- 115 Seize – Vous aimez Jean-Louis MURAT ? Pourquoi ? Dites le moi …(suite) …

La sortie du nouvel album « Morituri » a conduit sur mon blog de nouveaux et nombreux lecteurs. Il n’est pas impossible que  les difficultés rencontrées par MURAT pour enchaîner sur une tournée participent à ce phénomène. Elle sera donc la première à ouvrir cette page nouvelle … Elle a des yeux à faire pâlir MURAT lui-même …

295 – Erell HENRY …

erell henry

Pour avatar elle a choisi, ses yeux. Ils sont superbes. J’ai osé le compliment elle m’a dit que c’était les yeux de sa mère ! Evoquant MURAT elle me confie : « J’aime beaucoup Jean-Louis MURAT que je découvre petit à petit par des amis « fans » et je dois dire que j’aime son authenticité, son franc parlé et son timbre de voix … C’est un poète qui mériterait un peu plus d’intérêt sur les ondes à mon goût mais nous sommes dans un système « suceurs de bites ». Je lui ai concédé que je parlais de « suce boules » mais je vous rassure on parle de la même chose et des mêmes personnes, qui ne se reconnaissent jamais d’ailleurs ! Vous parlez des « opportunistes » à un fieffé « malin » jamais il ne se reconnaîtra. Je vous félicite Erell pour votre franc parlé. Il est vrai que n’est pas l’ami de CACHARD qui veut !  

***

296 – Oudeis XUODADUOR …

oUDEIS xUODADUOR

A contrario voici un avatar  plus anonyme que celui d’Errel. Ce n’est pas pour autant que le jeune homme, né en pays Arverne, aime moins le chantre Auvergnat. Voici ce qu’il me confie  me parlant  de l’Auvergne : «  J’y ai naturellement beaucoup de souvenirs d’enfance » S’agissant de MURAT il est prolixe et déclare : « Mon intérêt pour Murat date de 1996 quand, achetant les « Inrocks », il y avait un CD avec  « Un automne 96″ et un morceau de lui : « Le Train Bleu ». J’ai tout de suite adoré cette chanson. Pour moi et jusqu’à ce moment, il ne représentait qu’un chanteur de variété. Pas plus si ce n’est que je savais déjà qu’il était Auvergnat mais je ne connaissais rien de lui. Alors, j’ai acheté « Dolorès ». Ce n’était pas vraiment ce que j’écoutais habituellement. Plus branché Brit pop ou Grunge mais j’ai aimé l’atmosphère de cet album dés le début. Vraiment beaucoup et encore plus à la sortie de « Live In Dolorès ». C’était parti ! Et puis, il y a le fait qu’il soit proche géographiquement. Assez naïf, mais j’aimais l’idée d’un Auvergnat connu. Et puis, quand vous sortiez en ville la nuit, il y avait toujours un mec qui a connu un mec qui l’a connu et c’était drôle ! Depuis, j’achète ses albums, très souvent le jour de leur sortie. Je l’ai vu aussi très souvent en concert. Il a une place à part, comme un modèle grincheux mais romantique ! L’auvergnat célèbre qui me rend fier de l’être ». Le jeune homme poursuit : « J’ai oublié de dire que j’aime sa provocation. Des fois, inutile et contre productive mais ça en fait un anti-héros parfait. . Mon interlocuteur de préciser  : « Pour finir, je m’intéresse très peu à la chanson francophone et à la scène rock française et seul les auteurs/compositeurs/interprètes me motivent. Donc, je ne retiens que, chronologiquement, Brel/Manset/Murat. Comme je ne regarde quasiment jamais dans le rétro, j’attends la suite ». Merci à vous ami Auvergnat …

***

297 – Sandra NAUZILLAT …

sANDRA NAUZILLAT

Sandra m’écrit de Bourgogne et me confie évoquant le chantre Auvergnat : « J’aime son franc parlé, sa musique poétique, son indépendance par rapport  à sa créativité … tant de choses encore … Pour résumer j’ai encore sont premier CD. J’aime j’accepte, je n’aime pas je laisse et je continue de prendre mes chemins de traverses un peu, voir beaucoup comme Monsieur MURAT ». Merci Sandra.

