- 108 – Jean-Louis MURAT … le jour d’après …

Avec Jean-Louis MURAT on ne sait jamais de quoi demain sera fait. L’exemple qui suit est édifiant. Le 17 mars 2015 MURAT est en concert à Liège (Belgique). Il semble qu’un problème technique ait perturbé tout ou partie du concert. Ceci a eu pour conséquence de rendre le « Jean-Louis » peu aimable, à la limite de la « sortie de piste ». Voire ainsi le chef d’orchestre « partir en vrille » doit être particulièrement perturbant pour ses partenaires musiciens. Passe pour Stéphane (habitué du personnage) mais pour Chris et Gaël cela n’a pas du être évident.

Le 18 mars 2015, Jean-Louis chante à Creil. Martial et Marie Laure sont de la partie. C’est surement avec une certaine appréhension que les compagnons de MURAT abordent ce concert en région parisienne. Les souvenirs de la veille sont dans tous les esprits. D’emblée un franc « Bonjour » ou « Bonsoir », contribue à rasséréner tout le monde. Ensuite, un son parfait et au final une petite fille au premier rang, font que Liège est bien loin, oublié ! Accompagnée de sa maman, la petite fille n’a d’yeux que pour Jean-Louis, cet Auvergnat bougon dont elle entend parler depuis qu’elle est en âge de comprendre. Maman est surement une fan de la première heure ??? Jean-Louis a craqué pour la petite Janelle. 

jlmcreil5   

jlmcreil3

Jean-Louis a été royal. Martial et Marie-Laure ont été conquis. Ils aiment le « Berger de Chamablanc » mais n’oublient jamais d’être critiques. Lorsque ce n’est pas bon, ils savent le dire. Qui aime bien châtie bien !

Ainsi va MURAT, capable de passer du pire au meilleur. Avec le temps, la crise du disque aidant, je me disais, qu’il avait acquis plus de constance, de capacité à ne pas se laisser emporter par ses humeurs. En fait, il n’en est rien. Le temps ne nous le changera pas. C’est peut-être aussi bien ainsi … Je me veux réaliste, je devrais dire fataliste …

Mesdames, vous qui aimez Jean-Louis MURAT, lorsque vous irez le voir chanter, pensez à vous faire accompagner par votre petite fille, votre petit garçon … Jean-Louis ne résiste pas au sourire, au regard d’un enfant. Jean-Louis n’est qu’un « gros dur » au cœur tellement attendri. Jean-Louis est et restera un enfant. Qu’on se le dise. Il faudra s’y résigner …

Que sera demain ??? Nul ne sait ! Toujours MURAT s’est interrogé. En février 1988 déjà, Jean-Louis confie à BAYON : « J’ai peur de ce que je pourrai devenir : une sorte de chanteur de charme. Crooner français à la manque ». En 1989 pour « Max » le chantre Auvergnat déclare à J.M. THEVENET : « Il ne faut pas s’installer. Tu deviens le chanteur à la mode. Au disque suivant il faut encore surprendre mais pas de chance l’usure est là. le meilleur disque c’est peut-être celui qu’on ne fait jamais ».

A la sortie de chaque nouvel album MURAT nous indique être déjà porté sur le prochain opus. La question qui lui est posée par Sylvain FESSON pour « Philosophie Magazine » (février 2015)  et plus encore la réponse qui suit me semblent intéressantes : « De quoi n’avez-vous pas encore accouché ? ». Le Brenoï enchaîne : « D’un roman parce que je n’ai jamais voulu être chanteur, j’aurais plutôt voulu être écrivain. La chanson c’est comme un pis aller pour moi. Mais j’ai le souffle un peu court pour être écrivain. Ce qui me va bien, c’est des « rushs » de trois quatre minutes. Je suis donc loin de mon idéal ».

