- 113 – Jean-Louis MURAT/ROSE … « Pour être deux » …

Le premier duo de MURAT avec Mylène FARMER avait fait couler beaucoup d’encre. Le côté aguicheur du titre « Regrets » provoquant une levée de boucliers chez bon nombre de « Muratiens » de la première heure … MURAT a toujours défendu Mylène que certains affublaient du surnom « La fermière ». Voilà qui est aussi bête que méchant. Pour ce qui me concerne j’aime beaucoup ce titre et n’ai aucune honte à l’avouer …

Le 15 mai 2015 « Pink Lady » dernier opus de ROSE est dans les bacs. Je n’ai écouté qu’un titre : le duo avec MURAT. Cela ne surprendra personne : j’aime les paroles de la chanson ainsi que le mélange des voix. Par des mots simples ROSE nous dit la difficulté de vivre à deux.

Rose-Pink-Lady-by-Ally-Pitypang-682x1024

(…)  

« Je fais jamais assez de place/Pour les douleurs d’en face/Je les laisse s’emmêler/Sans même m’en mêler/J’ai pas dans les yeux/Le compas pour être deux/Pour être deux »

(…)

Rose_PinkLady_CD

Et MURAT d’enchainer :

kl5

(…)

« Tas pas la notion/De la dévotion/T’as bien trop à faire/Avec tes misères/Elles te sifflent des airs/Des milliers de prières/Que tu noies dans des verres ».

(…)

ROSE est une habituée des réseaux sociaux. Le 1er juin 2015, pour « La Box média » (propos recueillis par Thomas MONNIER) la chanteuse nous en dit plus sur ce duo en répondant aux deux questions qui suivent : « Quel est le titre de cet opus qui vous tient le plus à cœur ? » Réponse : « Je les aime tous mais j’adore vraiment mon duo avec Jean-Louis MURAT ». Le journaliste de poursuivre : « Justement, comment ce duo s’est fait ? ».  ROSE d’enchaîner : « Ce titre, j’en suis très contente. Il a été composé avec une amie. Le titre me fout des frissons … Pour ce qui est du déroulement des choses, j’ai envoyé le titre à l’épouse de Jean-Louis MURAT car c’est un  peu elle qui gère sa carrière et puis il m’a dit : « Oui ». C’est assez fou sachant qu’il n’avait jamais fait de duo récemment ».    

Le 11 juin 2015, pour « Concert live » ROSE répond aux sollicitations de Julia ESCUDERO : « Pourquoi avoir fait de « Je compte » votre 1er single ? ». ROSE de confier : « C’est la chanson la plus gimmick. Ce sont des mots qui reviennent donc c’est facile. C’est aussi celle qui avait mélodiquement le plus de simplicité à l’oreille. J’espère qu’on aura l’occasion de sortir d’autres singles parce que j’ai quelques idées dans la tête dont le duo avec Jean-Louis MURAT ». La journalise d’embrayer : « Justement, pourquoi avoir choisi d’incorporer un duo à cet opus ? ». ROSE décline : « Je n’avais jamais pensé à faire un duo. Et puis quand on a fini cette chanson avec mon amie LOANE, on s’est dit qu’il faudrait en faire un duo. Ce titre a un côté très 90 comme Marc LAVOINE en faisait.  Pour moi on ne pouvait pas prendre quelqu’un de la nouvelle vague. Le but n’était pas de faire le buzz avec quelqu’un de maintenant mais de trouver un homme dont le rendu faisait authentique.  MURAT il inspire la vérité. J’ai pensé à lui immédiatement et je lui ai écrit un mail cash. Et j’ai eu une réponse magnifique : « J’adore ce titre,  je n’envisage pas de ne pas le faire ». Il a dit une belle chose sur cette chanson, il a dit : « J’ai accepté parce que c’est la première fois qu’un texte de fille n’est pas niais« . Parce qu’il est misogyne en plus ! (rires). Pour quelqu’un qui crache sur tout et tout le temps, je trouve ça classe qu’il ait accepté de jouer avec ROSE ».  