***

298 – Jean Jacques COULON …

jj coulon

Il n’est pas « fan » de MURAT. Comme il nous le dit lui même, son activité professionnelle l’a conduit à croiser la route de l’Auvergnat. Son témoignage est intéressant, il nous montre un artiste : homme simple et abordable, loin des clichés relayés par une certaine presse , celle qui veut faire du fric sur le dos des autres. Jean-Jacques m’écrit : « Je ne suis pas un fan de la musique de Murat, je ne connais que très peu sa discographie. Etant ingénieur du son, j’ai surtout eu l’occasion de travailler pour lui lors de son précédent album. J’assistais alors son réalisateur et ingénieur du son Aymeric LETOCQUARD durant la phase de mixage de l’album. J’ai ainsi pu passer deux semaines en sa compagnie au sein du studio Contrepoint au sud d’Orléans (studio qui a d’ailleurs fermé depuis…) J’ai ainsi eu tout le loisir de discuter avec Jean-Louis de sujets tels que le statut de l’intermittence, de la crise du disque ou encore de la programmation des festivals. Au final, je dois admettre être très souvent tombé d’accord avec lui sur ces sujets« . Merci jeune homme.

***

299  – Phil BLUES …

phil blues

Musicien, éducateur, demeurant Clermont-Ferrand, Phil m’écrit : « Je suis Jean Louis Murat depuis longtemps. D’abord par son côté auvergnat, fier de cette terre et puis bien sur par ses textes, sa musique, ses influences. Je l’ai vu trois fois je crois, et jamais déçu, c’est une bonne personne je crois ».   Je confirme MURAT est une bonne personne. Merci à vous Phil passionné de blues.

***

300 – Véronique BESSONE …

VERONIQUE BESSONNE

Qui m’écrit évoquant MURAT : « J’aime ce chanteur un parce qu’il me charme. J’aime ses chansons et sa façon de chanter. J’aime sa façon d’être« . Merci Véronique

***

301 – Tarik ELAIDI …

TARIK ELAIDI

Alors que beaucoup s’inquiètent de savoir de quoi demain sera fait pour le chanteur Auvergnat, Tarik m’écrit : « Je suis fan de MURAT … c’est le dernier vrai rockeur en France … avant c’était GAINSBOURG et BASHUNG … ». Je confirme ! Tarik d’enchaîner : « Je l’aime aussi pour sa poésie et son intégrité artistique… pour ses prises de bec avec l’ industrie de la musique ». Voilà qui est dit !

***

302 – Nadia BOUADDALLAH …

nadia bouaddallah

Parisienne, souriante Nadia m’écrit : « J’aime l’artiste j’aime sa personnalité, ses chansons mélodieuses .. J’adore sa voix … C’est un grand artiste« . Je ne saurais mieux dire. Dites le à votre petite fille. Demain MURAT ne sera pas à la FNAC il s’est décommandé. Un coup de blues ? Je prie Dieu …  que notre Auvergnat rapidement se porte mieux !

***

303 – Laurent FERRARIS …

laurent ferraris

Qui m’écrit : « J’apprécie l’homme et son œuvre depuis 1982, année durant laquelle je l’ai rencontré à Clermont Ferrand et interviewé sur une FM Station Mu ». Bravo pour cette fidélité jeune homme !

***

304 - Samia Sophie BAHFIR …

SAMIA SOPHIE BAPHIR

Superbe photo ! Du noir pour symboliser les couleurs d’une époque qui ignore l’un de ses artistes essentiels : j’ai nommé Jean-Louis MURAT ? Samia aime et ne s’en cache pas. Elle m’assure et je la crois qu’elle pourrait en dire des pages. Elle résume son affection pour le chantre Auvergnat par ces mots : « J’aime MURAT pour ses textes , sa simplicité , deux choses essentielles à mes yeux ! ». Noirs ou bleus je ne sais de quelle couleur sont ces yeux, les mots déclinés sont ceux d’une belle personne. Voilà qui est essentiel à mes yeux qui eux sont verts …

***

305 – Catherine FERRIER …

CATHERINE FERRIER

Auvergnate, j’ai plaisir à recueillir le témoignage de Catherine qui m’assure : « J’aime les chansons de Jean-Louis MURAT, pour les mélodies et les paroles de ses chansons. Et puis je suis chauvine … je suis auvergnate ! ». Merci belle Dame de la confiance accordée.