Le 4 mars 2015, en concert en Suisse, Jean-François ABELDA pour « LeNouvelliste.Ch » interroge MURAT : « Si vous deviez garder une chanson sur votre répertoire, Est-ce que l’une d’elle s’imposerait ? ». Réponse de Jean-Louis : « Non, en fait, je vis dans la logique de la prochaine chanson. Je m’envisage comme une personne en devenir. Je trouve que toutes les chansons que j’ai pu faire sont un peu foirées. C’est pour ça que j’en écris tout le temps, jusqu’à ce que j’en réussisse une … »

Ce soir MURAT est en Normandie… MURAT chantera pour Amparo MURAT est un homme de cœur. Je vous reproche Monsieur BATAILLE de l’avoir sciemment oublié … 

***

Publié dans : ||le 19 mars, 2015 |14 Commentaires »

14 Commentaires Commenter.

  1. le 19 mars, 2015 à 22:31 Christophe et Valérie Birck écrit:

    Inoubliable moment pour notre petite Janelle, qui était là certes avec sa mère mais aussi avec son papa, son grand frère de 15 ans, et ses sœurs de 10 et 13 ans! Donc une famille de fans qui ont été plus que comblés par ce concert du 18 mars à Creil.

    Répondre

  2. le 19 mars, 2015 à 23:03 Martial Decoster écrit:

    merci didier pour cette belle page, janelle et sa petite frimousse resterons ds ma memoire de ce superbe soir pour tres longtemps, cette grande et belle famille me rapelle celle qui est la mienne avec aussi nos 4 enfants, je voyaios du coin de l’oeil la grande soeur de janelle chantais sur chaque chansons, la cadette aussi, plus loin le papa qui visiblement etais ds le meme etat de bonheur que martial et moi, la maman pres de moi etais aux ange, pardonner moi si je vous parle bcp de janelle, mais ce concert je pense l’avoir vecue en bi-nome avec elle, toute petite poupée, qui à transpercer au moins 3 coeur hier, le mien, celui de jean louis et de chris, je vous embrasse tous famille muratienne!!!!! marie laure

    Répondre

  3. le 19 mars, 2015 à 23:43 didierlebras écrit:

    merci MARTIAL … Dis t’aurais pas le cœur de MURAT toi ???

    Dernière publication sur Jean-Louis MURAT ... portrait ... : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    Répondre

    • le 21 mars, 2015 à 9:19 Martial Decoster écrit:

      Salut Didier,en fait c’est Marie-Laure qui avait laisser quelques mots ici avec mon compte ! Je voulais juste préciser que sur la tournée Babel,sur les 3 dates que nous avons faite à La Maroquinerie avec Les Delanos,puis à Bruxelles et Creil avec les nouveaux musiciens,à chaque fois Jean-Louis était de bonne humeur et nous a livré de très belles prestation,dont deux vraiment excellentes à La Maroquinerie et à Creil. Le concert de Bruxelles étant un ton en dessous, et pour cause puisque ce n’était que la 3ème date avec les nouveaux musiciens.Pour le concert de Liège,il y avait apparemment un problème de retour mais ce souci une fois réglé,les commentaires étaient plutôt positifs sur le groupe facebook.Mais j’ai le souvenir d’une date sur la tournée Toboggan, un premier novembre pluvieux à Charleroi ou Jean-Louis n’avait pas l’air au mieux et on sait que dans ce cas là,il a du mal à le cacher. Mais c’est la seule fois depuis 2004 et environ 25 concerts que c’était aussi flagrant ! Quant à la durée des concerts,il n’ y a que sur la tournée Toboggan que le Set ne durait qu’une heure vingt,une heure trente selon les dates.Mais pour revenir au concert de Creil,le grand bonsoir qu’ils nous a adressé d’entrée était un très bon signe.Ensuite,la présence de cette petite au premier rang n’a fait qu’amplifier ce bien être et on sait à quel point il aime les enfants. Cela m’a rappelé ce concert à Lille pour Le grand Lièvre ou mon fils Lucas âgé de 9 ans nous avait accompagné debout sur la barrière au premier rang. Et il avait déjà eu le même comportement,lui faisant des signes,des clins d’oeil et se souciant également de savoir si il avait des protections pour les oreilles.
      Sinon,pour revenir à cette tournée,les retours du concert à Caen sont très bon également et je pourrais vous en dire plus dès demain puisque nous retournons le voir ce soir à Valenciennes. Bonne journée ;-)

      Répondre

  4. le 20 mars, 2015 à 11:55 Muse écrit:

    Hello Didier

    Pour « partir en vrille », JLM avait sans doute cumulé quelques « excès »…ce qui expliquerait ses propos et son comportement. Mais au moins, ces dérapages auront allongé artificiellement la durée du concert.
    Sachant qu’au moins depuis la tournée d’avant, il ne dépasse guère une heure et quart de concert, les belges auront eu une rallonge exceptionnelle.
    Et le lendemain, sans doute pris d’une immense culpabilité, il a cherché à rattraper le coup à Creil, histoire de faire oublier ses incartades. Tant mieux pour les musiciens, pour le public qui était présent…mais je plains l’entourage qui doit supporter ses humeurs de montagnes russes. Nerveusement, psychiquement, c’est usant ce genre de comportement. Et totalement irrespectueux. L’art n’excuse pas tout…y a des limites!

