels je souscris complètement.

***

229 – Stéphane COUDRET …

stephane coudret

Qui répondant à mon invitation décline : « Pour son authenticité, son amour de l’Auvergne et sa musique ». Voilà qui me suffit amplement. Merci Stéphane.

***

230 - Romu Aufond Agauche …

romu aufond agauche

Qui me confie : « Effectivement je suis fan de Jean-Louis MURAT depuis des paires d’années ! j’aime évidement nombres de ses chansons et j’affectionne particulièrement le personnage.  Ses passages télé sont rares mais toujours très mordants, intéressants. J’ai  beaucoup de respect pour l’artiste qui dit tout ce qu’il pense« .

***

231 – BOUGNAT FID …

bougnat fid

J’aime son avatar, le lui ai dit. J’y vois force de caractère et volonté. Cela se retrouve dans ses écrits. C’est court c’est direct. pas de chichi. Natif  de SAINT DONAT ce bougnat là m’assure : « J’adore le Bougnat de Murat Le Quaire Jean-Louis MURAT depuis ses débuts ! ».  Grand merci …

***

232 – Sophie BUSSERY ...

sophie bussery

Qui me confie : « Je travaillais pour mes parents, dans leur restaurant. Dans la salle, une petite télé où passait en boucle une série de clips. C’était dans les années 80 et le titre renversant de l’Ange déchu. Ce fut les yeux bleus et l’album le Manteau de pluie. A l’heure où l’âme se grise, quand mon corps épouse le tien, je cogne aux entrailles vives. Comme aux portes du ciel, le païen. Je tombe en amour ». Ces mots ont été écrits à 4 h 31. Je les ai repris à 5 h 45. Ceux qui aiment MURAT seraient ils des gens de la nuit ? 

***

233 – Mélodie REBELLE …

MELODIE REBELLE

Beau sourire, qui me dit : « Jean Louis MURAT ? Oui j’aime ! j’ai un peu de mal à dire pourquoi. Comme quand on est amoureux si on se dit pourquoi lui ? La réponse c ‘est : parce que« . Intrigué, je lui pose quelques questions sur sa personnalité. Elle me confie : « Je ne saura faire sans mes rébellions, elles sont mon souffle ». Voilà qui ressemble à MURAT

***

234 - Lowell chanteur hors saison …

lowel chanteur hors saison

Qui m’écrit : « J’aime MURAT depuis des lustres, pour sa poésie, pour ses mélodies, pour le personnage authentique qu’il est, ses coups de gueules, sa lucidité sur le milieu de la musique …Les albums que j ai écouté le plus sont : « Dolores » et « Mustango ». Merci « ami « musicien à la gueule d’ange s’il faut en croire votre avatar …

***

235 – Charles SANSON …

charles sanson

Il est Normand, il a 25 ans, sa passion ? Ecrire des poèmes ! Il aime MURAT et me le dit : « J’aime les chansons à textes, j’en écris et tends à le faire du mieux qu’il m’est possible, certains auteurs m’inspirent Jean-Louis MURAT en fait partie« .

Charles m’a proposé la lecture de plusieurs poèmes écrits par lui. J’ai choisi celui qui avait ma préférence …

Ce que je pense

Refrain :

Ce que je pense, ne sera jamais sur un étendard,

Ce que je pense, vous parait beau, mais il est tard,

Ce que je pense, ne se crie pas sur les boulevards,

Ou en silence, ce serait tabou pour la plupart.

.

Ce que je pense, pourrait m’conduire à l’abattoir,

Comme mes absences, qui te poussent à ne plus me croire.

.

Ce que je pense, les politiques doivent le savoir,

Les « vive la France », que le peuple crie par désespoir.

Ce que je pense, ne s’exprime qu’à l’adolescence,

Avec violence, quand ont croise la mort dans le couloir.

.

Refrain

.

Ce que je pense, est aussi beau que les hasards,

Que nos souffrances, celles qu’ont évite quand c’est trop noir.

Ce que je pense, ne se lit pas dans vos canards,

C’est d’l’insouciance, que tu perds quand tu commences à boire.

.

Ce que je pense, fait peur à ceux qu’aiment le pouvoir,

Pas l’indulgence, qui frappent ou te traitent de connard.

.

Refrain

.

Ce que je pense, ne s’excuse pas pour ses offenses,

L’intermittence, de la passion pour le bon sens.

Ce que je pense, sera détourné par connivence,

L’inconscience, d’un con qui étalera sa science.

.

Ce que je pense, c’est que ce monde à l’air hagard,

Rigole et danse, en forçant à ne pas voir.

 .

Refrain

.

Ce que je pense, ferait du mal à Balthazar,

Il a de la chance, je les vois ne pas lui en vouloir.