***

306  – Aude GENEAU DE LAMARLIERE …

AUDE GENEAU DE LAMARLIERE

Bel œil, moue coquine, qui m’écrit : « J’aime sa voix, la poésie rude de son pays et puis il est le cousin de ma tante ! ». Merci beaucoup Aude.

***

307  – Stéphane BELLIARD …

  STEPHANE BELLIARD

Si j’en crois les renseignements en marge de Facebook, le jeune homme est Normand. Au sein du groupe « Destination MURAT » il nous conte son affection pour Jean-Louis MURAT : « Voilà : j ai été happé par la beauté musicale  et la force poétique du   » Garçon qui maudit les filles » la première fois que j’ai entendu ce morceau. Je considère d’ailleurs  que ce titre est encore une des plus belle réussites du Monsieur. J ai donc acheté l’album « Cheyenne » et je l’ai beaucoup aimé (même si il y avait du superbe style :  »Deux siècles d or » et du plus commun). Au fur et à  mesure  je fus de plus en plus convaincu par le talent de MURAT  qui se bonifiait année après année ». »

« Fin des années 90 sa place dans mon panthéon musical devint définitive  et ses prestations en concert parmi les meilleurs en France. MURAT devenait un grand « musicos ». Le firmament pour moi fut le début des années 2000 ( jusqu’à 2005 pour être précis ) ou la profondeur des textes, l’originalité des productions, la beauté des mélodies  et la densité des prestations scéniques en faisait le « big » chanteur Français en activité ».

« A postériori, je vois bien mieux aujourd’hui ce qui m a fait décroché quelque peu à  partir de l album « 1829″ : un manque de musicalité qui ne cessait de  me laisser sur ma faim. J’ entend ici par musicalité : des chansons qui auparavant m’ emportaient par l’émotion qu’elles me faisaient ressentir, ne m’accrochaient plus ».

« Cependant et comme un pendant bercé d’espérance de cette magie perdue, Jean-Louis MURAT devenait encore meilleur sur scène : lorsque « Babel » arriva ( et qui ne me plaisait pas plus que les « Toboggan » et autre lièvre à de très rare titres exceptés ) ses prestations live étaient  jouissives ( c’est que le bougre s’entoure de mieux en mieux ). Elles annonçaient en fait le disque « Live au Pia nites », son meilleur disque des dix dernières années (son meilleur car il est peut être le meilleur français en concert). Son meilleur aussi parce qu’avec  des compos superbes comme je ne pensais plus en retrouver chez l’artiste ».

« Morituri » me redonne espoir dans la capacité du bonhomme de nous sortir de grandes mélodies. Il y a de très grands moments dans cet album, des moments d’émotions comme un album de studio français ne m’avait pas procuré depuis 10 ans ».

Et Stéphane de conclure comme je le fais souvent par un : « Merci Jean-Louis MURAT ». A mon tour de remercier le jeune homme pour sa sincérité, sa fidélité.

***

308 – Benoît FERNANDES …

benoit fernandes

Qui m’ écrit : « Je n’ai que trop peu d’amis qui aiment Jean-Louis MURAT, malgré mes tentatives désespérées de leur faire apprécier. Donc c’est toujours plaisant de trouver des gens qui ont bon goût ! Et je suis absolument fan de la reprise de « Nuit d’absence » par MURAT« . Eh bien nous voilà au moins deux Benoît … 

***

309 – Morgan BARILLER …

MORGAN BARILLER

Il est Angevin et fier de l’être, comme il a raison ! Morgan me dit son amour des mots de MURAT : « J’aime Murat et depuis fort longtemps ! J’aime l’écriture et les mots d’une manière générale … Alors quand quelques artistes savent les utiliser j’apprécie à les écouter ! ». Merci Morgan je vous souhaite de belles promenades sur les bords de Loire. Une région qui va bien avec les mots de MURAT … lequel nous chante si bien la … « Dordogne » ! 