    Répondre

    • le 20 mars, 2015 à 14:12 didierlebras écrit:

      Salut Muse,
      des « excès » ??? Je ne sais pas …
      Sentiment de culpabilité le lendemain ??? Je ne crois pas que ce soit son genre. Quant à la petite fille, il ne pouvait pas prévoir, il a fondu, il a laissé parler son cœur … Il y a des choses qui ne se commandent pas … La colère par exemple … Tout au plus on peut la canaliser, la réfréner, la cacher (avec un peu de roublardise) pour ne pas dire autre chose …
      D

      Dernière publication sur Jean-Louis MURAT ... portrait ... : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

  5. le 20 mars, 2015 à 22:09 Muse écrit:

    Je te dis ça, Didier, car c’était le cas à Lescar. J’avais le personnel qui avait organisé puis participé au repas avant concert, qui était placé à côté de moi, discutaient entre eux et j’ai ainsi su les excès de JLM, excès qui se sont vérifiés par un concert service minimum et à peine une heure de spectacle. Le lendemain ou surlendemain, il se produisait vers chez toi, mais là, il avait assuré plus que correctement et le concert était d’une durée plus longue avec aussi plus de morceaux car il avait eu le temps de récupérer. Une façon de se dédouaner moralement du concert bâclé juste avant. Il semble agir ainsi ces dernières années.

    Répondre

    • le 20 mars, 2015 à 22:13 didierlebras écrit:

      Voilà qui me laisse perplexe MUSE … Je ne veux pas juger … Je regrette que nos amis Belges qui ont beaucoup d’estime pour MURAT n’aient pas le privilège d’être tombé sur « un bon jour » … L’artiste est versatile … Rimbaud et Verlaine devaient être semblables … Cela n’excuse en rien …

      Dernière publication sur Jean-Louis MURAT ... portrait ... : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

  6. le 22 mars, 2015 à 21:41 lazarusbf écrit:

    Bonjour
    J’étais au concert de Liège et je me dois de rétablir la réalité: ce fut un EXCELLENT concert, mémorable de par sa qualité (le son était très bon, c’estjuste que JLM n’avait pas suffisamment de retours pendant quasi 3/4h depuis le début du concert), et de par sa longueur, 2H10 (!!) et je n’exagère pas. 21H coup d’envoi, 23H10 fin du rappel.
    Je copie-colle ici mon (long) compte-rendu posté sur un forum dédié au Murat (dont Muse est une membre active).