Ce que je pense, vous enlève l’envie d’abondance,

L’accoutumance, l’ habitude nous cloue au plumard.

.

Ce que je pense, prend de l’âge sans que ça puisse ce voir,

Quelle importance, puisque ce soir j’vous en fait part.

Ce que je pense, ne calcule pas les conséquences,

C’est l’innocence, qu’on nous arrache quand on s’égare.

***

236 – Philippe CHERON …

ph cheron

Il aime MURAT et me le dit à sa façon : « Pourquoi MURAT ? Cela pourrait être long en fait. « Face Nord« , meilleur disque période 1989 1995, il était au-dessus. « Le berger de Chamablanc« . Passion vélo. Passion Montagne« . Voilà qui est dit en quelques mots. Mais tout est dit !

***

237 – Christine SANITAS …

christine sanitas

Elle vit à Romagnat dans la banlieue de Clermont . C’est une « payse » comme elle le dit elle-même. Elle m’assure : « Oui j’aime beaucoup Jean-Louis MURAT il se trouve que je suis Auvergnate et que j’ai suivi son parcours … Je ne le connais pas personnellement mais nous avons des amis communs de la période où il débutait dans la chanson … J’ai eu l’occasion de rencontrer sa maman qui est, une personne très sympathique avec  un visage magnifique qu’elle a transmis à son fils… qu’elle adore sans se rendre compte du succès qu’il avait … ». Témoignage sensible de Christine que je remercie. Je n’ai pas cherché à en savoir plus. je me contente de retranscrire ce que mes interlocuteurs veulent bien me dire. Leur parole n’en a que plus de valeur. Ils perçoivent bien que je ne cherche pas à faire « le buzz » …  Dernière chose : vous avez un beau chapeau qui vous sied à ravir !

***

238 - Virginie JACQUIN …

virginie jacquin

Qui, répondant à mes questions me dit : « J’aime les mots et la poésie« . Dans ce cas en effet MURAT s’impose !

***

239 – Aurélie RENON ..

Qui m’écrit : « J’aime tout chez MURAT : la voix, les yeux, les textes, son mauvais caractère, son côté rebelle ».  Merci à vous.

***

 240 – SOURIS …

Qui sur mon blog laisse ce beau message : « Auvergnate, née à ROYAT aux berceaux prés des eaux ruisselante de la tiretaine, sous le volcan endormi … Comment ne pas aimer MURAT ? Ce n’est pas l’aimer, c’est capter les images qu’il fait ressurgir du fond des âges. Les forêts secrètes de grands sapins noirs, les vieilles biques tirant le lait des mamelles, l’accent de l’occitan du nord qui dit les O ouverts, la cure thermale comme un jeu ancestral, le sexe des anges des églises froides, et la fluidité de notre pensée auvergnate libre totalement libre ». Signé :  Jeanne ROUSSEL –  souris.

***

241 – Amaury D’AMPHERNET  …

amaury d 'amphernet

Qui m’écrit : « Je trouve que MURAT c’est le haut de gamme de la chanson française, imprégné de littérature sensuelle, de vérité qui dérange dans un humour toujours très caustique et des mélodies à s’enivrer de rock’nroll … et sa voix, sa voix… !!! J’ai commencé par « Le moujik » en 2010 (écouté en boucle pendant près d’un an) avant de faire de même avec « Mustango » et « Le cours ordinaire des choses ». J’adore l’écouter en live (celui avec « Toboggan » est génial) et attends avec impatience son prochain disque … avec un petit concert à Rennes pour la cerise ! Merci pour l’ajout, bonne soirée et bon anniversaire Jean-Louis ! ».

***

242 - Murielle JACOB …

murielle jacob

Qui m’assure : « C’est une bonne question qui est inexplicable« . Voilà qui me suffit amplement puisque dedans il y a le mot « aimer« 

***

243 – Cy Ril …

cy ril

Passionné de musique qui m’adresse ce mail : « Difficile à dire. Je comprends pas grand chose à ses textes, trop métaphoriques, trop volontairement obscurs … et pourtant on sent un travail soigné, beaucoup de raffinement… et on marche ! Et c’ est aussi un excellent mélodiste, très efficace« . Puis d’ajouter fort à propos : « C‘est un électron libre dans le paysage de la chanson Française » et : « Son anti-parisianisme aussi est charmant ! « . Comme vous avez raison jeune homme … Preuve de son amour de l’œuvre de MURAT ce superbe cliché « dérobé » sur le mur de Cyril …

CY RIL 1

 ***

244 – BC WAITS …

bc waits

Entre ombre et lumière voilà un avatar qui me plait ainsi que votre témoignage : « J’aime Jean-Louis MURAT pour son talent, pour sa singularité, son intelligence sa, liberté. Je l’ai découvert en 1987 et je l’aime aussi par fidélité parce qu’à 47 ans il me semble n’avoir jamais renoncé à celui que j’étais alors … ». En voilà des paroles fortes qui se suffisent à elles-mêmes … Merci !