***

310 – Yves NEDEY …

yves nedey

Qui au fil d’une discussion sur le net me confie : « J’adore l’artiste, j’aime beaucoup le personnage même si parfois son fiche caractère fait fuir certaines personnes. En ce qui me concerne je suis fidèle à l’artiste et chaque nouvel album est un grand moment de plaisir ». Yves me parle d’une contribution « modeste » … ce que je réfute totalement … Lorsque l’on aime MURAT et qu’on le dit il n’y a pas de contribution au rabais.

***

311 – Laurent CIOLFI …

l ciolfi

Point besoin d’emphase pour nous dire qu’on aime MURAT. Laurent me le dit avec des mots simples et courts : « J’aime l’artiste, de plus j’apprécie sa personnalité ! ». Voilà qui me suffit amplement …

***

312 - Corinne BERGHEAUD …

CORINNE B

Elle est cousine éloignée de Jean-Louis MURAT et me confie : « Mon nom de famille est BERGHEAUD, mes grands parents sont de LA BOURBOULE. De ce fait je suis curieuse et j’aime son caractère entier. C’est dans les gènes ». Merci de la confiance accordée. Cette rose vous va si bien !

***

313 – Lionel BEAULATON …

LIONEL BEAULATON

Il aime MORRISSEY mais MURAT aussi et me le dit : « Je suis un ami de François AUDIGIER. Depuis tout petit … On s’est connu en CE1. Nous sommes tous les deux fans de musique. Grâce en soit rendue à mon père. J’ai connu MURAT par hasard. Dès la première écoute j’ai accroché. Je suis très ouvert à tout musicalement. Mais il faut bien reconnaître que MURAT me touche particulièrement. Je pourrais en parler pendant des heures et des heures ! J’aime les gens qui aiment la musique qui est un art. J’aime aussi notre belle région qu’est l’Auvergne. MURAT c’est tout ça à la fois ! ». Merci jeune homme …

***

314 - Patti DUBOIS …

patti dubois 

Quel plus bel avatar d’une vache ! Un chien peut-être ? Les animaux ne nous trompent jamais. Ils ne vous aiment pas, ils vous le font savoir. Leur fidélité est sans limite. Patti m’écrit : « Pourquoi j’aime MURAT ? Je l’ai vu pour la toute première fois à la télé (« Si je devais manquer de toi ») au débuts des années 90. Coup de foudre ! Je ne l’ai plus lâché, même si depuis quelques années – et après avoir eu le plaisir de le rencontrer à différentes reprises y compris chez lui – je sois moins « fan ». Il reste néanmoins – juste après MANSET – mon favori dans la chanson française ! ». MANSET/MURAT … vous avez bon goût et je vous remercie.

***

315 – Paulo BERGER  …

paulo berger

Il a une gueule d’ange, il me dit aimer MURAT : « La première chanson que j’ai entendue de MURAT est certainement « Au Mont Sans Soucis », lorsque j’étais adolescent. j’avais enregistré les clips diffusés la nuit sur « M6″, et je me souviens qu’il y avait dans cet enregistrement de très bonnes choses : ARNO chantait « Dans mon lit » et, donc, ce joli clip du « Mont Sans Souci », sur l’enfance. C’est d’abord l’écriture de MURAT qui m’a plu, mais aussi ses interprétations et ses talents de musicien bruts, comme dans « Le parfum d’acacia au jardin » ou « Charles et Léo ». MURAT est de plus en plus bourru, limite vieux con, mais je me reconnais dans son amour de la terre et de la langue, dans son approche artisanale de la musique. Il m’inspire lorsque j’écris, et je l’écoute en dessinant ou en peignant, au même titre que des artistes comme Leonard COHEN, Neil YOUNG, Bonnie PRINCE BILLY ou CHRISTOPHE, qui m’aident à plonger au dedans de moi et à créer ». Il faut vous dire que le jeune homme a plusieurs cordes à son arc, il peint, il écrit, il chante et fait de la musique.

MURAT peint par Paulo BERGER 

jlmbleu

Paulo me confie : « Ca me fascine  les peintres. Moi je suis un peintre laborieux. Je peins par tâtonnement. Ce qui est magique c’est les peintres qui arrivent en quelques gestes à faire naitre l’émotion d’un visage ou d’une attitude je trouve ».