Le 14 juin 2015, sur « Ally Pitypang.com » ROSE déclare : « Pour le morceau avec Jean-Louis MURAT je n’avais pas du tout de musique et j’adorais le texte. J’ai alors proposé à LOANE, je savais que ce serait son truc. On travaille beaucoup la nuit avec ces gens là et à minuit, on a commencé à boire des coups, à jouer de la guitare, composer, chanter, c’était très ludique. On passe des super soirées et à 6 heures du matin on avait cette chanson ». Le journaliste de poursuivre : « Un des thèmes de l’album est le couple, la difficulté à être ensemble, la séparation les retrouvailles … Quel est ton ressenti par rapport à cela, que le couple idéal n’existe pas ? ». Réponse : « Je suis beaucoup revenue des fantasmes que j’avais sur la vie, et pas seulement sur le couple. J’en avais tellement qu’au final tu es toujours malheureux parce que tu ne les atteints jamais : le mec idéal n’existe pas, le môme idéal non plus. Pour moi, mon fils était parfait, mais il y a toujours un truc qui cloche.  Je m’attendais à faire le truc parfait et ben non.  Le mec c’est pareil en pire, et surtout le couple … Même si tu es super, lui aussi, parfois les deux ensemble, ça ne va pas être top ou au contraire, deux personnes horribles ensemble, ça va cartonner. Le problème est l’association de deux personnes distinctes et différentes, on ne sait pas ce que ça peut donner quand on tombe amoureux. Il y a ce film rigolo qui s’appelle Divorces, la phrase d’accroche étant : « L’amour rend aveugle, le mariage lui rend la vue ». C’est vraiment ça, quand l’amour passion s’est dissipé, tu te dis : « ah non quand même » et après ce n’est qu’une question  d’efforts de chaque côté. Est-ce qu’il y a assez d’amour pour avoir envie de faire assez d’efforts ? Est-ce qu’il y a assez d’efforts pour être autant amoureux ? C’est un bordel pas possible. Je crois qu’il n’y a rien de plus compliqué que le couple. Plus on vieillit et plus c’est dur. Si on arrive à être ensemble à 17 ans, je pense que c’est assez simple. Mais quand on a eu plein d’histoires et qu’on retrouve des gens à un âge avancé, à 35 ou 50 ans, on a pris des habitudes et c’est très compliqué ».    

Sur le site « Rock & Blues » le 15 juin 2015 ROSE précise : « Jean-Louis MURAT a accepté de faire un duo avec moi sur cette chanson « Pour être deux ». Il m’a dit que c’était la première fois qu’il entendait une chanson d’amour aussi vraie. En venant de ce grand artiste ça m’a vraiment touché ». Parlant de ce titre ROSE assure en préambule : « Le deuxième single extrait de l’album sera le duo avec Jean-Louis MURAT« . En voilà une bonne nouvelle …

La critique dans son ensemble est largement positive. Deux exemples : Isaure LE FAOU pour « Noise culture » qui le 15 juin 2015 écrit : « Pour être deux » un des bijoux de cet album ». Quant à Laure GAUTHERIN sur le site « Au féminin » elle assure : « Dans Pink lady et ses douze titres, ROSE chante tout simplement la vérité de ce qui est : les couples qui se défont, parce que des fois, on s’aime plus que l’on aime l’autre (dans le magnifique duo avec Jean-Louis MURAT, « Pour être deux »). 

Voilà tout est dit ! Il ne vous reste plus qu’à écouter ce titre. MURAT est fait pour chanter avec les femmes. Je parie que ce duo va faire un carton. Moi j’aime et je n’ai pas peur de le dire. La beauté c’est souvent des mots simples qui disent les maux de notre société ou rien ne va ! Je rigole à voir la tête des programmateurs radio qui n’auront d’autre choix que de donner à entendre ce titre : « Pour être deux ».  Peut-être aurai-je un jour la chance d’entendre MURAT à la radio ??? Voilà qui ne m’est jamais arrivé. C’est dire combien le système est vérolé … 

Plus tard, je vous donnerai à entendre ce titre … Achetez l’album vous ne serez pas déçu .. » .