 ***

245 – Danielle GROUSSIN …

danielle groussin

Qui m’écrit : « Je suis née a CHAMALIERE,  je suis de sa proche famille. J’aime l’auvergne que je connais bien, quand il parle par images je sait ce qu’il a ressenti … La chanson qui me touche le plus c’est « Orcival », au niveau ésotérique c’est parfait. MURAT est un véritable Auvergnat : libre, secret et têtu« . Non contente de me livrer cet avis Danielle enchaîne : « MURAT, murmure son pays. Habité par le grondement sourd des ruisseaux, le noir profond des forêts de sapins étranges, la neige qui plaque les pas silencieux. Habité par ses regards millénaires, ses voix du pays d’oc rocailleuses et chantantes. Habité par l’esprit des Thermes gouleyant aux parfums de fer et de lave … Habité par les vierges antiques pleureuses, nos mères. Habité par le coeur des animaux nos pareils. MURAT murmure nos montagnes d’ARVERGNE ». Merci Danielle de ces mots auxquels je suis très sensible. 

***

246 – Philippe HARVENGT …

Philippe HARVENGT

Comme son nom le laisse présager il est Belge, demeure Bruxelles et il aime MURAT. Il m’assure qu’il loupe rarement ses concerts en Belgique. Il aime à le rencontrer à l’issue des concerts. Tous deux ont la même passion du vélo. De ces rencontres il me dit ! « C’est un garçon charmant et plein d’ intelligence« . Oh que oui … Sur le mur de Philippe j’ai découvert deux superbes photos qui démontrent combien l’intéressé aime le vélo …
C’était le bon temps …

ANQUETIL POUPOU

De POULIDOR, notre ami Belge me dit : « J’adore POULIDOR et son humilité ».

POUPOU

Nostalgie quand tu nous tiens …

***

247 – Jay Rhum INO …

jay Rhum Ino

Qui m’écrit : « Pourquoi j’aime Jean-Louis MURAT ? Je ne sais pas en fait … Parce qu’il est auvergnat, parce que j’aime sa voix, le personnage, ses chansons, c’est un grand artiste torturé, plein de contradictions. Je l’ai découvert avec « Cheyenne Autumn », je n’ai pas tous ses disques, je dois en posséder une dizaine, ce qui est peu par rapport à sa discographie. C’est avec Alain BASHUNG mon  artiste français préféré, je dirais mes deux artistes préférés tout court (avec Neil Young quand même). J’aime beaucoup ses albums, « Le lien défait » est une de mes chansons préférées, il y en a d’autres : « le Mont sans souci » par exemple. Je suis un amoureux de la montagne, de la nature. Dans ses chansons la nature est présente c’est dingue, on l’entend, on la sent, c’est magique. Il est marqué par son Auvergne et certains de ses paysages. J’adore quand il parle des torrents, des rivières, des climats, des gens de là bas. Il est très prolifique, il écrit beaucoup, je le trouve parfois maladroit arrogant. Je l’ai vu deux fois en concert : une fois il a avait été super sympa, l’autre très froid et désagréable, l’endroit n’avait pas du lui plaire, il ne devait pas sentir bien. Ses chansons sont à la fois romantiques ou plus sérieuses. Je préfère ses chansons austères à celles romantiques. Il me fait penser à la nature et à la montagne. MURAT, pourtant ce n’est pas du tout le style musical que j’aime. J’écoute beaucoup de rock-indé, je suis très influencé par les musiques dites post punk, j’aime aussi le punk, le garage rock et autres dérivés … ». Mon interlocuteur de conclure : « J’adore MURAT, je ne le connais pas très bien mais il me paraît familier, ça fait 26 ans qu’il accompagne ma vie ! ». Bravo pour cette fidélité Jay

***

248 – Pascal PLEYNET …

PASCAL PLEYNET

Qui fait court et qui m’assure fièrement : « Oui, je suis fan ! ». Je lui demande : « Pourquoi ? La voix ? Les yeux ? La plume ?« . Pascal décline : « L’ensemble ! ». Voilà qui me ravit. Il est des passions qui n’ont que faire des explications. MURAT  c’est ça … 

***

 A suivre …

http://didierlebras.unblog.fr/115-quatorze-vous-aimez-jean-louis-murat-pourquoi-dites-le-moi-suite/

 ***

 

- 115 treize - Vous aimez Jean-Louis MURAT ? Pourquoi ? Dites le moi ! ... (suite) ...   -PAXP-deijE

Publié dans : ||le 16 janvier, 2016 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1