Non content de peindre Paulo chante écrit et compose. Il me déclare : « Je chante dans un projet qui s’appelle « Récif » c’est de la synth pop assez sombre, et puis je suis juste parolier pour un groupe qui s’appelle : « Lola Stropitek ». Il  y a aussi mes compos à moi tout seul en guitare voix, mais il s’agit de  chansons assez rudimentaires. Je ne suis  pas très bon musicien« .

Paulo poursuit : « Voilà une chanson de mon projet « synth pop » où je chante et écris les textes » …

Image de prévisualisation YouTube

Il termine : « Et puis, si les sons synthétiques vous rebutent, ce que je peux comprendre, vous trouverez ci-dessous une compo de moi tout seul en guitare voix  (avec un dessin que j’ai fait) ».

 Image de prévisualisation YouTube

Voilà un jeune homme qui donne dans l’originalité. J’aime les gens qui sont dans la marge. J’adore le sourire de ce jeune homme qui est une ode à la vie …

***

316 – Carolina LOWEN …

CAROLINA LOWEN

Qui m’écrit : « Oui j’aime beaucoup Jean Louis MURAT depuis longtemps, quasi ses débuts, j’adore ses albums, il m’a toujours fascinée et jamais lassée de sa jolie musique. J’aime le personnage, sa façon d’être, sa personnalité, c’est un artiste complet qui sait faire beaucoup  de choses, qui ne s’arrête jamais. Il m’a toujours intéressée. J’aime beaucoup sa voix, envoutante parfois comme certaines de ses chansons. Je peux écouter un album en boucle tant j’aime sa musique et la poésie de ses mots. Bien sûr il y a d’autres artistes que j’aime mais MURAT reste mon préféré ». Merci pour cette fidélité Carolina

 ***

317 – Mickaël MONNERET …

Mickael monneret

Il aime la chanson Française et MURAT en particulier, il me le dit : « Je suis amateur de chansons françaises, dans la lignée de THIEFAINE ou autres. J’écris de mon côté et je trouve que MURAT a un univers musical touchant et intéressant ».

Ci dessous un texte écrit par le jeune homme …

Mon repère.

Dans cette ville endormie

Au pied des montagnes

Le quotidien sourit

Au meilleur qui gagne.

Lorsque souffle la bise

Les âmes se terrent

Chacun revêt à sa guise

Quelque tenue d’hiver.

 *

Aux cimes qui nous entourent

Un manteau lumineux

Et chantent dans les faubourgs

Les cœurs près du grand feu.

 *

Sur cette terre qui vit

Au rythme des saisons

On charge de mélancolie

Les années de rébellion.

 Si d’ordinaire on profite

Du bonheur facile

On accuse les limites

D’une caresse fragile.

 *

Aux cimes qui nous entourent

Un manteau lumineux

Et chantent dans les faubourgs

Les cœurs près du grand feu.

 *

Où que la vie nous disperse

Dans cet exil inéluctable

Sur les chemins de traverse

Je fuirai l’inacceptable.

 

Je garderai mes racines

Au plus profond de moi

Loin des croyances divines

Mon repère, tu seras …

Le même texte mis en musique …

Image de prévisualisation YouTube

***

318 – Pascale BIGALET COLBOC …

pascale bigalet colboc

Elle a des faux airs de Marie AUDIGIER ne trouvez vous pas ? Elle a un magnifique sourire, elle respire le bonheur et m’écrit  : « Comme promis, je viens vers vous pour vous parler de Jean-Louis MURAT.  En fin de compte, ce n’est pas si facile d’expliquer pourquoi j’aime Jean-Louis MURAT. Je  peux dire que je l’ai découvert en 1989 avec « l’Ange déchu » et que cette chanson m’a touchée Je peux dire aussi que j’aime énormément le timbre de sa voix …  Mais également que sa musique est juste, claire, vibrante.  Et peut être aussi que lorsqu’on écoute Jean-Louis Murat, on ne peut pas passer à côté de son authenticité …  Mais je pense que ça va au delà de ça.  Pour moi, il est un vrai chanteur, en alignement avec lui même. Ce qu’il compose et ce qu’il chante lui ressemble et il nous l’offre, nous en fait cadeau.  Ecouter de la musique est un moment particulier pendant lequel notre corps doit se laisser envahir par le bonheur des notes. Chacune d’elles permet de libérer des petites molécules de bien être, et bien Jean-Louis MURAT, c’est cela… de la musique à l’unisson mélodique, harmonique et magique« . Merci à vous de ce beau témoignage.