    LIEGE (B) Salle Reflektor 17/3

    Et bien et bien !
    Touit d’abord, le fait majeur du concert: une diatribe de JLM pendant genre 10′ (!). Record personnel absolu (je dois l’avoir vu 6 ou 7 fois depuis une quinzaine d’années). Et encore, à chaque fois qu’il entamait les premiers accords du morceau suivant, il s’arrêtait et racontait vanne sur vanne (certaines inracontables, j’ai d’ailleurs commencé à filmer sur la fin, pour la postérité, mais un garde de sécu m’a fait couper tout de suite…).
    Beaucoup de vannes sur les belges et les français : « tous aussi cons les uns que les autres », sujet sur les flamands et les wallons qui se causent en anglais, comme en Espagne dit-il avec les catalans et les basques..), vanne/anecdote sur Simenon (auteur liégeois célèbre, donc JLM est allé dans son quartier d’origine dans la ville et a(urait) demandé à une passante où se situait son ancienne maison. La passante lui demandant « Simone qui?? ». Et JLM de se moquer de l’inculture locale et en général puisqu’il a raconté le même genre d’anecdote en voulant visiter le quartier de Sophie Volland (compagne de Diderot, j’ai googlé, j’avoue n’avoir jamais entendu parler d’elle) et allé demander au syndicat d’initiative des infos sur elle: on lui répondit « L’expo des cerfs-volants vous voulez dire ? oui elle se situe dans la rue XXX »…
    Ensuite vanne sur Hollande, un début de chanson s’appelant « casse-toi connasse », certainement en allusion aux élections chez vous de dimanche… Puis « partouzes au Palais Royal » en parlant de Bruxelles, « La prochaine Syrie c’est la Belgique.. » et j’en oublie !
    Anecdote aussi avec une serviette qu’il demandait pour s’éponger, on lui donne une serviette noire (ou gris foncé) et après s’être passé le front dedans: « mais ça pue ce truc ! qq’un a vomi dedans ou quoi ?! des serviettes noires, mais quelle idée ?! en plus on a l’impression que ça essuie moins bien que les blanches.. »
    « Sinon, depuis Johnny, vous n’avez plus vraiment eu de philosophes en Belgique? Ah ben si, Annie Cordy. Enfin, notez que nous on a JP Pernaut donc, chacun sa fierté nationale.. »
    « Sinon vous êtes quand même venus ? Et vous avez payé en plus ? Pfff dire que vous payez pour nous voir jouer et nous on est payés pour jouer…Faudrait imaginer l’inverse, nous on paie pour venir jouer et qq’un vous paie pour venir nous voir…Note qu’on dirait des fois que ça existe en France ça.. »
    « Pfff on n’entend que les femmes causer aux concerts…déjà qu’on les laisse conduire des voitures, si en plus on les laisse l’ouvrir aux concerts, putain… » (hum hum, rires jaunes dans le public) tongue

    Sinon donc, musicalement parlant: formation à 4 (le claviériste, très jeune, un peu guindé, le batteur Steph et un bassiste américain, Chris, qui prend un immense plaisir à jouer apparamment).
    Murat en jeans et tshirt blanc manche longues comme souvent (il faisait très chaud hier comme partout et dans la salle c’était étouffant).
    Il joue donc uniquement du Babel (me souviens pas de Crest/Chama/Tout m’attire/Long John/Camping (encore bien!)/, et rien d’autre en effet.
    Grands moments: Mujade ribe (qu’il étire au possible, c’est le genre qui peut durer 1/4h mais dans la 1ère partie du set il se plaignait sans cesse de ne pas s’entendre dans les retours, et gueulait souvent off micro « putain de merde », « j’entends rien bordel!! », d’ailleurs on craignait vraiment qu’il écourte le concert et laisse le groupe en plan!). DONC Mujade là a duré environ 10′, et JLM a fait signe au groupe qu’il n’allait pas « jammer » plus loin, fait signe « on stoppe » de la main et va backstage qqes secondes… Gros doute dans le public, crainte du camouflet, pourtant le son dans la salle était super, de notre côté rien à redire.
    Ensuite, visiblement tout s’est réglé et JLM est vraiment rentré dans son set et ses vannes au public.
    Certains morceaux sont vachement étirés comme il aime à le faire, et ce sont souvent les plus belles prestations: Mujade donc, mais aussi Frelons, Chèvre ou Vallée des Merveilles, vraiment splendides, tellement supérieures encore en live/électrique que sur l’album!
    Je me disais qu’avec ce traitement plus électrique et plus rock, Babel aurait une gueule terrible (écourté en nombre de tracks alors).
    Les rares morceaux qui groovent un peu sur l’album groovent éminemment/évidemment bien plus en live, presque tout est rallongé dès l’intro et dans l’outro comme en général. Un rappel. 2H10.

    Très très bonne prestation, je la préfère à celle du Botanique de la tournée Toboggan d’ailleurs (mais là il n’étaient que 2, JLM+batteur).

    Répondre

    • le 23 mars, 2015 à 10:00 didierlebras écrit:

      Merci ami Belge ??? de rétablir la réalité …
      Merci de faire connaître dans beau pays ce Blog qui ne bénéficie que d’une seule pub : le bouche à oreille. Je n’ai d’autre ambition que de faire aimer MURAT artiste essentiel s’il en est !

      Dernière publication sur Jean-Louis MURAT ... portrait ... : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

      Répondre

Laisser un commentaire

midnightspecial |
2NE1 |
Publications et éditions Mu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MEGA TOON
| alsevenement
| guitare1