Fin août le single « Pour être deux » est mis à disposition des médias. Un clip en noir et blanc magnifie ce duo …

Image de prévisualisation YouTube

***

Publié dans : ||le 16 juin, 2015 |14 Commentaires »

14 Commentaires Commenter.

  1. le 16 juin, 2015 à 18:54 Armelle R.G. écrit:

    C’est une auteure/compositrice/interprète de qualité Rose, donc forcément ce titre et les autres sont très bien écrits et composés, (tout tourne quand même beaucoup autour du thème « Je t’aime, moi non plus ») le duo fonctionne bien car la différence d’âge n’existe pas dans leur voix; mais pour ces mêmes raisons, il ne faudra pas compter sur beaucoup de radio pour diffuser Pink Lady, à part comme d’habitude Radio France…

    Répondre

  2. le 16 juin, 2015 à 21:18 Armand écrit:

    Mélodie accrocheuse et entêtante à la première écoute, des mots simples qu’on se surprend à chanter, bref un bien étonnant et joli duo. Je pense au contraire que certaines radios (style RFM, Chérie FM) vont jouer le jeu…

    Répondre

    • le 17 juin, 2015 à 7:44 didierlebras écrit:

      Salut Armand,
      je ne t’oublie pas … J’espère bien entendre ce titre à la radio … Ce serait une 1ère
      Didier.

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

    • le 28 décembre, 2015 à 15:47 Armelle R.G. écrit:

      Tu avais raison Armand; je l’entends régulièrement quand je suis dans mon véhicule de boulot avec ma petite équipe qui a opté pour Chante France! :)

      Répondre

  3. le 16 juin, 2015 à 21:48 Muse écrit:

    Coucou Didier!

    C’est là que tu vois que la chanteuse est jeune car elle dit « à un âge avancé » pour désigner la tranche 35-50 ;-) ) Oui, le couple c’est une histoire difficile. Et c’est normal qu’une jeune femme ait aujourd’hui dans notre société plus de savoir sur ce qu’est le couple qu’autrefois. Tant mieux!
    Heureusement, on a dépassé l’époque du « Code du bonheur » qu’on distribuait aux jeunes filles au patronage (et que moi j’ai reçu de ma mère quand j’ai eu 15 ans). Les filles savent un peu plus où elles mettent les pieds et sont un tout petit peu sorties de l’aliénation totale au mari et aux enfants. Je dis un tout petit peu, car malgré le féminisme et l’évolution des moeurs, les choses hélas n’ont pas fondamentalement changé. Parce le machisme reste très fort dans notre société française, que nous autres femmes culpabilisons très facilement face aux injonctions sociales et familiales (être dévouée, bonne épouse, bonne mère, bonne bru…etc). La plupart du temps par peur de ne plus être aimée. La lucidité sur le couple, l’amour n’est pas forcément suivie d’un changement d’attitude féminine dans le couple mais s’apparente plus à un suivisme en lien avec l’héritage familial.L

    Un couple qui dure, c’est une question de dialogue, d’écoute et de compromis. Ce qui n’est pas forcément évident à faire tous les jours mais qui reste essentiel pour que l’histoire continue et garde du sens. Et se respecter soi en fait partie. Sinon ce serait de l’aliénation.
    Après, plus il y a de différence d’âge plus c’est compliqué de parvenir à un équilibre, car les rythmes sont différents, les attentes aussi, la perception du monde également. Plus le plus âgé vieillit, plus le plus jeune devient le garde-malade et l’ami de l’autre. Et il faut pouvoir le supporter…Comme le plus âgé doit pouvoir supporter que le plus jeune ait encore des désirs d’étreintes plus fougueuses, de moments plus effervescents et donc potentiellement ou de temps en temps, d’autres partenaires, avec tout ce que ça implique de secrets, de double vie, de moments volés au couple. Et parfois si le plus vieux ne supporte pas, que le plus jeune ne veut plus jouer au garde-malade, le couple finit par s’éteindre l’écart étant devenu trop grand à partir d’un certain âge; la compagne de JLM doit commencer à le ressentir depuis quelques années déjà…

    Répondre

    • le 17 juin, 2015 à 7:43 didierlebras écrit:

      Salut Muse …
      Je confirme : le couple ??? Un équilibre instable …
      Amitiés.
      Didier.