***

319 – Carmen HEREDIA DELAVOIR …

cARMEN HEREDIA DELAVOIR

De superbes roses rouges, pour cacher certainement de beaux yeux … et quel magnifique sourire ! Carmen m’écrit en quelques mots pourquoi elle aime MURAT : « Sa poésie, son amour de la nature, sa voix,  ses mélodies, sa singularité …  Il est plein de talent mais ce n’est pas un grand communiquant ». Merci belle Dame …

***

320 – Abdelhakim JAMAL …

abdelhakim jamal

D’origine Marocaine, vivant en Belgique depuis 30 ans, naturalisé, Abdelhakim me confie : « J’aime la poésie et la langue française, alors je trouve que Jean-Louis MURAT est un magicien dans ce domaine. J’ai assisté à une représentation à Namur? j’ai aimé sa musique. Voilà ». Grand merci …

***

321 – Ronny Michaël VOGEL …

Ronny MICHAEL

Journaliste durant un temps, Ronny mon conte son vécu avec Jean-Louis MURAT : « J’étais animateur de radio à Paris, et un jour, MURAT a débarqué avec son attachée de presse avec une galette de 6 titres. J »ai accroché de suite, on a fait une bonne interview. Un pote d’Europe 1 m’a appelé et m’avait dit que c’était l’avenir de la chanson française, ce qui s’est confirmé plus tard avec mon mentor mon maître Jean-Louis FOULQUIER. Je l’ai suivi en concert, j’avais été auparavant sur la tournée de LALANNE etc…etc… Que de bons souvenirs, lui, ses textes, ses choix musicaux, j’ai toujours aimé ! ». Ronny évoque une tournée « France Inter » effectuée avec Francis LALANNE … Quant à l’interview du sieur MURAT elle date de 1984 !

Merci de la confiance accordée Ronny. Je te souhaite une bonne retraite en pays Limousin ! Dorénavant je te suivrai sur ta page « F.B »

***

322 – Jean-Louis MONNIER …

jean Louis Monnier

Qui m’écrit : « J’ai découvert Jean-Louis MURAT en 1991 au service militaire. J’avais vu ce clip sur « M6″ de Jean-Louis MURAT et Mylène FARMER « Regrets ». J’ai trouvé le clip très réussi, aussi la chanson, et le duo. A partir de ce moment je me suis procuré le disque de Mylène FARMER « l’autre » où figure « Regrets » et puis « le manteau de pluie ». A partir de là j’ai gardé une oreille attentive sur l’actualité concernant Jean-Louis MURAT. Ce qui me plait avant tout chez Jean-Louis MURAT c’est d’abord son timbre de voix. Peut-être son physique, ses yeux, quelque chose de captivant chez lui. Son écriture me séduit également. On sent l’artiste érudit. (des références à l’histoire et à la littérature). J »aime ses ballades, il me fait voyager, il me fait sentir, il me fait réfléchir. Jean-Louis MURAT est un  grand artiste. (Je le suis depuis 25 ans … ) ». Bravo pour cette fidélité.

***

323  - Magali Stéphane ETALANS …

MAGALI STEPHANE E.

Qui m’écrit : « Oui, j’ai toujours aimé Jean-Louis MURAT et son univers musical, ses paroles. MURAT est un bon auteur mélancolique« .

***

324 – Cédric  TOMSEJ …

cedric tomsej

Il est Belge, il demeure Liège. Il aime MURAT depuis très longtemps … Cédric me confie : « J’adore sa sensibilité, sa voix, sa culture. » Et oui, il n’en faut pas plus pour que je sois ravi.

***

A suivre …

http://didierlebras.unblog.fr/115-dix-sept-vous-aimez-jean-louis-murat-pourquoi-dites-le-moi-suite/

***

Publié dans : ||le 17 avril, 2016 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1