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

    • le 16 septembre, 2015 à 16:09 Armelle R.G. écrit:

      La tranche d’âge dont parle Rose, alias Keren Meloul, est bien la sienne puisqu’elle est née en mai 1978 (donc à 37 ans, elle sait de quoi elle parle). Dans sa chanson « Maman est en bad » elle met en évidence à nouveau la difficulté d’entente dans le couple, ici pour élever son enfant.
      D’autre part, la différence d’âge dans un couple n’est pas toujours visible, que ce soit physiologiquement ou physiquement et ce n’est pas forcément une « corvée » pour le plus jeune des deux; mes parents ont 10 ans de différence et c’est ma mère avec ses 83 ans qui est en bien meilleure santé et doit faire la garde-malade de son mari plus jeune… Il ne faut pas généraliser!
      La majorité des couples qui se séparent sont dans la même tranche d’âge ; la quarantaine fait bien des dégâts aujourd’hui chez les hommes qui se voient de plus en plus remerciés par leurs compagnes soudain éprises de liberté; il y a quelques décennies on entendait surtout parler d’hommes de la cinquantaine qui partaient avec une jeunette… ça n’a plus rien à voir avec l’héritage familiale!

      Répondre

      • le 16 septembre, 2015 à 22:14 didierlebras écrit:

        Tu as raison Armelle … Partir n’est + l ‘apanage des seuls hommes …

        Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

        Répondre

      • le 10 octobre, 2015 à 14:03 Muse écrit:

        Coucou Armelle

        Je parlais d’une différence de 20 ans et plus, comme celle qui concerne JLM et sa compagne.
        20 ans d’écart et plus, c’est lourd à gérer. Bien plus que 10 ans d’écart qui reste encore acceptable dans une certaine mesure. Imagine toi à 40 ans te mettre avec un jeune homme de 20 ans. Quand tu arrives à 60 ans et le jeune homme à 40, tu n’as plus le même rythme ni les mêmes centres d’intérêt que le jeune compagnon. Le corps est plus fatigué, moins séduisant aussi. Le rapport à l’autre change avec la vieillesse qui débarque. Plus l’écart d’âge est important, plus le rapport humain et amoureux devient un rapport parent-enfant et moins il y a rapport de couple. Il faut pouvoir le supporter affectivement et psychiquement. Ce qui n’est pas toujours le cas…
        Ta maman vit un rapport aujourd’hui de mère à fils avec son mari, accentué par le fait qu’il est moins en forme qu’elle, même si plus jeune. Ce qui ne doit pas être facile tous les jours à vivre.

        Répondre

  4. le 17 juin, 2015 à 15:25 Patrice Manetti écrit:

    Le duo »Pour être deux » est harmonieux, simple et me semble taillé pour un « grand public »(les radios suivront elles?).Mais ce n’est quand même pas une pépite! Camille ,Armelle Pioline,sur des chansons de Murat,cela sonnait…non!? Didier ,entendre JLM à la radio, depuis des années, sur France Inter c’est possible. Salut ,Patrice.

    Répondre

  5. le 1 juillet, 2015 à 21:07 Marie PIerre écrit:

    Il y a une erreur dans l’article, l’artiste qui a composé la musique du duo « Poue être deux » avec Rose est LOANE (avec un seul N, vous avez écrit Loanne).
    Vous pouvez la découvrir sur loane-lesite.fr. Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1